SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Multi 50

Lalou Roucayrol : "le bateau avance bien dans la brise au portant"

La Route des Princes est la première course d’Arkema – Région Aquitaine

vendredi 7 juin 2013Redaction SSS [Source RP]

Après 17 sorties en mer effectuées depuis le 23 mars, date de la mise à l’eau de son nouveau Multi50, Lalou Roucayrol et Arkema – Région Aquitaine s’apprêtent à prendre dimanche 9 juin le départ de leur première course au large : la Route des Princes. Accompagné de 3 équipiers, le skipper médocain souhaite avant tout tirer parti de sa participation pour faire davantage connaissance avec son trimaran.

Le convoyage entre le Verdon-sur-mer et Valence, il y a quinze jours, fût l’occasion pour Lalou de tester davantage son trimaran dans les conditions du large. Après 4 jours de mer et une moyenne de 400 milles nautiques par 24 heures, le skipper est convaincu par le potentiel de son bateau :

« je suis très content car j’ai eu la confirmation que le bateau avance bien dans la brise au portant. On en a profité pour jouer un peu avec les dérives et les ballasts et voir comment le bateau réagissait. C’est vraiment concluant, même s’il nous reste quelques ajustements à trouver. »

Actuellement amarré dans la Marina Real Juan Carlos de Valence, Arkema – Région Aquitaine s’élancera dimanche 9 juin à destination de Lisbonne, pour la 1e étape de la 1re édition de ce tour d’Europe des terroirs. Compétiteur dans l’âme, Lalou espère bien jouer aux avant-postes sur cette première épreuve majeure du calendrier 2013, mais reconnait aisément que l’objectif principal est ailleurs :

« Il nous reste encore beaucoup à apprendre et nous continuons à découvrir le bateau. Nous sommes toujours dans l’optimisation et cette régate au contact avec d’autres Multi50 nous permettra d’avancer plus vite dans notre mise au point. »

Pour l’accompagner sur cette épreuve, Lalou sera entouré de Mayeul Riffet, équipier chevronné en multicoque, notamment en 60’ Orma ; de Quentin Vlamynck, jeune espoir de 20 ans sélectionné en 2011 pour suivre une formation de skipper professionnel et qui participera à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 avec Lalou ; et enfin Tommaso Stella, navigateur italien sur le circuit Mini 6.50 et Class 40.

Le skipper d’Arkema – Région Aquitaine présente son équipage :

« Je connais Mayeul depuis très longtemps. Il a commencé à naviguer avec moi à la fin des années 90. Je suis totalement en phase avec lui car nous avons la même manière d’appréhender les situations en mer. Quentin représente l’avenir, c’est Mayeul il y a quinze ans, mais en plus discret. Il a la même envie et le même bonheur d’être sur l’eau. Il a encore des choses à apprendre mais a un très gros potentiel. Enfin, Tommaso est notre joker, car sa venue s’est faite au dernier moment. Il a travaillé pendant le chantier du bateau et c’est un gros atout. Il le connait par cœur et c’est un équipier volontaire. Cette double compétence est très importante à bord. »

Après une dernière journée de régates inshores devant Valence, les 8 multicoques quitteront l’Espagne dimanche en direction du Portugal. Avec du près attendu sur la quasi-totalité de l’étape, oscillant entre 5 et 20 nœuds, le skipper d’Arkema –Région Aquitaine sait qu’il y aura des coups à jouer, notamment aux passages de caps :

« On va avoir du près très mou, avec une grosse pétole dans la première nuit. On va devoir négocier par le large ou la côte et ça devrait être intéressant dès le début de l’étape. En arrivant à Gibraltar, on devrait avoir plus de vent d’ouest avec quelques petites rotations, mais ce n’est pas encore bien défini. »


Voir en ligne : Info presse www.laloumulti.com



A la une