SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Architecture navale

10 ans avant le Figaro-Bénéteau 3, Jean-Marie Finot évoquait le foil en monocoque

jeudi 25 janvier 2018Christophe Guigueno

Le Figaro-Bénteau 3, successeur des plans Lombard (96 unités de 2003 à 2018) et Finot-Berret (140 unités de 1990 à 2002) participera à ses premières coures officielles en 2019. Sa particularité ? Disposer de foils latéraux afin d’augmenter son couple de redressement. Nouveau ?

Lors de l’appel d’offre lancé par la Classe Figaro-Bénéteau pour succéder au plan Lombard dont les lignes s’inspiraient à l’époque du 60 pieds Open de Catherine Chabaud, 3 designs ont été retenus. Tous trois présentaient des foils latéraux, inspirés cette fois-ci des foils des IMOCA, mais en position inversée (pointe du foil vers le bas). Si le cabinet VPLP l’a emporté, on retrouvait aussi Mer Forte de Port-La-Forêt et le Groupe Finot qui avait déjà évoqué ce type de foil.

Le Groupe Finot, créé par Jean-Marie Finot et Pascal Conq, n’a pas remporté l’appel d’offre. Pourtant, le concept de foil sur un monocoque n’était pas inconnu des architectes et de Jean-Marie Finot en particulier puisqu’en 2008, 10 ans avant les premiers bords du Figaro-Bénéteau 3, l’architecte présentait ses réflexions sur les foils. Dans son article, il revenait sur la définition d’un foil "qui, avec une certaine incidence, crée, perpendiculairement à sa forme, une portance au prix d’une certaine traînée".

Jean-Marie Finot ajoute que l’on "peut utiliser les plans porteurs pour sustenter le bateau" comme il l’a lui-même testé sur le foiler Objectif 100 qui devait tenter de passer la barre des 100km/h à la voile, propulsé par une aile rigide basculante. "En général ces plans porteurs appelés foils sont utilisés pour sustenter le bateau [ou] pour s’opposer à la poussée du vent [et] donc pour servir de dérive."  

Figure à l’appuie, il présente un monocoque qui bénéficie de la "poussée de la dérive" du foil sous le vent (incliné vers le bas) pour accroître le coupe de redressement d’un monocoque. Un concept qui voit donc le jour 10 ans plus tard sur un monocoque de course de série.

Sources :
- L’article sur les foils de Jean-Marie Finot : www.finot.com/ecrits/ecritgroupe/foils/foils_jmf.html
- Les plans des projets de Figaro-Bénéteau 3 par François Chevalier : http://chevaliertaglang.blogspot.fr/2017/01/the-figaro-single-handed-jubilee-1966.html
- Benoît L. qui m’a montré l’image ;-)



A la une