SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Vendée Globe

Andrea Mura : "Nous sommes en train concevoir un Imoca 60"

"Participer au Vendée-Globe est un rêve pour n’importe quel skipper passionné de course au large"

mercredi 24 septembre 2014Redaction SSS [Source RP]

Le skipper italien Andrea Mura participera à la prochaine « Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum - Destination Guadeloupe » en classe Rhum à bord de l’Open 50 Vento di Sardegna, avec lequel il avait déjà remporté l’édition 2010 de la course. Ce mercredi 24 septembre 2014, il annonce sa participation au Vendée Globe sur un bateau de nouvelle génération.

Le marin, originaire de Cagliari (Sardaigne), annonce avec grande joie et satisfaction qu’il comptera parmi les inscrits du prochain Vendée-Globe et sera donc le premier Italien à participer à cette mythique course au tour du monde en solitaire, sans escale ni assistance, avec un bateau tout neuf et compétitif.

“Participer au Vendée-Globe est un rêve pour n’importe quel skipper passionné de course au large » déclare Andrea Mura avec beaucoup d’émotion « J’ai finalement eu l’opportunité de me consacrer à un tel défi et je le ferai pour moi mais surtout pour mon pays et ma terre, la Sardaigne ».

Le marin est originaire du Sud de cette île italienne et est très attaché à ses origines, de la même manière dont le sont les Bretons, peuple de navigants férus et combatifs. Andrea Mura a eu la chance de pouvoir faire construire un nouveau bateau :

“Nous sommes en train concevoir un Imoca Imoca #IMOCA 60 et voulons qu’il soit compétitif et performant » explique le Sarde « Nous voulons nous donner toutes les chances pour obtenir une belle place lors de la prochaine édition de la course. Ce bateau sera construit chez Persico, un chantier qui se trouve à Bergamo (au Nord de l’Italie), et qui a conçu des bateaux pour la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace et l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Le défi n’est sûrement pas simple mais je donnerai tout de mon mieux pour réussir ».

Le Team de Andrea Mura, solide déjà depuis quelques années, intégrera des professionnels spécialisés dans le domaine de la course au large, une discipline qui n’est pas ancrée de manière très profonde en Italie mais qui se développe déjà depuis quelques années et passionne un grand nombre de navigateurs italiens.

« Mon projet » affirme Mura « ne sera pas commercial mais sportif et humain et suivra donc les valeurs que nous avons choisi avec les membres de mon ancien team : passion, identité et technologie… ”.

Pendant la construction du nouveau Imoca Imoca #IMOCA 60, Andrea Mura portera haut les couleurs du drapeau de la Sardaigne sur la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum -Destination Guadeloupe. Le marin restera fidèle à la tradition italienne, même pendant la traversée en direction de la Guadeloupe :

« J’ai réduit à un maximum la consommation de lyophilisés, car je souhaite m’alimenter avec la nourriture méditerranéenne : miel, câpres et « bottarega » (aliment sarde conçu à partir d’œufs de poisson)… ».

Et si les Italiens naviguent de la même manière dont ils cuisinent…


Voir en ligne : Info presse www.ventodisardegna.com


Andrea Mura

Andrea Mura est né à Cagliari le 13 septembre 1964. Dès ses 14 ans il se consacre à la voile avec de très bons résultats dans différentes séries. Il a participé à plusieurs reprises aux championnats européens en 420, aux mondiaux de 470, aux JO en 470 ainsi qu’en Tornado. En 1988 il participe à la Coupe de l’America sur le « Moro di Venezia » : il gagne deux fois les championnats du monde et la Louis Vuitton Cup.

Andrea Mura n’est pas seulement un grand athlète, il est aussi le fondateur de la Voilerie Andrea Mura Sail Desing. Andrea a développé des solutions techniques innovatrices pour lesquelles il a reçu le prix de « Meilleur Maître-voilier 2005 ». En 2010 Andrea s’attaque à la course au large avec son bateau « Vento di Sardegna », un Open 50 avec lequel il gagne la Route du Rhum, une course en solitaire qui se tient tous les quatre ans. Andrea est le premier Italien à l’avoir remportée après avoir parcouru 3.543 milles à travers l’Atlantique Nord. En 2012 il a aussi gagné la Twostar et la Québec – S. Malo.

En 2013 il participe à la très éprouvante Ostar : 3000 milles parcourus entre l’Angleterre et les États-Unis avec des températures polaires en solitaire, face au vent et contre le courant : de quoi donner du fil à retordre aux concurrents engagés dans la course. En 2012, il gagne la Twostar et la Québec – St- Malo. Puis en 2013, il prend le départ de l’Ostar, une des courses les pus éprouvantes puisque les skippers doivent parcourir 3000 Milles en solitaires face aux vents dominants dans des conditions climatiques extrêmes pour rallier l’Angleterre aux Etats-Unis.



A la une