SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

America’s Cup

L’arme secrète d’Oracle Team USA pour la Cup : une aile de kite développée par Airbus et Kai Lenny

samedi 1er avril 2017Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La Coupe de l’America débutera le 26 mai prochain aux Bermudes par la Louis Vuitton Cup et un match USA - France. On se souvient qu’Oracle Team USA qui joue à domicile s’était offert une « remontada » d’anthologie en septembre 2013 face à Team New Zealand pour s’imposer à San Francisco. Distancés par les Kiwis qui ont développé en premier les foils sur les AC72 AC72 #AC72 , ils s’étaient imposés en développant une meilleur maitrise technique des appendices permettant le vol. Mais, pour cette édition, les Américains, ont pris les devants sur le développement technologique avec une aile… volante !

Avec son partenaire européen, l’avionneur Airbus, le team de Russell Coutts a développé dans le plus grand secret une aile volante mi-aile de kitesurf Kitesurf #Kitesurf , mi-aile d’ACC, le catamaran de 50 pieds de cette 35e édition de la Coupe de l’America.

Une idée germée en 2013

« L’idée a germé quand nous avons navigué dans la baie de San Francisco bord à bord avec Kai Lenny, » explique un membre de l’équipe qui a tenu à garder son anonymat. Le 16 juillet 2013, le catamaran ailé d’Oracle Team USA, alors en préparation pour la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup , avait été défié par le jeune Hawaïen référence dans le monde des watersports et aussi à l’aise en paddle Paddle #standuppaddle #paddleboard , surf Surf #Surf ou kitesurf Kitesurf #Kitesurf .

« Nous n’avions pas encore gagné la Coupe de l’America et nous nous concentrions principalement sur la maîtrise du vol sur foils. A l’époque, on ne pensait pas encore pouvoir virer de bord foil Foil #foil sur foil Foil #foil ou même effectuer tout un parcours sans toucher l’eau. Mais en navigant bord à bord avec Kenny, nous avons compris que pour aider le catamaran à se sustenter, il n’y avait pas mieux qu’une aile de kite. Nous avons alors commencé à travailler sur le sujet dès la fin de la dernière Cup ! »

Une aile signée Airbus

Partenaire technique du team Américain depuis 2014, Airbus a mis à la disposition du team son équipe d’ingénieurs séniors qui planchait déjà sur des projets d’ailes volantes pour le transport de passager et la propulsion de cargos. Deux projets en apparence différents mais qui ont pour point commun de chercher des pistes de développement pour le futur de l’industriel.

« La demande d’Oracle Team USA est venue à point nommé, » s’est confié à SeaSailSurf.com un ingénieur expérimenté de l’avionneur. « Nous avons donc réuni une équipe et organisé des réunion avec Russell Coutts à San Francisco puis aux Bermudes pour affiner le développement de l’aile. Le point le plus compliqué tenait dans la manipulation de cette aile mi-rigide mi-gonflable. Mais le jeune Hawaiien de l’équipe nous a apporté des solutions que nous avons pu mettre en place. Nous avons désormais hâte de voir les résultats sur l’eau. »

Kai Lenny dans l’équipage

Les Américains devraient effectuer leurs premiers essais très prochainement aux Bermudes. Ils attendent l’arrivée de tous les challengers sur le site afin d’être assurés de l’effet de surprise. Profitant que tout le monde a le regard fixé sur l’île Atlantique, ils ont déjà effectué quelques essais prometteurs dans la baie de San Francisco sur un AC45 AC45 #AC45 à bord duquel était embarqué le jeune kitesurfer – paddler Kai Lenny que l’on devrait retrouver à bord aux côtés de James Spithill si cette solution de gréement volant est validée pour les régates de la Coupe de l’America.



A la une