SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

ASP World Tour

Gilmore s’est offert le Roxy Pro à Biarritz

Pauline Ado, demi-finaliste, termine à une belle 3e place

samedi 16 juillet 2011Information World Surf League

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La quadruple Championne du Monde Stephanie Gilmore (Aus) a remporté vendredi le Roxy Pro Biarritz, ajoutant une 19e victoire sur le Tour Pro ASP aux dépens de Carissa Moore (Haw), fraîchement couronnée Championne du Monde 2011, au terme d’une journée de surf Surf #Surf épique. La Française Pauline Ado, demi-finaliste, termine à une belle 3e place du Roxy Pro, ce qui lui assure quasiment le maintien dans l’élite l’an prochain. Une première pour une Européenne !

A 23 ans, la surfeuse de la Gold Coast australienne Stephanie Gilmore a ajouté une 19e victoire à son impressionnant palmarès à l’occasion du Roxy Pro, avant-dernière manche du Championnat du Monde de Surf Surf #Surf Féminin 2011. C’est la première victoire de l’année pour la charismatique surfeuse qui a battu la toute nouvelle Championne du Monde 2011 Carissa Moore en finale.

Toute la semaine, la Championne Australienne a baladé sa bonne humeur de la Côte des Basques à la Grande Plage tout en éclaboussant de sa classe naturelle la compétition. Auteur de 3 des 5 meilleurs scores de la compétition, l’Australienne a réalisé un parcours impeccable et remporté la finale avec le solide score de 17,27 points, le plus élevé du Roxy Pro 2010.

« C’est une journée incroyable, il s’est passé tellement de choses » « J’avais rêvé de cela, remporter la victoire le jour du sacre de la Championne du Monde. C’est tellement bon. Ca m’a tellement manqué cette année. Je suis au comble du bonheur” avouait Steph Gilmore à sa sortie de l’eau.

5e du classement mondial après l’étape brésilienne, Steph Gilmore est arrivée très détendue à Biarritz, délestée du poids de jouer le titre de Championne du Monde. Avec son style inimitable, ses attaques agressives et ses rollers impressionnants, la championne a maîtrisé son sujet, savourant ce succès face à la petite merveille et favorite de la compétition Carissa Moore.

« C’est vraiment bon de la battre d’autant qu’elle a tenu la dragée haute à tout le monde cette saison. Elle est la meilleure de l’année. Elle a fait toutes les finales du Tour 2011. C’est un record Record #sailingrecord . Alors battre la toute nouvelle Championne du Monde, c’est vraiment cool” ajoutait Gilmore.

Quelques minutes après avoir acquis son premier titre mondial, Carissa Moore, 18 ans, a mené les débats les quinze première minutes de la finale avec ses rollers backside et 360 reverse – sa marque de fabrique. Consistante et solide mentalement malgré la tension due à la concurrence exacerbée avec Sally Fitzgibbons, la jeune Hawaiienne ne s’est inclinée que d’1,77 points face à Gilmore.

« C’était un bel événement et j’avais le sourire scotché aux lèvres toute la finale » lâchait Carissa aux anges. « Jamais je n’avais autant parlé dans une série de toute ma carrière. On en a profité avec Steph. Les vagues étaient top.”

En disputant sa 6e finale sur 6 événements, une première dans l’histoire de l’ASP, la plus jeune Championne du Monde de l’histoire a établi un nouveau record Record #sailingrecord en succédant à sa compatriote Margo Oberg, 30 ans après, au palmarès de l’ASP Women’s World Tour.

C’est incroyable de faire toutes ces finales et de gagner le titre. » raconte Moore. « J’y pense depuis longtemps, depuis que je suis enfant. Etre ici devant vous et être Championne du Monde est insensé. Roxy a fait un magnifique événement. Je rêvais de surfer à ce niveau depuis toujours mais je n’imaginais pas ce que c’était à vivre. »

Quant à la française Pauline Ado, elle réalise sur ce Roxy Pro la meilleure performance de sa jeune carrière. Demi finaliste et 3e de l’événement, la surfeuse d’Hendaye désormais installée à Anglet, a ravi le public français tout au long de la semaine. A 20 ans, la multiple Championne d’Europe poursuit son parcours 2011 avec sérieux et efficacité, mettant une sérieuse option pour la requalification l’an prochain parmi le Top 17 mondial.

« J’aurais adoré faire la finale, chez moi devant mon public, mais je suis très satisfaite de mon résultat. Je n’avais rien à perdre face à Carissa (en ½ finale). Les vagues étaient parfaites, j’ai fait mon truc et je suis contente de ma prestation à Biarritz. J’ai hâte du dernier événement en Californie ».

La requalification de Pauline Ado l’an prochain dépend maintenant des résultats de Laura Enever (USA) et Paige Hareb’s (NZL) qui doivent être finalistes de la dernière manche aux USA pour empêcher Pauline de rester en élite.

ROXY PRO FINALE

  • 1st, Stephanie Gilmore (AUS) 17.27
  • 2nd, Carissa Moore (HAW) 15.50

ROXY PRO ½ FINALES

  • Heat 1 : Carissa Moore (HAW) 15.27 def. Pauline Ado (FRA) 9.67
  • Heat 2 : Stephanie Gilmore (AUS) 15.30 def. Sally Fitzgibbons (AUS)


A la une