SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

TOUR DE FRANCE A LA VOILE

Région Ile de France à trente milles du bonheur !

jeudi 4 juillet 2002Information Tour Voile

Partie hier à 17 heures 50 de Dunkerque-Dunes de Flandre, la flotte des quarante Mumm 30 inscrits à cette 25e édition du Tour de France à la Voile a vécu une étape de longue haleine. S’ils n’ont toujours pas pointé les étraves dans le port de Cherbourg-Octeville à 18 heures ce jour, ils auront passé plus de trente heures en mer et ce, au près.

En résumé, l’équipage a vécu penché et assis au rappel pour offrir le plus de contrepoids possible, se nourrissant et dormant glisser entre les filières… Une ambiance humide puisque les passages de grains au départ de Dunkerque-Dunes de Flandre ont balayé le plan d’eau dans la première partie de la nuit. Une version lavage-essorage puisque la mer aura été de la partie jusqu’au Cap Gris Nez. Les conditions difficiles de départ vont punir quelques bateaux. Tepacap fait demi-tour rapidement pour un problème d’étai, Paprec Recyclage-Normale Sup Cachan-Ensae déchire une partie de sa grand voile avec sa latte forcée et Dinard La Pachanga casse son étai. Si Tepacap viendra par la terre soit sur remorque à Cherbourg-Octeville, les deux autres bateaux continueront par la mer. Un quatrième abandon surviendra à 2h30 du matin avec Ville de Bandol Casino de Bandol qui casse un hauban tribord.

Au pointage de 22h23 au large de Calais les anglais de Panther : Team GBR mène la danse suivi par Région Ile de France, Ville d’Antibes-Nec, Défi Partagé, Royal Thames, Ville de Genève-Carrefour Prévention, Cassis-Mauguio Carnon, Force EDC, Marseille et Dieppe Seine-Maritime. Le vent est alors de secteur ouest nord-ouest, il souffle à 20 noeuds et le but est de jouer entre la côte et le rail des cargos qui défilent dans La Manche. Peu ou pas d’option tactique à tenter, il faut aller vite et sur la route directe... Un long Speed Test comme l’avait pressenti Marc Guessard sur Nantes Saint-Nazaire. Et comme prévu par l’ensemble des marins, le vent tournera légèrement à droite au petit matin et les bateaux peuvent alors ouvrir un peu plus les voiles. La vitesse Vitesse #speedsailing augmente et les vitesses moyennes de 6 nœuds se transforment en 7/8 nœuds. Le ciel se dégage, les grains sont derrières et le mal au dos et les mains gercées commencent à torturer les corps.

La flotte reste collée serrée mais ceux qui ont anticipé cette rotation du vent reviennent dans le groupe de tête. Région Ile de France skippé par Jimmy Pahun est en tête de la flotte à la porte devant Antifer distant de 56 milles de l’arrivée en tête mais il est suivi par Marseille (Dimitri Deruelle), Kenzo (Marc Thiercelin), Nantes Saint-Nazaire (Pierre Loïc Berthet), Force EDC (Simon Sutherland), Cassis-Mauguio Carnon (Bernard Mallaret), Défi Partagé (Thierry Bouchard), Ville de Genève-Carrefour Prévention (Etienne David), Dieppe Seine-Maritime (Gildas Philippe) et Côtes d’Armor Toutes Voiles Dehors (Vincent Biarnes). Panther : Team GBR, à la surprise de tout le monde, passe sous le vent de la marque sans la passer. C’est l’incompréhension ! A 18 heures ce jour, le vent joue une fois de plus des siennes et repasse ouest puis sud-ouest. Il souffle à 18/20 nœuds et les bateaux après avoir plongé vers Tatihou reviennent jouer à rase cailloux devant Barfleur. Ils sont à moins de trente mille de l’arrivée de cette manche marathon qui a pour coefficient 3,5 soit le coefficient le plus important de l’histoire Histoire #histoire du Tour de France à la Voile. L’arrivée est prévue entre 22 heures et 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures ce soir.

Pierrick Garenne


Dans la même rubrique

TOUR DE FRANCE A LA VOILE : Une étape de ralliement marathon !

image 300 x 158Départ de Dunkerque. Photo : JM.Liot

Tour de France à la Voile : Aggravation des conditions météo à Dunkerque

Tour de France à la Voile : Les Mumm 30 restent bloqués à Dunkerque

Quadrasolo Normandie 2002 : 37 solitaires au départ du Havre pour la QuadraSolo Normandie


A la une