SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

DeepSea Under the Pole

Un expédition française sur la banquise arctique

Une femme, sept hommes et un chien vers l’île Ellesmere au Nord du Canada

lundi 29 mars 2010Redaction SSS [Source RP]

Après des mois de préparation et d’entraînements, les 8 membres de l’expédition polaire, Deepsea Under the Pole by Rolex, ont enfin posé le pied au Pôle Nord. Entre les plongées sous la banquise et les périodes de progression, l’expédition française restera 110 jours sur le continent de glace.

Découverte de la face cachée de la banquise, programme scientifique sur cette glace et sur la physiologie des plongeurs dans ce milieu seront les grands thèmes de cette aventure Aventure humaine hors du commun dans un des milieux les plus hostiles de la planète. Il y a 6 jours de retard en raison de conditions météorologiques défavorables, hommes et matériel sont enfin arrivés à destination.

Après un long périple depuis Paris, les 8 membres de l’expédition, Ghislain Bardout le chef de l’expédition, Emmanuelle Périé, seule femme de l’équipe, Alban Michon, Samuel Audrain, Benoit Poyelle, Clément Infante, Vincent Berthet, Pascal Rey et Kayak le Siberian Husky qui accompagnera l’équipe sont enfin arrivés au point de départ de cette extraordinaire aventure Aventure . Après deux vols et une organisation Organisation #organisation sans faille, DeepSea Under the Pole by Rolex peut entamer sa longue marche vers l’aventure.

Une arrivée aux premières lueurs du soleil arctique. Il aura donc fallu attendre le 26 mars, soit 6 jours après la date initialement prévue, pour que l’équipe puisse enfin accéder à proximité du Pôle Nord géographique. Avant cette date, le 20 mars, la nuit polaire couvrait encore la banquise, rendant impossible le moindre atterrissage. Depuis quelques jours, le soleil perce donc l’horizon et ne quittera plus le ciel pendant de nombreux mois.

Depuis l’arrivée à Resolute Bay, les membres de l’expédition ont eu le temps de préparer ce moment tellement attendu de tous afin de rendre le débarquement le plus rapide et efficace possible. Un atterrissage au Pôle est toujours une aventure en soi. Il nécessite précision et coordination. À chaque instant, les conditions météorologiques peuvent basculer, obligeant l’ensemble des intervenants à interrompre le débarquement. Sur cette lande de glace hostile, la moindre seconde est donc importante.

C’est finalement à 65 km au sud du Pôle Nord que le DC3 a pu trouver une piste pour déposer l’expédition. Après le débarquement et les derniers adieux, les 7 membres de l’expédition ont débuté la première marche vers le sud.

Ghislain Bardout :

« Tout va bien. Nous avons marché 2 heures après l’arrivée, nous avons fait 3,3km vers le sud. Quelques-uns ont eu un peu froid aux pieds mais vite réchauffés. Ce soir, tout le monde est heureux d’être là, nous sommes dans nos sacs de couchage, il fait -37°, pas de vent, nous sommes contents, c’est une température plutôt clémente pour démarrer. Nous avons bien sur besoin de retrouver les habitudes acquises aux entraînements, mais tout va bien. Nous avons même dérivé de 500 mètres vers le Sud depuis que nous avons monté le camp ! »

Le programme

La première partie, la banquise, qui devrait durer entre 80 et 85 jours sera la plus délicate car la dérive des glaces et la difficile progression dans ce milieu hostile nécessite prudence, force physique et mentale. La progression se fera pendant 3 journées suivies d’une journée dédiée à la plongée. Avec la fonte de la glace, une marche rapide vers l’île Ellesmere, troisième plus grande île canadienne et dixième au monde, située à l’extrême nord du Canada, est indispensable.

La deuxième partie de cette expédition, qui devrait intervenir vers le 8 juin, se fera le long de la côte de l’île Ellesmere. Pendant une trentaine de jours, l’équipe se déplacera entre plusieurs camps préalablement montés par ses soins, et alternera, comme sur la banquise, ces périodes de progression et de plongées.

- Info presse / Thomas Campion / www.DeepSeaUnderThePoleNews.com



A la une