SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race 2010-2012

Exclusif : Lorient vend la déco de ses bases

Deux sponsors ont acquis les droits d’image de K2 et K3

jeudi 1er avril 2010Christophe Guigueno

La ville de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. et la région Bretagne qui ont accepté d’investir une somme de 2,5 millions d’euros pour accueillir l’escale de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace en juin 2012 ont trouvé une solution originale pour couvrir une partie des frais. Ils ont loué à Groupama et Banque Populaire les espaces correspondants à la couverture des deux dernières bases sous-marines de la pointe de Kéroman.

La rédaction de www.seasailsurf.fr s’est procuré en exclusivité l’avant projet de décoration des bases sous-marines. Voici donc ces images représentant en vert la base K3 mise au couleurs de Groupama, le sponsor de Franck Cammas pour le tour du monde à la voile en équipage. En bleu, il s’agit de la base K2, la base centrale du dispositif. Sa décoration a été vendue à Banque Populaire, la "banque de la voile" partenaire de Pascal Bidégorry, basé comme Cammas à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. , et surtout des Pen Duick basés à la Cité de la Voile Eric Tabarly.

Ces trois bases sous-marines avaient été construites lors de la seconde guerre mondiale alors que la ville de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. était sous domination allemande. Elles servaient à entretenir et protéger des bombardements les U-boots du 3e Reich. Délaissées par la marine Marine Marine nationale française il y a quelques années, elles ont servi de support pour le réaménagement de la presqu’île de Keroman en pôle nautique. Tout avait commencé en 1999 avec la construction de la "base des défis" accolée à la base K3. Mais l’état de ces bases ne permet pas vraiment leur usage en dehors de quelques visites pour les touristes en été même si Plastimo utilise K1 en aire de stockage et Lorima K2 pour construire ses espars en carbone.

Cap L’Orient, la communauté d’agglomération de Lorient et son association "Lorient Grand Large" dédiée à la préparation de l’accueil du tour du monde a donc décidé d’en profiter pour se servir de ces surfaces inutilisées. Ils ont donc décidé de les vendre en espaces publicitaires. Les chiffres officiels n’ont pas encore été dévoilés mais il devrait s’agir de budget d’environ 500 000 Euros par base pour une année d’usage. Chaque sponsor prenant en charge la décoration des bases.

Afin de ne pas altérer ces témoins de l’Histoire Histoire #histoire , les sponsors devront faire recouvrir les bases de bâches démontables tout comme l’avait fait l’artiste Christo avec le Pont Neuf à Paris. Ils pourront les couvrir en partie de leurs logo de façon à ce que les frontons et le toit puisse servir de support publicitaire pendant la course. Sur le toi, l’organisateur de l’escale se réserve le droit d’installer des mâts pour porter les pavillons des autres partenaires. Enfin, comme on le voit sur ces images, K1, la base nord, est encore libre de décoration. Placée en recul par rapport à la mer, sa proximité de la Cité de la voile et des parkings d’accès à la zone d’accueil des bateaux en font un joli placement. Placement encore disponible pour un 3e sponsor…

Ch.Guigueno

Note du 2 avril : Forcément, il s’agissait d’un "1er avril"... Mais il me faut le préciser officiellement car les années précédentes, certains l’ont très mal pris... ;-)



A la une