SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Trophée Jules Verne

Yann Eliès : "Je souhaite revivre les moments forts que nous avons vécu en 2002"

Un nouveau tour du monde à bord d’ « Orange II » avant le Vendée Globe 2008

mardi 4 janvier 2005Redaction SSS [Source RP]

Yann Eliès a quasiment tout gagné du circuit Figaro 2004. En 2005, son objectif est de remporter la Solitaire, seule course qui manque à son palmarès, et de défendre son titre de Champion de France. Avant d’entamer la saison solitaire, il va s’élancer pour tenter de battre le record Record #sailingrecord du trophée Jules Verne (tour du monde en équipage) à bord du maxi-catamaran « Orange II » de Bruno Peyron. Une aventure Aventure humaine et sportive que le marin fera partager à 2500 élèves costarmoricains.

Le regard de Yann à Quiberon lors de son arrivée victorieuse dans la 4e étape, mais sans la victoire au général de la SolitaireAfflelou Le Figaro
Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile

« Je souhaite tout d’abord revivre les moments forts que nous avons vécu en 2002. Nous partons avec un bon équipage et un bon bateau. Nous avons tous de bons souvenirs de notre précédent tour du monde et sommes ravis de repartir ensemble. Le bateau a prouvé cet été qu’il était performant (record Record #sailingrecord du monde des 24h, record Record #sailingrecord de Méditerranée, deuxième temps de référence sur l’Atlantique).

Ce tour du monde est également un bon entraînement pour atteindre les objectifs sportifs que je me suis fixé : remporter la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire et participer au Vendée Globe 2008. Ma participation à ce projet me permet de parfaire mon expérience de marin et d’accumuler des expériences technologiques et humaines différentes. A bord d’Orange chacun a une spécialité comme les matériaux composites, la météo, l’informatique, etc. Etre au contact de spécialistes permet de progresser dans les domaines que l’on connaît moins bien. Aujourd’hui, pour gagner la Solitaire, il faut à la fois maîtriser parfaitement tous les aspects techniques et informatiques pour être rapide mais aussi être capable de prendre du plaisir malgré le stress et les enjeux. Le tour du monde me permet de faire une coupure entre les deux saisons Figaro et de revenir encore plus motivé sur le circuit.

Je souhaite participer au Vendée Globe 2008. Il ne faut pas attendre d’avoir les moyens de mettre un bateau en construction pour se préparer à une telle course. Un second tour du monde en équipage est l’un des meilleurs entraînements que je puisse faire pour tenter de remporter le Vendée. C’est à la fois un entraînement sportif et psychologique. C’est en allant affronter des situations parfois difficiles que je pourrai prouver, et me prouver, que je suis capable de le faire en solitaire. »

Un chef de quart reconnu par l’ensemble de l’équipage

Les trois chefs de quart d’ « Orange II » ont été choisis par l’ensemble de l’équipage. Yann mettra un point d’honneur à ne pas décevoir ses co-équipiers.

« Le rôle du chef de quart est d’assurer au quotidien le rythme que le skipper souhaite donner à son bateau et à son équipage. Il coordonne les manoeuvres et doit prendre des décisions rapides sur les choix de configuration de voilure pour aller au plus vite tout en veillant à la sécurité de l’équipage. Il doit être à l’écoute du bateau et des hommes.

Le fait d’avoir été choisi comme chef de quart par l’ensemble des équipiers, c’est un peu recevoir leur confiance et leur pouvoir de décision. J’ai à cour de ne pas les décevoir. »

Info Sandrine Pouch / Generali

• A propos de Yann Eliès

- 30 ans, marié et père de deux enfants
- Skipper du " Groupe GENERALI assurances " depuis 1998
- Champion de France de Course au large en solitaire 2004
- 8 participations à la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , 4 victoires d’étapes, 2e en 2004
- Double vainqueur de la Generali solo en 2001 et 2004
- Double vainqueur du National Figaro-Bénéteau en équipage en 1998 et 2001
- Vainqueur du Championnat de France en équipage 2003 (Mumm)
- 2nd du Tour de France à la voile 2003 (en Mumm)
- Co-détenteur du Trophée Jules Verne en 2002


Dans la même rubrique

Oryx Quest : Olivier de Kersauson : "On ne se battra plus contre un chronomètre et nous serons météorologiquement parlant à armes égales"

Trophée Jules Verne : Bruno Peyron repart en campagne autour du monde

Sponsoring : Entre ORMA et Jules Verne, Franck Cammas voit double

Franck Cammas, son équipe et ses trimarans en compagne du PDG de Groupama au siège parisien de l’entreprise lors de la présentation officielle du nouveau voilier
Photo : Y.Zedda / Groupama

L’Odyssée des Épices : Un nouveau parcours ouvert aux records entre les îles de Groix et Maurice


A la une