SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mail interview

3 Questions Net à Etienne Bertrand : "Inkzone est le premier bateau que j’ai dessiné pour le composite et la quille pendulaire"

Nouveau détenteur du record autour de l’île de Groix, l’architecte - constructeur répond à quelques questions

jeudi 9 septembre 2004Christophe Guigueno

Etienne Bertrand a créé la surprise lors de la Chrono 650 Chrono 650 #chrono650 le week-end dernier en établissant un nouveau temps de référence autour de l’île de Groix. Inkzone, un prototype en verre et mât carbone qu’il a conçu et construit, a mis 3 heures et 27 minutes pour partir du Kernével, dans la rade de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. , et y revenir, en faisant le tour de l’île par l’ouest. Il devance ainsi d’une minute le plan Bakewell-White du Néo Zélandais Chris Sayer.

Etienne Bertrand réalise un beau chrono avec son mini en moins de 4 heures et 10 minutes

Lors de la Chrono 650 Chrono 650 #chrono650 , Etienne a fêté son retour sur le circuit mini de belle manière. Il avait participé aux deux premières édition de Vannes - Les Açores - Vannes en 1990 et 1994. Il est aussi le dessinateur de Zac, le mini en bois moulé que Pierre-Yves Moreau avait refondu et équipé d’une quille pivotante avant de terminer second de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat 1999.

3h27’ pour le nouveau plan Bertrand pour faire le tour de Groix !
Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile

1° Etienne, Inkzone est ton troisième mini avec le 109 et le 200. Quelle est l’évolution entre ces trois prototypes et comment caratériserais-tu le dernier né de tes plans ?

"Inkzone est le premier bateau que j’ai dessiné pour le composite et la quille pendulaire, ce qui n’était pas le cas du 109. J’ai mis plus de volume global, histoire Histoire #histoire de gagner un peu en capacité à porter de la toile, et aussi mieux encaisser le chargement. En effet, entre 1992 et 2002, dates de conception des différents bateaux, les règles de sécurité ont entraîné une prise de poids non négligeable. J’ai tout de même essayé, dans la mesure du possible, de garder une surface mouillée minimum. Du coup, le bateau reste étroit en flottaison, et assez loin de la largeur maxi autorisée. Cela semble bien marcher, surtout au près avec un peu d’air, le bateau y est très à l’aise malgré l’absence de ballast."

2° Tu as batttu le record Record #sailingrecord du tour de l’île de Groix en 3h27 minutes lors de la Chrono 650 Chrono 650 #chrono650 2004. Comment s’est passé ce tour parfait ?

"Le tour était loin d’être parfait. Comme je navigue très peu dans l’année, je ne suis pas très à l’aise dans les manoeuvres, essentiellement sous spi, et je manque de repères pour les angles de descente au portant. J’ai ainsi plusieurs fois empanné avec trop d’avance.

Avant de partir pour ce tour, je savais avoir beaucoup de retard sur Didier Le Vourch (Vecteur plus), qui me semblait intouchable, mais je voulais sauvegarder la maigre avance que je comptait sur Chris Sayer (NZL 403). Je suis parti un peu derrière lui, l’idée étant de ne pas avoir de décalage dans les conditions de navigation. Il a du partir comme une balle vers Pen Men avec sa bulle de 110 mètres carrés. Je l’a percevais à peine, environ 1 mille devant. Nous étions au portant, assez paisible. Vers Pen Men, nous étions bâbord amure, au près débridé avec de fortes rafales à 22/24 noeuds sous les falaises. Je prends alors un ris dans la GV pour soulager. On avance par à-coup. Je ne vois plus NZL 403. J’ai du mal à revenir sur les deux Pogo 2 qui me précèdent, 1/2 mille devant.

Les conditions mollissent après nous être dégagés des falaises. Je largue le ris et recolle aux Pogo 2 en arrivant au Chat. Je vais virer de façon à ne pas être alligné derrière eux, afin de profiter des capacités de cap d’Inkzone dans ces conditions. Il y a 18/22 noeuds de vent, au près serré. Je reprends un ris dans la GV, ça ne sert à rien d’avoir de la surface en drapeau. Alors que les 2 Pogos devront tirer un contre bord pour entrer dans le chenal, ça se finit pour Inkzone par une sorte de près débridé, c’est un régal sur cette eau plate !

J’angoissais un peu à l’idée des refus sous la citadelle de Port-Louis, mais c’est passé sur un bord, sur l’inertie entre les claques de vent. Mais quand on voit le faible écart avec NZL 403, on voit bien que ça tient à une risée !"

3° Quels sont tes projets en tant que skipper et architecte à venir ?

"Côté course, je compte faire le Challenge Mini avec Inkzone avant qu’il ne rejoigne son propriétaire au Portugal. Côté architecture navale Architecture navale #Architecturenavale , je dessine un prototype en bois pour le Groupe 46°50 Nord, au Québec. Ils veulent proposer une solution intermédiaire entre les séries et le protos hi-tech. Comme on l’a vu avec Zac et Jonas, il est tout à fait possible de construire très léger en bois.

Mais je ne suis pas obsédé par le bois, si quelqu’un me demande un bateau en composite, je suis ouvert. J’ai aussi très envie de me pencher sur la jauge Open 40... c’est quand même plus confortable pour les navigations familiales !"

• Contact
- Etienne Bertrand
- Atelier Air du large
- 24 rue du Marais
- 91530 Val-Saint-Germain
- 01 64 58 82 66
- Airdularge@aol.com

• Palmarès
- 1er Fasnet 650 89 sur Mistral Gagnant
- 1er Triangle du Soleil 89 en Sélection
- 6e Vannes-Açores-Vannes 90, vainqueur 2e étape sur SDI (Berret n°1)
- 3e Vannes-Açores-Vannes 94, vainqueur 1re étape sur AGEP ( N° 200)

• Plans
- Half-Tonner Ti-moon,
- Minis : 109 Zac (Sablières Palvadeau), 2e Mini 99 avec PYM ; 200 Jonas (AGEP) ; 434 Inkzone



A la une