SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

#Multi70

Volvo Round Ireland Race : Musandam-Oman Sail établit un nouveau record du Tour d’Irlande

Sidney Gavignet : "C’était fantastique cette arrivée"

lundi 20 juin 2016Redaction SSS [Source RP]

Après un final à couper le souffle et seulement quelques minutes entre les trois trimarans géants engagés sur la ligne d’arrivée, Musandam-Oman Sail s’offre un nouveau record Record #sailingrecord du Tour d’Irlande, et remporte par la même occasion une magnifique victoire sur la Volvo Round Ireland Race 2016 !

De retour dans la baie de Wicklow et après une passionnante régate de 700 milles nautiques face aux deux autres concurrents Phaedo et Concise, Sidney Gavignet et son équipage sont arrivés ce matin fatigués mais extrêmement heureux de cette victoire. Le skipper du MOD70 d’Oman Sail avait déjà battu ce record Record #sailingrecord l’an dernier, longtemps détenu par Steve Fossett depuis 1993.

L’équipage de six membres de Musandam-Oman Sail composé de Sidney Gavignet (skipper), Damian Foxall, Jean-Luc Nélias et de trois Omanais spécialistes du large, Fahad Al Hasni, Yasir Al Rahbi et Sami Al Shukaili, a franchi la ligne d’arrivée ce lundi 20 juin 2016 à 03h47 heure locale, établissant ainsi un nouveau temps de référence de 38 heures, 37 minutes et 7 secondes, soit deux heures de mieux que leur temps réalisé l’an dernier (40 heures, 51 minutes et 57 secondes).

Le match était serré puisque que juste derrière Musandam-Oman Sail, Phaedo 3, qui était sur leurs talons, est arrivé six minutes après, suivi une minute plus tard seulement par le troisième MOD70, Concise 10.

Le suspense aura été intense jusqu’au bout ! L’équipage de Musandam-Oman Sail a profité d’un coup stratégique pour reprendre la tête de la course à moins d’un mille de l’arrivée.

Sidney Gavignet explique : « C’était fantastique cette arrivée ! A certains moments nous étions un peu moins rapides, mais nous sommes restés en embuscade et motivés. Quelques minutes avant l’arrivée nous avons eu de la chance et nous avons bien joué pour repasser devant.

Les gars ont montré un réel engagement – nous n’avions aucun système de surveillance donc nous étions toujours sur le qui-vive. Pour garder le maximum de poids à l’arrière, nous avons dormi sur le sol et sur les sacs de voile humides. Nous avons tout donné sur cette course, nous sommes épuisés mais tellement heureux du résultat. »


Voir en ligne : Info presse Oman Sail / www.omansail.com



A la une