SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

#2016SWC

Coupe du Monde de Voile à Hyères : 3 médailles de bronze pour l’Equipe de France de Voile

Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470, Jonathan Lobert en Finn et Charline Picon en RS:X

dimanche 1er mai 2016Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’étape de Coupe du monde de Hyères s’est achevée avec pour bilan trois médailles au compteur français. Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470, Jonathan Lobert en Finn et Charline Picon en RS:X se sont donné le mot en terminant tous les trois avec la médaille de bronze autour du cou.

La première médaille du jour a été signée par le duo féminin de 470, qui confirme sa bonne forme. Camille Lecointre & Hélène Defrance réalisent une bonne Medal Race (course finale avec les 10 meilleurs et où les points comptent double) et montent sur la troisième marche du podium, comme l’an dernier :

« Nous sommes un peu mitigées, car nous partons ce matin en tête et on finit 3e donc il y a forcément de la déception. Mais toute médaille est bonne à prendre ! Troisièmes à 1 point des premières, cela reste un bon résultat ! C’était très serré, on savait que ce matin c’était comme un nouveau départ, il fallait absolument faire devant nos concurrentes directes pour pouvoir garder notre place. On fait 4e, mais les trois qui sont devant c’était les trois qu’il fallait mettre derrière. Cela s’est joué à rien. Nous n’avons peut-être pas poussé une option au début. On prend un bon départ, cela se passe très bien, toute la flotte commence à s’aligner derrière nous, du coup on se dit que c’est bien, nous virons de bord et après coup il aurait peut-être fallu rester un peu plus longtemps. Le principal de cette semaine est que nous avons bien avancé sur certaines pistes, on tire des enseignements tactiques et au niveau de la prise d’option. », raconte Camille Lecointre, la barreuse du binôme.

Huitième hier soir à la veille des Medal Race, Jonathan Lobert sur son Finn n’a rien lâché aujourd’hui, malgré la très longue attente sur le plan d’eau, faute de vent, avant que son départ ne soit donné :

« Au jeu des Medal Races, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer avant la fin, il faut toujours tenter sa chance. J’étais 8e ce matin et je termine 3e du général. La course a été particulièrement compliquée, mais je l’ai plutôt bien sentie, je prends un bon départ qui me permet d’être dans le coup. Sur l’ensemble de la semaine, avec mon coach François Le Castrec, on avait dit qu’on travaillerait les départs, et j’en ai fait d’excellent, ça a bien progressé à ce niveau-là, mais également sur les approches de bouée au vent. J’ai fait quelques petites erreurs, donc il y a eu des journées plus difficiles où je n’ai pas réussi à tirer mon épingle du jeu alors que j’étais plutôt bien placé ».

Explique le finniste, qui se tourne à présent vers la suite d’un programme chargé :

« Les prochaines étapes pour moi sont deux semaines à Rio, pour travailler la technique, on va passer du temps sur l’eau et pas mal naviguer à l’extérieur de la baie. J’irai ensuite à Weymouth (Angleterre), un endroit intéressant, car les anglais seront là (et notamment le ténor de la série Giles Scott, absent cette semaine) et que c’est souvent assez dur. C’est toujours bon de faire des régates difficiles pour rester dans le rythme. », conclut-il.

La troisième médaille du jour a été assurée par Charline Picon (RS:X), troisième hier soir au classement provisoire, elle a assuré sa place jusqu’au bout.

Pierre Le Coq, lui, n’a pas pu tenter sa chance aujourd’hui, à cause des conditions météo, alors qu’il était hier soir en 4e position, à seulement 1 point du podium :

« C’est un peu décevant de ne pas courir aujourd’hui, car il y a un goût d’inachevé. Malgré cela, c’était une belle semaine, cela a bien bataillé avec les premiers. Je venais ici avec deux objectifs : voir où j’en suis par rapport à la concurrence à 100 jours des Jeux, de ce côté-là c’est carrément positif, car je suis dans le match quel que soit les conditions, c’était super intéressant car nous avons tout eu, de 5 à 25 nœuds et dans ces conditions-là j’étais parmi les plus rapides. J’ai vraiment gagné en polyvalence. Le deuxième objectif était de valider du matériel, que je peux utiliser aux Jeux Olympiques, c’était la première fois que je naviguais avec ce matériel en compétition, je pense que nous avons fait un super travail cet hiver sur ce point. A présent, il faut réussir à retrouver un pic de forme dans les prochains mois pour arriver à Rio dans un pic comme j’ai été sur les grands rendez-vous de l’an dernier. », confie le véliplanchiste.

En 49er FX, Sarah Steyaert & Aude Compan font une très belle régate, en gagnant la Medal Race, aujourd’hui, elles se classent 5e au général, soit la meilleure performance depuis qu’elles sont associées. La blessure au genou de Sarah survenue lors du mondial de Clearwater en février dernier les a contraintes à du repos forcé. Pendant cette période, l’accent a donc été mis sur le travail du matériel :

« Nous avions hâte de reprendre la compétition, on avait besoin de revenir régater, de refaire des départs, c’est d’ailleurs ce qui a un peu pêché cette semaine et qui nous empêche d’avoir une médaille. C’est un bilan plutôt positif toutefois, sur pas mal de choses, il y a encore à bosser pour accéder aux places devant, mais je pense qu’on s’en rapproche de plus en plus. c’est plutôt encourageant. », témoigne Sarah Steyaert, la barreuse.

Après une pause nécessaire pour reposer les organismes, les filles s’envoleront pour Rio afin d’engranger de la navigation et d’affiner les choix matériel. L’étape de Coupe du monde de Weymouth est également au programme.

Jean-Baptiste Bernaz, en Laser, 7e au général, ne pouvait pas jouer le podium aujourd’hui, pour autant, le sudiste avait soif de réussite et accroche une 4e place lors de la Medal Race :

« Je n’avais pas de chance de podium, je pouvais faire mathématiquement entre 5 et 10 au général. J’ai pris un très bon départ, le meilleur de la semaine et je sens bien le coup avec le nuage à gauche, je le sais, mais je n’y crois pas assez dans mon option, donc je ne reviens pas au bon moment sur les autres. Je perds la tête de la manche là-dessus. Je termine la manche en 4e position, on a eu un peu de tout comme conditions. On a eu du vent fort et puis d’un coup plus rien du tout, c’était assez atypique comme conditions. Le bilan de la semaine est que mes départs n’étaient pas terribles, et que les jours où cela a bien marché, sont les jours où il y avait du vent, j’allais très vite dans le vent fort. Je ne pense pas avoir de lacune en terme de vitesse Vitesse #speedsailing dans le petit temps, c’est juste que je partais moins bien et qu’il y a moins d’écart de vitesse Vitesse #speedsailing dans ces conditions. Cela explique les hauts et bas dans la semaine. Il faut vraiment que je bosse mes départs pour le Mondial, cela va être le mot d’ordre lors des entraînements avant le Championnat du monde. »,

explique Jean-Baptiste, qui depuis le départ a plus la tête tournée vers son objectif au Championnat du monde, qui se déroulera du 10 au 18 mai au Mexique.

Du côté des 470 hommes, la semaine a été difficile pour Sofian Bouvet & Jérémie Mion (23e), avec deux départs prématurés, synonyme de plomb dans les classements, ils n’ont pas pu jouer en haut du tableau sur la régate. Billy Besson & Marie Riou, en Nacra 17 n’étaient pas au rendez-vous cette semaine (6e), rien d’alarmant, tout comme leurs camarades de l’Equipe de France, c’est au mois d’août qu’ils sont attendus !

Mathilde de Kerangat en Laser Radial (15e) et Julien d’Ortoli & Noé Delpech en 49er (22e) ont quant à eux fait une régate en dessous de leur potentiel. Un épisode à oublier pour repartir de plus belle.


- Site officiel : http://swc.ffvoile.fr/


CLASSEMENTS DE LA SAILING WORLD CUP DE HYERES

470 (F)

  • 1. GBR - Hannah Mills-Saskia Clark avec 41 points
  • 2. BRA - Fernanda Oliveira-Ana Luiza Barbachan avec 42 points
  • 3. FRA - Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ELENGY) - Camille Lecointre (SR Brest / Armée de Champions) avec 42 points
  • 9. FRA - Cassandre Blandin (SNO Nantes) - Aloïse Retornaz (EV Locquirec) avec 83 points

FINN

  • 1. AUS - Jake Lilley avec 42 points
  • 2. AUS - Oliver Tweddell avec 45 points
  • 3. FRA - Jonathan Lobert (SNO Nantes / Armée de Champions) avec 52 points

RS :X (F)

  • 1. POL - Zofia Noceti-Klepacka avec 39 points
  • 2. GBR - Bryony Shaw avec 47 points
  • 3. FRA - Charline Picon (CN La Tremblade / Armée de Champions) avec 60 points

RS :X (H)

  • 1. POL - Piotr Myszka avec 52 points
  • 2. POL - Pawel Tarnowski avec 77 points
  • 3. GBR - Nick Dempsey avec 61 points
  • 4. FRA - Pierre Le Coq (CMV St Brieuc / ENGIE) avec 62 points
  • 5. FRA - Louis Giard (YC Carnac) avec 70 points
  • 6. FRA - Thomas Goyard (A. Calédonienne P.A.V) avec 72 points

LASER

  • 1. GER - Philipp Buhl avec 53 points
  • 2. NZL - Sam Meech avec 56 points
  • 3. AUS - Tom Burton avec 58 points
  • 7. Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime / Armée de Champions) avec 78 points

49ER FX

  • 1. SWE - Lisa Ericson-Hanna Klinga avec 72 points
  • 2. BRA - Martine Soffiatti Grael-Kahena Kunze avec 74 points
  • 3. DEN - Jena Mai Hansen-Katja Salskov-Iversen avec 75 points
  • 5. FRA - Sarah Steyaert (CN Châtelaillon) - Aude Compan (CV Marseillan) avec 85 points

470 (H)

  • 1. CRO - Sime Fantela-Igor Marenic avec 29 points
  • 2. AUS - Mathew Belcher-William Ryan avec 44 points
  • 3. ARG - Lucas Calabrese-Juan de la Fuente avec 54 points
  • ...
  • 23. Sofian Bouvet (SR Antibes / ENGIE) - Jérémie Mion (SR Havre) avec 144 points
  • 49ER
  • 1. NZL - Peter Burling-Blair Tuke avec 52 points
  • 2. DEN - Jonas Warrer-Christian Peter Lübeck avec 98 points
  • 3. AUS - William Phillips-Sam Phillips avec 102 points
  • 22. Julien d’Ortoli (YCPR) - Noé Delpech (YCPR / ENGIE) avec 210 points

LASER RADIAL

  • 1. BEL - Evi Van Acker avec 42 points
  • 2. SWE - Josefin Olsson avec 42 points
  • 3. GBR - Alison Young avec 53 points
  • 8. FRA - Pernelle Michon (SNO Nantes) avec 86 points
  • 15. FRA - Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises / CARDINAL) avec 97 points

NACRA 17

  • 1. ESP - Fernando Echávarri-Tara Pacheco van Rijnsoever avec 77 points
  • 2. ITA - Vittorio Bissaro-Silvia Sicouri avec 77 points
  • 3. NED - Mandy Mulder-Coen de Koning avec 87 points
  • 6. FRA - Billy Besson (SNO Nantes / Armée de Champions) - Marie Riou (USAM Voile / Armée de Champions) avec 107 points
  • 7. FRA - Moana Vaireaux (YC Carnac) - Manon Audinet (St Georges Voiles) avec 119 points


A la une