SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#EnergyObserver

Energy Observer : Une propulsion par un un kite de 50 m2 développé par Yves Parlier

dimanche 5 juin 2016Redaction SSS [Source RP]

Energy Observer a signé un partenariat avec Yves Parlier et Beyond the sea ! L’ambition : développer un kite intelligent de 50m2 pour tracter le bateau. Pour la première fois cette technologie va non seulement réduire les dépenses énergétiques mais aussi produire de l’énergie, grâce à l’hydrogénération et ainsi contribuer à la mixité énergétique. Pour l’occasion, Yves Parlier s’est rendu sur le chantier, en présence de Jeremie Eloy, pour accompagner et conseiller l’équipage. Avec celui que l’on surnomme l’ingénieur des mers d’un côté, et le vainqueur d’une coupe du monde de kite surf Surf #Surf de l’autre, c’est très bien entouré que l’équipage entend relever le défi.

Energy Observer, c’est le premier laboratoire flottant des solutions énergétiques de demain. Parmi elles, il en est une qui pourrait bien changer la face du transport maritime mondial en réduisant de 20 à 30% la consommation de carburant par les navires de commerce, il s’agit du kitesurf Kitesurf #Kitesurf de très grande surface sur lequel travaille Yves Parlier depuis 2007. Vainqueur de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , de la Transat anglaise ou encore de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 avec Eric Tabarly, Yves Parlier marquera à jamais les esprits en fabriquant un four et en réparant seul le mât de son bateau lors du Vendée Globe en 2000, le tour du monde à la voile en solitaire sans assistance.

Après de nombreux tours d’un monde qu’il souhaite désormais protéger, et porté par une soif innée d’innovation, il consacre aujourd’hui toute son énergie et son savoir-faire au développement de Beyond the Sea, l’entreprise qu’il crée en 2014 pour l’équipement de navires en ailes de traction géantes pour réduire leurs dépenses énergétiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que Yves suit l’aventure Aventure Energy Observer depuis ses débuts, en 2013, pendant la construction de la nacelle centrale à Lorient, où en marge d’une journée de réunion bien chargée, Yves et Victorien ont officialisé ce partenariat.

Avec Energy Observer, le projet franchit une nouvelle étape : pour la première fois, l’aile de traction va non seulement permettre de réduire la consommation des moteurs alimentés en électricité produite grâce aux énergies renouvelables, mais également de produire de l’énergie en utilisant les moteurs de propulsion comme des hydrogénérateurs.

L’aile de traction sera reliée à la nacelle centrale par des lignes de 80m et sera gérer par un pilote automatique. Au près il volera en statique mais au portant il décrira des 8 de façon dynamique, pour augmenter sa force de traction.

De la théorie à la pratique, il est nécessaire d’appréhender ce que représente la manœuvre d’une aile de cette taille à bord d’Energy Observer. Pour cela, Jérémie Eloy, kitesurfeur professionnel vainqueur d’une Coupe du monde, est venu apporter ses conseils et son expérience aux architectes et à l’équipage.

Les 6 années de tour du monde, seront l’occasion pour les équipes d’Energy Observer et de Beyond the Sea de tester, éprouver et optimiser cette technologie ambitieuse et innovante sur toutes les mers du monde. Naviguer encore plus loin, toujours plus longtemps, avec une aile de plus en plus grande et de plus en plus autonome, tel est le pari de Yves Parlier et de Beyond the Sea.


Voir en ligne : Info presse www.energy-observer.org

Portfolio



A la une