SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actu des sports de glisse depuis 2000

#SpiOF

Spi Ouest-France Intermarché : Mathieu Jones, Laurent Berjon, Elodie Bonafous, Julien Villion et Ian Atkins vainqueurs en SportBoats

Stéphane Névé, Arnaud Delamare, Frédéric Bourdereau l’emportent en IRC

lundi 6 avril 2015Redaction SSS [Source RP]

Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte et le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest France-Intermarché 2015 s’est achevé aujourd’hui en fin de matinée après deux courses pour toutes les séries. Participer au ‘Spi’ c’est, à Pâques, s’inviter à la table d’une grande et belle famille, contrastée, comme dans bien des familles, étonnant cocktail d’un mélange de générations et de talents. Alors naturellement, il y a eu quelques ergotages, on est en compétition quand même, mais tous sont repartis la tête pleine de magnifiques souvenirs. Au final, tout le monde a gagné.

Des victoires sans partage

Sur quelques séries le suspense n’a pas fait long feu, dès les premières régates, certains équipages avaient marqué la flotte de leur empreinte et ont enfoncé le clou, courses après course. Parmi ces dominations écrasantes il y a celle de Mathieu Jones en Mach 6.50 (Alternative Sailing). Il n’a laissé aucune chance à Damien Cloarec (l’Ankou), le talentueux skipper de Mini qui ne l’a pourtant pas lâché d’une semelle.

« C’était un Spi extraordinaire, avec du vent, du soleil, une organisation Organisation #organisation au top et à la fin une belle feuille de match avec cette victoire ».

Dans ces séries de Sportboat, en 5.70, c’est l’équipage des toutes jeunes filles de Locquirec mené par Elodie Bonafous (Nautisme en Finistère) qui sort largement en tête des épreuves. Du côté des Open 7,50, les ‘anciens’ ont été sérieusement bousculés par le jeune équipage du Moventy’s de Julien Villion qui les a menés, course après course.

« On est une bande de potes qui s’est beaucoup préparée tout l’hiver, la victoire est d’autant plus jolie ».

C’est un peu le même scénario qui s’est joué en First 31.7 ou Philippe, Maxime et Oscar Delhumeau sur Bonne nouvelle n’ont pratiquement jamais cédé leur place de leader. En J 70, cette série très internationale qui monte, c’est le Britannique Ian Atkins (Boat.com) qui a largement dominé les débats quand, en Grand Surprise, Eric Baillet (Lycée Maritime Boulogne) s’offre aussi une victoire incontestable.

Jusqu’au bout !

Sur les 7 autres séries, le suspense s’est poursuivi jusqu’à la dernière course. Les Diam 24 Diam 24 #Diam24 One Design, nouveaux venus sur le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest France-Intermarché, attiraient bien des regards, d’autant plus qu’à leurs bords, on retrouve le top de la course au large. La lutte pour la victoire finale a été coriace et c’est Spindrift White (Xavier Revil) qui s’est octroyé la plus haute marche du podium, un petit point devant Groupama (Pierre Pennec). Sur la flotte des J 80, la plus imposante du Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest France-Intermarché, les confrontations ont été particulièrement spectaculaires. C’est Sylvain Pélissier sur Virtual Regatta qui remporte le « Spi » de sa série et cette victoire n’est pas du tout virtuelle… En Osiris 1, l’équipage du J111 de Pierre Guennal partait favori, avec Nicolas Troussel, double vainqueur de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en renfort, ils ont bataillé jusqu’à la dernière course mais c’est le Sun Fast 32, Selden France, de René Barnabe qui les a battu d’un tout petit point. Même punition en Osiris 2 où Pierre Emmanuel Guillerm (Melchonenn) devance Jean François Leyrat (Schmilblick) d’un seul point.

La flotte des Longtze ne comptait que 9 bateaux cette année, Nicolas Béranger, le Méditerranéen qui truste les podiums depuis plusieurs années a déserté la série pour celle des Diam 24 Diam 24 #Diam24 . C’est le Longtze Team de Laurent Berjon qui lui succède.

En IRC 1, la série des gros bateaux, sur son magnifique TP 52 TP 52 #TP52 Paprec, en temps réel, Stéphane Névé n’a pas laissé une seule chance à ses adversaires mais handicapé par son rating, il a dû mettre les bouchées doubles pour monter sur la plus haute marche du podium. Sur cette série, il y a du beau monde, avec notamment deux Figaristes émérites sur Goa, Nicolas Lunven et Gildas Mahé qui se sont classés troisièmes derrière l’équipage rochelais d’Alhéa.

En IRC 2, ce sont toujours un peu les mêmes adversaires qui se retrouvent en haut du classement avec notamment le Pen Koent de la famille Le Men et Dream Pearl d’Arnaud Delamare et c’est ce dernier qui devient le premier !

Les IRC 3 sont les bateaux favoris des concurrents de la Tranquadra, Frédéric Bourdereau sur Charrette gagne le Spi dans cette série.

Les IRC 4 sont des bateaux plus anciens, parmi les plus fidèles du Spi Ouest France-Intermarché, notamment en IRC 4A où on retrouve le bateau qui a participé à tous les ‘Spi’, Brittany Drizzle et Matamouf of Recoucou, adversaires patentés sur ce Spi aussi. C’est Matamouf of Recoucou qui passe de trois points devant Brittany Drizzle.

Enfin, en IRC 4B, Anegada passe en tête devant Souezhadenn.

Selon les séries, 10, 11 et 12 courses ont été lancées sur le Spi Ouest France-Intermarché 2015, un beau millésime s’il en est et comme chaque année, les marins nous ont dit que c’était le meilleur de tous…


Voir en ligne : Info presse www.spi-ouestfrance.com



A la une