SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Class C

Une 27e Little Cup à Genève du 12 au 19 septembre 2015

jeudi 1er mai 2014Redaction SSS [Source RP]

Le comité d’organisation Organisation #organisation de la LITTLECUP a annoncé que sa 27e édition serait accueillie par la Société Nautique de Genève en 2015. Véritable championnat du monde des catamarans « Class C Class C #CClassCats #LittleCup  », surnommée la Petite Coupe de l’America, la LITTLECUP symbolise la recherche fondamentale et le développement technologique de pointe à une échelle humaine.

Le lancement et la tenue de la 27e édition de la LITTLECUP à Genève en septembre 2015 ont été annoncés mercredi matin à la Société Nautique de Genève lors d’une conférence de presse en présence de nombreuses personnalités : Thierry Lombard, Associé-gérant du Groupe Lombard Odier et partenaire historique d’Hydros, Denis Horeau, Directeur de Course, Frank Cammas, Skipper et champion du monde de Classe C, Jérémie Lagarrigue, Skipper et vice-champion du monde de Classe C, Vincent Hagin, Président de Swiss Sailing, Steve Clark, Président de la Classe C, Pierre-Yves Firmenich, Président de la Société Nautique de Genève et Cyril Deshusse, président du YLSNG.

Après des éditions précédentes disputées aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie, le choix de Genève ne doit rien au hasard selon les organisateurs.

« C’est un choix logique et ambitieux tant la région lémanique est devenue stratégique pour le développement de la pratique de la voile à très haut niveau et ses progrès technologiques. »


Voir en ligne : Info presse www.littlecup.org


La LITTLECUP, une petite coupe mais un grand challenge

Fondé en 1961, le Championnat du monde des « Class C » ou Petite Coupe de l’America, est un réel défi humain, sportif et technologique. En effet, les voiliers, pilotés par deux équipiers, doivent mesurer 7,62 x 4,26 m au maximum et leur surface de toile ne doit pas excéder 27,8 m2. Cette simplicité est précisément la force de la classe, puisqu’elle contraint les concepteurs à explorer les techniques et les matériaux les plus novateurs. Pour preuve, les catamarans de la Classe C naviguent avec des foils et des mâts-ailes depuis plus de trente ans.

Sur le plan sportif, ce championnat est également très prisé, puisque les plus grands navigateurs de la planète (y compris certains participants de la grande Coupe) viennent s’y opposer, comme ce sera de nouveau le cas l’année prochaine à Genève.



A la une