SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

A.S.O.

Les Grand Surprise vont épauler les M34 pour le Tour de France 2014

Objectif : "Favoriser le retour des jeunes et amateurs"

vendredi 18 octobre 2013Information Tour Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Organisateur du Tour de France à la Voile depuis maintenant près de deux ans, A.S.O. n’a cessé d’innover sur cette épreuve créée par Bernard Decré en 1978. La qualité du plateau et plus généralement du volet sportif, ainsi que le déploiement de la vie à terre ont été depuis le début au cœur des préoccupations de l’organisateur. Depuis plusieurs mois, une réflexion a été menée avec différents acteurs du Tour de France à la Voile pour développer la flotte et renouer avec ce qui a toujours fait le succès de l’épreuve : l’engagement des jeunes et des amateurs aux côtés des professionnels.

Pour faciliter le retour de ces équipages sur le Tour de France à la Voile, A.S.O. décide donc d’ouvrir l’épreuve aux Grand Surprise. Ce monocoque de 9.54 m, plus accessible que le M34 M34 #M34 sur le plan du budget, a fait la preuve de ses qualités marines et est déjà très répandu parmi les jeunes et les amateurs. C’est l’une des grandes flottes monotypes actuelles.

Les équipages amateurs des Grand Surprise pourront compter parmi eux un seul professionnel mais celui-ci n’aura pas le droit de prendre la barre lors des parcours techniques. La flotte Elite des M34 M34 #M34 rassemblera des équipages de très haut niveau, avec des équipiers issus comme l’an dernier de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , de la Coupe de l’America, de l’Olympisme ou du circuit mondial de Match Race, mais aussi, et toujours, son lot d’amateurs très éclairés. Rappelons que l’été dernier, des skippers de renom comme Franck Cammas ou Thomas Coville avaient fait le choix du Tour de France à la Voile, contribuant à l’éclairage médiatique de l’épreuve et de l’ensemble de ses participants.

La flotte mêlant M34 et Grand Surprise contribuera à dynamiser l’animation dans les villes et renforcera encore l’intérêt sportif de l’épreuve.

« Le Grand Surprise, monotype Monotype #sportboats largement répandu, marin et économique, nous a semblé être le support idéal pour permettre aux jeunes et aux amateurs de s’engager à nouveau au départ de ce Tour de France à la Voile qui les fait rêver, aux côtés des marins aguerris évoluant en M34 » estime Yann Le Moënner, Directeur Général d’Amaury Sport Organisation Organisation #organisation . « Cette évolution, qui conserve les principes historiques de l’épreuve a été guidée par notre volonté de proposer une flotte densifiée et notre souhait de renouer avec l’Histoire du Tour de France à la Voile, premier accès à la course au large pour les jeunes et les amateurs. » poursuit-il.

Cette décision semble déjà rencontrer un certain succès puisque plusieurs équipages étudiants ont manifesté leur volonté de revenir dès 2014 sur le TFV si une solution plus économique leur était apportée.

Le choix d’introduire une nouvelle classe de bateaux a émergé après de nombreuses consultations auprès d’un large panel d’experts : des coureurs, des managers, des représentants de classe,… Une consultation dont le cadre de réflexion devait répondre au triptyque : équité sportive (bateaux identiques), simplicité logistique (un loueur livrera les bateaux prêts à naviguer) et accessibilité économique.

La Fédération Française de Voile et son Président soutiennent cette évolution.

« L’idée d’ASO d’accueillir, en 2014, un deuxième bateau en plus du M34, actuel support du Tour de France à la Voile, est certainement le meilleur moyen d’attirer à nouveau sur cette course des équipages amateurs, jeunes et féminins. Utiliser le Grand Surprise en flotte collective (flotte rigoureusement identique jusqu’aux voiles) s’inscrit complètement dans le plan de développement de la voile française que soutient la FFVoile » explique Jean-Pierre Champion.

De son côté, le Président de la classe Grand Surprise Jean-François Guilmard, s’enthousiasme à l’idée d’offrir aux fidèles équipages de sa classe la possibilité de s’aligner sur l’épreuve estivale et rappelle combien la navigation en Grand Surprise fédère.

« C’est une forme de reconnaissance pour ce bateau dont le succès ne se dément pas depuis la création de la classe Grand Surprise. Plus de 2000 licenciés FFVoile différents ont régaté sur un Grand Surprise en 2012, ce qui en fait la première pratique monotype Monotype #sportboats habitable par le nombre de licenciés ».

Notons enfin que dans l’esprit de cette flotte collective et du respect de la monotypie, les Grand Surprise seront tirés au sort à deux reprises, lors du Grand Départ du Tour de France à la Voile puis au début de la Méditerranée.

Le prochain rendez-vous du Tour de France à la Voile est fixé en décembre, pour l’annonce du parcours. Un parcours qui devrait lui aussi contribuer à l’engouement des équipages !



A la une