SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

America’s Cup World Series

James Spithill réalise le doublé à San Diego

lundi 21 novembre 2011Information America’s Cup

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après avoir remporté samedi le Match Racing Championship, l’équipage de James Spithill gagne la grande régate en flotte finale de dimanche et s’adjuge aussi la victoire du Fleet Racing Championship.

San Diego a gardé le meilleur pour la fin, réservant ses vents les plus forts de la semaine pour la course en flotte finale. Ce dimanche après-midi, les rafales approchaient les 20 nœuds, offrant des conditions de navigation aussi intenses que spectaculaires. Les équipes n’ont pas déçu leurs fans, fidèles au rendez-vous sur les jetées de Broadway et Navy Pier. La régate a maintenu les spectateurs en haleine jusqu’à la dernière seconde avec de nombreux revirements de situations et changements de leader.

Les Français dans le haut du tableau

Les "Frenchies" confirment leur présence dans ces AC World Series de San Diego. Sur le dernier bord, Yann Guichard (Energy Team) et Pierre Pennec (Aleph) se livrent une bataille sans merci pour la troisième place, et cela se joue à la seconde près pour Energy Team.

Deuxième du Match Racing Championship et troisième au Fleet Racing Championship, le team des frères Peyron s’offre ainsi deux podiums dans la baie californienne. Quant à Aleph, il finit quatrième aujourd’hui, et se hisse à la troisième place du tableau combinant les résultats des Fleet Racing Championships de Cascais, Plymouth et San Diego.

Le beurre et l’argent du beurre pour ORACLE Spithill

Les vainqueurs du Match Racing Championship samedi remportent donc le Fleet Racing Championship, devenant la première équipe à signer une double victoire dans les America’s Cup America's Cup #AmericasCup World Series.

Au départ, Emirates Team New Zealand part comme un boulet de canon devant les neuf AC45 AC45 #AC45 avant un regroupement de la flotte au passage de la première marque. Les Kiwis mènent ce début de course mais le long bord de près permet à plusieurs équipes de revenir dans le peloton de tête.

A la porte au vent, ORACLE Racing Spithill enroule la bouée la plus favorable et prend la tête de la course, filant à 25 nœuds au portant et laissant peu à peu les autres équipes s’éloigner dans son sillage. Artemis Racing frôle même le drame à la bouée sous le vent. Le foc se vrille à l’envoi et les Suédois échappent de peu au dessalage.

Team Korea, Emirates Team New Zealand, Team Energy et Aleph rivalisent pour la seconde place. L’avantage va d’abord aux Coréens, puis aux Kiwis. Cela se joue dans un mouchoir de poche jusqu’à ce qu’un empannage malheureux de Team Korea laisse finalement la voie libre aux deux bateaux français.

Spithill est loin devant, il a déjà fini la course quand Emirates Team New Zealand tire son épingle du jeu Jeu #jeu à l’arrivée et s’intercale en deuxième position. Energy Team et Aleph sont alors à la même hauteur et Guichard gagne d’une seconde cet ultime bras de fer. Aleph termine à une honorable quatrième place, Team Korea est cinquième. Dans un dernier effort, Artemis Racing prend la sixième place, à une seconde de China Team (7e), tandis que Green Comm Racing et ORACLE Racing Coutts ferment la marche.

Plus tôt dans l’après-midi, les neuf concurrents ont disputé les AC500 Speed Trials. Dans le premier run de vitesse Vitesse #speedsailing , Emirates Team New Zealand établit le premier record Record #sailingrecord , battu ensuite par ORACLE Racing, d’abord par James Spithill puis par Darren Bundock qui réalise la meilleure performance de la journée avec une vitesse Vitesse #speedsailing de 26.87 nœuds.

Commentaires à l’issue du Fleet Racing Championship :

James Spithill (USA), skipper ORACLE Racing (USA) :

« Nous avons la meilleure équipe à terre. Les gars arrivent les premiers et quittent la base en derniers. Cela nous permet de nous concentrer sur la régate. Ici, nous avons eu tout un panel de conditions de navigation. Lorsque nous sommes arrivés à San Diego, nous nous attendions à avoir peu de vent, mais aujourd’hui c’est monté jusqu’à 17 nœuds et nous avons pu avoir une bonne vitesse. Nous avons réussi la « totale » [match racing and fleet racing] et maintenant nous voulons reproduire le scénario à Naples. »

Pierre Pennec (FRA), skipper Aleph (FRA) :

« C’est sympa de se retrouver avec mon équipier de 420 quand j’avais 15 ans sur une ligne d’arrivée d’America’s Cup America's Cup #AmericasCup mais Yann a un peu plus d’expérience en AC45 AC45 #AC45 que moi. C’est la première fois que nous naviguons avec cette force de vent (16-17 noeuds). Nous avons fait plein de petites erreurs techniques donc cela donne envie de s’entraîner pour travailler la coordination à bord et pour pouvoir jouer avec les premiers. Le point positif c’est qu’avec aucun entraînement dans ces conditions, nous jouons quand même une bonne partie de la régate avec les teams qui connaissent très bien le bateau. »

Yann Guichard (FRA), skipper Energy Team (FRA) :

« C’est bien de finir comme ça avec Aleph. Les deux bateaux français ont fait une belle semaine de régates. Personnellement, je suis très fier de notre équipe, très satisfait du résultat et surtout d’avoir pu montrer aux autres teams qu’il va falloir compter avec nous. Biensûr je vais continuer avec l’équipe. Le résultat sur cet événement est incroyable pour nous : nous finissons seconds hier en match racing et troisièmes aujourd’hui – c’est une grande surprise. On est encore loin des grosses équipes mais nous progressons chaque jour et nous allons mettre à profit ces quatre mois sans régate pour nous entraîner afin d’être fin prêts pour Naples (7-15 avril 2012). »


Résultats – San Diego Fleet Racing Championship

  • 1. ORACLE Racing Spithill
  • 2. Emirates Team New Zealand
  • 3. Energy Team
  • 4. Aleph
  • 5. Team Korea
  • 6. Artemis Racing
  • 7. China Team
  • 8. Green Comm Racing
  • 9. ORACLE Racing Coutts

Résultats – AC500 Speed Trials

  • ORACLE Racing - Coutts - 26.87 nœuds
  • ORACLE Racing - Spithill - 26.79 nœuds
  • Emirates Team New Zealand - 26.56 nœuds
  • Artemis Racing - 25.98 nœuds
  • Energy Team - 25.96 nœuds
  • China Team - 25.67 nœuds
  • ALEPH - 25.19 nœuds
  • Green Comm Racing - 24.74 nœuds
  • Team Korea - 24.30 nœuds

America’s Cup World Series Overall Standings

Team (Country) Match – Fleet — Total Points

  • 1. Emirates Team New Zealand (NZL) 27 – 28 — 55
  • 2. ORACLE Racing Spithill (USA) 26 – 28 — 54
  • 3. Artemis Racing (SWE) 23 – 17 — 40
  • 4. ORACLE Racing Coutts (USA) 18 – 18 — 36
  • 4. Team Korea (KOR) 20 – 16 — 36
  • 6. Energy Team (FRA) 19 – 16 — 35
  • 7. Aleph (FRA) 12 – 19 — 31
  • 8. Green Comm Racing (ESP) 11 – 12 — 23
  • 9. China Team (CHN) 9 – 11 — 20


A la une