SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Vendée - St Pétersbourg

Le Blévec est le premier rentré en Vendée

"Je suis super heureux d’arriver le premier à Saint_Gilles"

dimanche 6 juin 2010Redaction SSS [Source RP]

Nette et sans bavure… la fin de parcours d’Yves Le Blévec et son équipage est le signe d’une victoire qu’ils sont allés chercher avec leurs tripes mais aussi avec leur tête. C’est une double revanche pour Yves Le Blévec : revanche de l’étape aller qu’ils avaient laissé filer pour 75 secondes, mais surtout revanche sur le sort qui avait contraint Actual à l’abandon au départ de la dernière Transat jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 .

Jusqu’au bout, Yves Le Blévec est resté sous tension. Même si, depuis le classement de ce matin à huit heures, l’équipage d’Actual savait qu’il se dirigeait sans beaucoup de doutes sur le chemin de la victoire, il a fallu que le trimaran rouge et vert coupe la ligne pour voir enfin son patron lâcher le trop plein de ses émotions.

Tout de suite, les proches montaient à bord, accompagnés d’Eric Loizeau qui était de la première étape. Le succès se devait d’être partagé par les quatre hommes qui en était les artisans : Eric donc, Yves, mais aussi Ronan Deshayes, préparateur du bateau et navigateur pour l’occasion ainsi que Jean-Baptiste Le Vaillant qui amenait sa science du réglage et son expérience d’années de course au large sur des engins à trois coques.

Les derniers bords ont montré le trimaran frappé du numéro du département de la Mayenne filant à plus de vingt nœuds sous gennaker et un ris dans la grand-voile. Quelques empannages plus tard, Actual coupait la ligne à 15h 29mn 25s, soit un temps de course de 5j 21h 10mn 25s. Mais la victoire d’Actual s’est plus sûrement dessinée en mer du Nord avant d’embouquer le détroit du Pas de Calais, où Yves et son équipage ont tiré parti d’un petit décalage dans l’ouest par rapport au Crêpes Whaou ! 3 de Franck-Yves Escoffier.

A l’entrée de la Manche, vingt-cinq milles séparaient les deux leaders et pour espérer le combler, Franck-Yves Escoffier n’avait plus qu’à tenter une option vers les côtes bretonnes quand Actual partait à la recherche du vent de nord-ouest annoncé. Résultat des stratégies respectives, un débours de près de cinquante milles au petit matin pour le trimaran rouge de Franck-Yves. Beau joueur, le skipper de Crêpes Whaou ! 3 reconnaissait avoir tenté l’option de la dernière chance, sachant bien qu’en opérant de la sorte, il pouvait aggraver son déficit… « Ça passe ou ça casse », ont coutume de dire les régatiers qui cherchent désespérément à échapper à l’emprise d’un leader.

Franck-Yves Escoffier devrait couper la ligne d’arrivée vers 18h45. Quoi qu’il advienne, les deux équipages auront contribué à animer une course qui devrait marquer un nouveau palier dans le développement et la promotion de la classe Multi50 Multi50 #multi50 .

- Yves Le Blévec (Actual) : «  C’est difficile à décrire, c’est évidemment un grand plaisir. La régate était super intense. A l’aller comme au retour on s’est doublé, redoublé, je suis super heureux d’arriver le premier à Saint_Gilles. Après ça s’est joué sur des petits décalages. En mer du Nord, on a pris un petit avantage. On a choisi de prolonger notre option en Manche et ça a payé énormément.

L’équipage a vraiment bien fonctionné : Jean-Bapt (Le Vaillant) en parlant de nous , nous appelait : les jeunes. Alors qu’en fait on est un équipage de vieux. Sinon, j’ai parfois tendance à être de mauvaise humeur, mais ça met du piment à l’histoire Histoire #histoire … »

- Info presse www.vendee-saintpetersbourg.org


Positions au pointage de 16h (TU+2)

- 1 Actual (Y Le Blévec) arrivé le 6 juin à 15h 29mn 25s
- 2 Crêpes Whaou ! 3 (FY Escoffier) à 67,3 milles de l’arrivée
- 3 Crêpes Whaou ! 2 (L Féquet) à 211,2 milles du premier encore en mer
- 4 Région Aquitaine Port-Médoc (L Roucayrol) à 349,3 milles du premier
- 5 Naviguez Anne Caseneuve (A Caseneuve) à 355,1 milles du premier
- 6 FenêtréA-Cardinal (E Le Roux) à 410,9 milles du premier
- 7 La mer révèle nos sens (P Hingant) à 452,2 milles du premier
- 8 CLM (H Cléris) à 525,3 milles du premier
- π R2 (E Hochédé) abandon.



A la une