SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Velux 5 Oceans

La jauge Eco60 fonctionne… hors de France

L’Américain Brad Van Liew a acquis l’ancien Proform de Marc Thiercelin

jeudi 28 janvier 2010Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Alors que les Français se lancent dans la construction de plans VPLP / Verdier en série, que les Espagnols rachètent à tour de bras leurs anciens plans Farr, les skippers des autres pays se battent pour acheter les "vieux" 60 pieds les plus performants avec lesquels ils vont disputer la prochaine Velux 5 Oceans Velux 5 Oceans #Velux5Oceans .

La "Velux" était une très belles course. Née BOC Challenge, elle a fait connaître Philippe Jeantot, Christophe Auguin ou Bernard Stamm. Pourtant, les Français boudent cette course au point que ceux qui ont eu les rennes de la Classe IMOCA Imoca #IMOCA ont décidé de l’enlever du calendrier officiel.

Sir Robin Knox Johnston, le légendaire tourdumondiste anglais qui gère la course et qui y a même participé lors de la dernière édition, est parvenu à contrer ces frenchies bien hautins en inventant la classe ECO 60. Il s’agit d’une opération de recyclage intelligente puisqu’elle catégorise les 60 pieds lancés avant le 1er janvier 2003.

Du coup, les skippers qui n’ont pas les moyens financiers de s’attaquer au programme élite de l’IMOCA Imoca #IMOCA et de faire construire à coups de millions d’Euros des monocoques ORMAisés se sont redirigés vers cette catégorie.

Ils ont ainsi les moyens de participer à une course autour du monde qui reste prestigieuse à moindre coût. A condition de trouver la perle rare : le vieux 60 pieds performant.

C’est ce que vient de faire l’Américain Brad Van Liew qui a acheté la semaine dernière le 60 pieds que Marc Thiercelin peinait à revendre, le plan Lombard Proform.

- « Ce bateau est une bête de course, un véritable pur-sang, et j’ai hâte d’apprendre à mieux le connaître dans les semaines à venir lors de notre traversée de l’Atlantique », a confié Brad Van Liew [1]. « Vous ne pouvez même pas imaginer le nombre d’heures que j’ai passé pour trouver l’Eco 60 idéal. Je suis très heureux d’avoir acquis Pro-Form. C’est un bateau très léger, fiable et qui a tout ce qu’il faut pour participer à la Velux 5 Oceans Velux 5 Oceans #Velux5Oceans 2010-11 ».

Des Français comme Gildas Morvan se sont intéressés au projet. Mais dans l’Hexagone où le Vendée Globe est roi et la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace adoubée, difficile de trouver un sponsor motivé par cette course devenue la 2e division de la course au large en solitaire autour du monde. Pourtant, le départ sera donné, cette année, de La Rochelle.

Peut-être que le succès sera au rendez-vous lors de l’édition suivante. Le marché de l’occasion des 60 pieds et le budget de fonctionnement y gagnent déjà…

Ch.Guigueno

- Le site de la Velux 5 Oceans Velux 5 Oceans #Velux5Oceans  : www.velux5oceans.com


[1Brad Van Liew : Brad Van Liew s’est fait un nom en participant à l’édition 1998-99 de la course à bord de Balance Bar et en envoyant des récits poignants de son aventure dans les Mers du Sud, qui furent suivis par des millions de lecteurs. En 2002-03 il est revenu avec Tommy Hilfiger Freedom America et a remporté la course en Classe II, après avoir terminé chaque étape en tête. Une fois de plus, les fans de la course suivirent avec passion les récits envoyés par Brad tout au long de son périple, ce qui lui permit notamment d’attirer l’attention des médias Américains. www.oceanracing.org



A la une