SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

SolOcéane

Liz Wardley quitte Caen en solitaire

"Un honneur dʼouvrir le parcours dʼune course autour du monde"

dimanche 29 novembre 2009Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

A 13H00 (12h00 TU) très précisément, par un vent de force 7, Liz Wardley a coupé la ligne de départ du Tour du Monde de référence de la SolOcéane - Campagne OceanoScientific® 2009- 2010 devant Caen - Ouistreham en route vers la bouée de Cabourg / Dives-sur-Mer, puis à destination de Wellington, la capitale de Nouvelle-Zélande.

Comme tout départ pour une navigation au long cours, il régnait une atmosphère particulière ce matin sur les quais de Caen, puis au passage de lʼécluse de Ouistreham. Beaucoup dʼémotion et du respect pour ce petit bout de femme de tout juste 1,60 mètre. Avec son air juvénile, ses couettes sous son bonnet, ses grands yeux bleus qui pétillent et sa fidèle peluche jaune "DJ" toujours à portée de la main - la mascotte recordman du monde de milles nautiques parcourus ! - Liz va bien aller tutoyer Eole et Neptune dans des contrées hostiles où seuls les albatros aiment à sʼaventurer, au pays de la houle infinie.

La jeune navigatrice est partie exactement dans les conditions de la SolOcéane - dont le départ de la première édition est programmé le 23 octobre 2011 - cʼest-à-dire en solitaire à bord dʼun Monotype Monotype #sportboats SolOceans, un voilier high-tech tout en carbone de 16 mètres (52,5 pieds) Made In Normandy qui est à la fois un véritable navire scientifique et un bolide de compétition océanique aux performances dignes dʼun prototype de 18 mètres. Le Monotype Monotype #sportboats SolOceans porte haut les couleurs de la Région Basse-Normandie, de la City of Wellington, de lʼagglomération Caen la mer et de la Ville de Cherbourg-Octeville - qui accompagnent la mise en œuvre de la SolOcéane et du Programme OceanoScientific® depuis leur création.

Cette campagne, parrainée par le Ministère de lʼEnseignement supérieur et de la Recherche, fournira aux scientifiques de nouvelles données pour mieux comprendre le climat de la Terre et déterminer précisément les causes et les conséquences de son réchauffement.

Liz Wardley prévoit un retour en Basse-Normandie vers la mi-mars, au terme de la seconde étape, entre Wellington et Cherbourg-Octeville. Soit deux navigations en solo contre la montre de 50 à 55 jours chacune.

- Liz Wardley dans les écluses de Ouistreham : "Cʼest un immense plaisir pour moi de partir ainsi faire un tour du monde en solo, même si les conditions de départ sont vraiment musclées. La navigation en Manche puis dans le Golfe de Gascogne va être très éprouvante ! Cʼest aussi un honneur pour moi dʼouvrir le parcours dʼune nouvelle course autour du Monde. Je suis consciente également de lʼimportance de cette navigation qui est la première Campagne OceanoScientific® au profit des chercheurs du monde entier qui travaillent tous les jours pour mieux comprendre le phénomène du changement climatique ; même si le Monotype SolOceans fait tout automatiquement : collecte des données scientifiques et transmission par satellite. Et puis je voudrais dédier mon travail de marin au succès de la Conférence de Copenhague sur le Climat. Ce serait tellement génial si les gouvernements du monde entier réussissaient à se mettre dʼaccord pour nous aider à préserver notre Planète..."

Une Papoue de 30 ans autour du monde

Liz fêtera son trentième anniversaire le 6 décembre à bord du Monotype SolOceans sur la route de la SolOcéane. En sʼélançant ainsi en solo autour du monde contre la montre, Liz Wardley (Skipper Sojasun) réalise un joli rêve, après sa participation sur Amer Sports Too à la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2001, le tour du monde en équipage, comme plus jeune équipière de la flotte. Liz a mené le Monotype SolOceans de Caen à Wellington avec Charles Caudrelier Benac durant lʼhiver 2007-2008. Elle a testé et mis au point ce monotype taillé pour les longues glissades dans la brise, optimisé désormais pour être véloce dans les vents légers.

Liz Wardley est née et a passé sa jeunesse en Papouasie Nouvelle-Guinée (Nord de lʼAustralie). Elle dispose dʼun passeport australien et dʼun passeport anglais. Liz sʼest établie ensuite en Nouvelle-Zélande pour construire son premier prototype de course océanique : un Mini Transat destiné à courir la Transat 6,50 entre la France et le Brésil. En 2005, elle sʼest installée en France - la patrie des coureurs océaniques en solitaire - pour poursuivre sa carrière. La société Triballat Noyal (Sojasun) lʼaccompagne dans ses projets. Papoue, Australienne, Anglaise, Néo-zélandaise, Française ? Plus sûrement, Liz Wardley est Citoyenne du Monde, avec lʼOcéan pour demeure et lʼhorizon pour unique limite de son territoire.

Liz Wardley est réputée dans lʼHémisphère Sud pour ses nombreux titres de champion de catamaran Hobie Cat 16 et, surtout, pour ses qualités de coureur océanique. Liz Wardley fut en effet la première femme à remporter la fameuse Rolex Sydney Hobart Race.

En France, Liz est connue pour ses participations aux compétitions de la Classe Figaro Bénéteau, avec peu de succès dans les régates côtières, mais avec un véritable talent pour le large, comme en témoigne sa place de quatrième à la Transat BPE 2007 en solitaire, derrière Nicolas Troussel, Thomas Rouxel et Charles Caudrelier Benac.

- Yvan Griboval, Président de SailingOne, qui a retenu la candidature de Liz pour réaliser le Tour du Monde de Référence de la SolOcéane et la première Campagne OceanoScientific® : "Liz est un marin complet sachant tout faire à bord, un marin qui a lʼhabitude des navigations au long cours sur les océans les plus hostiles de la planète. Cʼest un marin solitaire accompli".

"Liz sʼest beaucoup investie dans la mise au point du Monotype SolOceans. Cʼest elle qui lui a donné le plus de cœur. Elle lui a transmis ce qui fait que les bateaux ont une âme. Ce monotype est vraiment "son" bateau. Il est légitime quʼelle soit le premier marin à le mener autour de la Planète en solo et à établir le Temps de Référence de la SolOcéane. Liz Wardley a également une forte conscience environnementale. Ses observations de la faune, de la flore et de la pollution de surface des océans seront précieuses, notamment par rapport à ses précédentes observations à ces latitudes. Liz sera donc le parfait ambassadeur international de la première Campagne OceanoScientific®".

- Info presse www.soloceans.com/fr/


Jeu du © et du ®

L’information ci-dessus a été retenue comme tous les communiqués publiés sur www.seasailsurf.fr (un site SEASAILSURF® édité par PIPOF.com©) pour son intérêt (Liz Wardley autour du monde, poursuite de la SolOcéane, étude de l’environnement). Elle est issue d’un communiqué officiel de SailingOne, la société d’Yvan Griboval. Pour votre compréhension, les paragraphes ont été réordonnés et certains supprimés.

Je vous invite par contre au jeu du © et du ®… Combien y en a-t-il dans cet extrait du communiqué ? Combien y en a-t-il dans le communiqué officiel à trouver sur www.soloceans.com/fr/ ?

Christophe Guigueno



A la une