SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Cap Istanbul • étape 4

Erwan Tabarly premier à Bozcaada

"Quelle bagarre… ça a été un finish plus que serré avec Gildas Morvan"

lundi 6 octobre 2008Redaction SSS [Source RP]

A 5h31’27’’ ce matin, Erwan Tabarly a coupé la ligne de la 4e étape de la Cap Istanbul Cap Istanbul #CapIstanbul entre Aghios Nikolaos en Crête et Bozcaada en Turquie. Il remporte ainsi cette manche de 282 milles parcourue en 1 jour 13 heures 31 minutes et 27 secondes. Deuxième de l’étape, Gildas Morvan franchit la ligne avec juste une grosse minute de retard sur Athema. C’est François Gabart qui complète le podium.

Oubliées les sueurs froides de la nuit passée à surveiller le « géant vert » dans son tableau arrière, Erwan Tabarly savoure cette victoire qui lui permet de faire un bond de 4 places au classement général le ramenant en 9e position.

Erwan Tabarly revient sur une régate intense d’un peu plus de 36 heures, avec entre autres des surfs d’anthologie à bord d’Athema, au coeur de l’archipel des Cyclades à presque 20 noeuds ! Premier solitaire à fouler le sol de le petite île turque de Bozcaada, Erwan ne boude pas son plaisir !

« Quelle bagarre… ça a été un finish plus que serré avec Gildas Morvan. C’était super. L’étape était vraiment très sympa avec des conditions musclées. C’est agréable de gagner une étape de brise. J’en retiendrais essentiellement les grands surfs magiques dans 35 nœuds de vent au milieu des Cyclades ! La première nuit a été bien mouvementée, on était scotché à la barre sous spi. J’avais une belle avance et tout d’un coup, le vent est tombé hier après-midi. En une demi-heure j’ai vu revenir sur moi, tous mes plus proches concurrents. C’est très frustrant de perdre toute son avance en si peu de temps ! Heureusement c’est moi qui suis reparti le premier. C’est toujours stressant d’avoir un coureur comme Gildas dans son tableau arrière mais c’est aussi très motivant. Sur le dernier bord, nous étions très proche mais j’avais une très légère avance et étant donné que c’était un bord direct, il fallait juste que je le contrôle et que j’aille au minimum aussi vite que lui ! J’étais devant et j’y suis resté. Je suis vraiment très content, mon début de course a été plutôt moyen et j’avais besoin d’une victoire. J’ai fait une bonne opération, je reviens dans le top ten au général ! C’était une étape très physique encore une fois alors maintenant je vais aller dormir un peu… »

La dernière étape de la course mènera les solitaires jusqu’à Istanbul. Les bateaux partiront de Bozcaada tôt mercredi matin. Ils traverseront le détroit des Dardanelles en mode convoyage car la navigation y est interdite et le départ sera donné de Gelibolu à l’entrée de la Mer de Marmara pour une étape de 110 milles terminant sur les rives du Bosphore !

Info presse B.Etienne / Athéma

- Gildas Morvan - Cercle Vert - 2e : « Dans la dernière nuit, j’ai réussi à lui [Erwan Tabarly] reprendre des milles, je crois que j’ai bien navigué. Au finish dans la baie de Bozcaada, j’étais juste derrière lui. Mais c’est un garçon qui n’est pas facile à doubler ! … J’avais dit avant la Cap Istanbul Cap Istanbul #CapIstanbul que la Méditerranée me réussissait plutôt pas mal. Ça semble se confirmer. Mais, c’est quand même une navigation beaucoup plus exigeante qu’en Atlantique. Le vent n’est jamais stable plus de dix minutes : il faut tout le temps être sur les réglages, ne pas se laisser endormir… C’est très fatigant. … Même si je me rapproche de la tête de course, je ne vais pas m’amuser à attaquer sur une option solitaire. Il paraît qu’en Mer de Marmara les conditions sont particulièrement instables, je n’irai pas tenter le diable pour la victoire à tout prix. D’autant que Nicolas Bérenger a bien navigué jusque là, il est régulier. Mon premier objectif est de remporter le titre de Champion de France : il récompenserait une saison où j’aurai fini toutes les courses sur le podium… » [source MEr&Média]

- François Gabart - Espoir Région Bretagne - 3e : "Toutes les étapes étaient fatigantes, jamais de la même façon. Après trois semaines de course, le corps commence à ressentir les contre-coups, on accumule la fatigue. Mais c’est super sympa ! … On était sous spi à 35 - 40 noeuds régulièrement. Il faut tirer fort sur les bouts. C’était impressionnant. Je me sens bien sous spi. Dès que ça glisse, ça va vite et le bateau reste à l’endroit ! Je me sens à l’aise techniquement. … Ma grande fierté est de faire partie des premiers. Je me sens au niveau. Durant la dernière nuit, je me bagarrais avec les cinq premiers. C’est un peu comme si j’avais eu le droit de jouer avec les grands à la table de poker pour le dernier coup !!! … [La 5e étape] Ce sera un parcours court de 110 milles. Aux dernières infos, c’était de la pétole (vent faible) qui se profilait. Ca peut être très piégeux. Alors j’ai couru cette quatrième étape comme si c’était la dernière, j’ai tout donné pour conserver une bonne place au général." [source Kaori]


Classement Étape 4

Rang Voile Bateau Skippers Temps de course Écart au premier
- 1 18 Athema Erwan Tabarly 01j 13h 31min 27s 00s
- 2 4 Cercle Vert Gildas Morvan 01j 13h 32min 30s 01min 03s
- 3 25 Espoir Région Bretagne François Gabart 01j 13h 46min 10s 14min 43s
- 4 3 Le Comptoir Immobilier Gildas Mahe 01j 13h 53min 02s 21min 35s
- 5 92 Suzuki Automobiles Thierry Chabagny 01j 14h 16min 34s 45min 07s
- 6 30 Capitol Marc Emig 01j 14h 28min 57s 57min 30s
- 7 31 Docteur Valnet Aromathérapie Laurent Pellecuer 01j 14h 44min 11s 01h 12min 44s
- 8 32 AGIR Recouvrement Adrien Hardy 01j 14h 51min 16s 01h 19min 49s
- 9 68 Kone Elevators Nicolas Berenger 01j 14h 56min 50s 01h 25min 23s
- 10 1 Financo Nicolas Troussel 01j 15h 28min 40s 01h 57min 13s

Classement général après 4 étapes

- 1 Kone Elevators Nicolas Bérenger
- 2. Cercle Vert Gildas Morvan : + 51’ 03"
- 3. Espoir Région Bretagne François Gabart + 1h 02’ 35"
- 4. Le Comptoir Immobilier Gildas Mahe + 1h 22’ 10"
- 5. Capitol Marc Emig + 1h 51’ 20"
- 6. Suzuki Automobiles Thierry Chabagny
- 7. Docteur Valnet Aromathérapie Laurent Pellecuer
- 8. DCNS 97 Christopher Pratt
- 9. Athema Erwan Tabarly
- 10. Financo Nicolas Troussel à 6h 06’ 27"



A la une