SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Velux 5 Oceans

Stamm : "Le danger, c’est de considérer que c’est déjà gagné"

Bernard repart dimanche de Norfolk sur les traces de Jeantot et Auguin

jeudi 12 avril 2007Redaction SSS [Source RP]

Après 92 jours de mer cumulés en deux étapes à bord de Cheminées Poujoulat, Bernard Stamm compte 15 jours d’avance sur le Japonais Kojiro Shiraishi. Dimanche, le coup d’envoi de la dernière étape sera donné de Norfolk, cap sur Bilbao et l’arrivée de la Velux 5 Oceans.

Engagé depuis le 22 octobre dans la course autour du monde avec escales (Bilbao/Fremantle/Norfollk/Bilbao), Bernard Stamm est en passe de faire aussi bien que Philippe Jeantot et Christophe Auguin, les doubles vainqueurs du BOC. Une perspective qui enchante bien entendu le skipper de Cheminées Poujoulat, déjà vainqueur de cette course il y a quatre ans. Réjoui, mais lucide.

Bernard Stamm : « Le danger, c’est de considérer que c’est déjà gagné. Il ne faut pas banaliser la dernière étape. Elle est, certes, plus courte que les deux précédentes, mais ça reste une transatlantique, dans l’Atlantique nord, à une période où il y a du mauvais temps. C’est peut être sur cette étape que les conditions seront les plus difficiles. La route la plus courte nous fait monter au Nord et passe par le sud de Terre Neuve. Il se pourrait bien que les seuls icebergs que je croise sur ce tour du monde, soient sur cette étape. Le courant du Labrador les descend vers les bancs de Terre Neuve. Il ne faut pas non plus exclure, les avaries possibles. On sera portant la plupart du temps, pleine balle, et, sur l’eau, il y a pas mal de trucs qui traînent… Bref, tant que la ligne n’est pas franchie, je ne peux que faire tout le nécessaire pour mener à bien l’histoire jusqu’à Bilbao. Et c’est ce à quoi nous nous employons, ici à terre, en préparant au mieux Cheminées Poujoulat. A partir de dimanche, je m’en chargerai en mer. Chaque étape de la préparation du bateau, du skipper et de la navigation est importante. A bord d’un 60 pieds Open, il n’ y a quasi rien qui ne sert pas. C’est important que tout reste le plus fonctionnel possible tout au long du trajet pour être en mesure de se servir du plus gros pourcentage possible du potentiel du bateau et du skipper jusqu’à la ligne d’arrivée ».

Les conditions météo prévues au départ laissent présager un premier run rapide pour décoller des côtes américaines. « On va partir juste derrière un front froid, avec des vents d’ouest, voire nord ouest, ça devrait démarrer rapidement ».

Bernard compte gagner Bilbao en moins de deux semaines.

Info presse Rivacom


Voir en ligne : www.bernardstamm.com


Classement général après 2 étapes

- 1 Cheminées Poujoulat Bernard Stamm 91 jours 22 heures
- 2 Spirit of Yukoh Kojiro Shiraishi 106 jours
- 3 PAKEA Unai Basurko FINISHED 141 jours 1 heure
- 4 SAGA Insurance Sir Robin Knox-Johnston 142 jours 19 heures
- 5 A Southern Man-AGD Graham Dalton (2e étape en cours)
- 6 ECOVER Mike Golding abandon
- 7 HUGO BOSS Alex Thomson abandon



A la une