SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca 11th Hour Racing

Justine Mettraux : "il y a dix prétendants au podium parmi les concurrents"

mercredi 3 novembre 2021Redaction SSS [Source RP]

La navigatrice genevoise Justine Mettraux prendra dimanche à 13h27 le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 à bord du voilier IMOCA Imoca #IMOCA 11th Hour Racing, aux côtés du navigateur britannique Simon Fisher.

Pas moins de 22 voiliers IMOCA Imoca #IMOCA participeront à cette course transatlantique à destination de la Martinique, en laissant l’île brésilienne de Fernando de Noronha à tribord ; un parcours exigeant, long de 5800 milles, qui comprend une traversée de l’équateur et du Pot au Noir.

« Je me réjouis énormément », confie Justine. « Nous sommes prêts, et confiants. Le plateau est très relevé, tous les meilleurs régatiers de la classe sont présents ! J’estime que nous faisons partie des outsiders. Notre voilier n’est pas de la dernière génération, mais nous nous sommes très bien préparés. Nous n’avons pas de pression particulière et allons donc pouvoir naviguer sereinement. Ceci dit, avec Simon, nous avons des ambitions sportives et nous allons tout donner pour obtenir un bon résultat. J’estime qu’il y a dix prétendants au podium parmi les concurrents, et que nous avons le potentiel d’en faire partie. Mais la lutte sera certainement féroce. »

Troisièmes de la course du Fastnet (en double) cet été, deuxièmes de The Ocean Race Europe (en équipage) en juin et deuxièmes du Défi Azimut en septembre, Justine et Simon ont réalisé un excellent début de saison ; ils sont actuellement en tête de l’IMOCA Imoca #IMOCA Global Series ; le classement des skippers de la classe IMOCA. Reste la cerise sur le gateau, cette Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , objectif ultime de la saison 2021.

« Après le Fastnet, nous nous sommes entraînés avec le Pôle Finistère Course au Large de Port-la-forêt. Le bateau a été révisé de fond en comble par toute l’équipe d’11th Hour Racing et j’ai le sentiment que nous sommes parfaitement prêts. J’apprécie aussi beaucoup de naviguer avec Simon Fisher ; nous sommes complémentaires et formons une très bonne équipe. Je trouve que nous avons beaucoup progressé, et même s’il y a toujours des choses à apprendre et une part d’imprévu sur ce type de course, je pense que nous avons une bonne carte à jouer sur cette transat ! »


- Communiqué MaxComm Communication



A la une