SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#FortBoyard #Windfoil #SUP

Fort-Boyard Challenge : Le foil, grand gagnant du week-end charentais

lundi 28 septembre 2020Redaction SSS [Source RP]

Le vent annoncé a bien soufflé comme prévu tout au long de la journée de dimanche permettant à toutes les disciplines de courir. Absent samedi en raison de la pluie, le public est venu en nombre encourager les 419 challengers engagés. Après des incertitudes quant au maintien de l’événement lié à la situation sanitaire, les organisateurs peuvent se féliciter : c’est un carton plein !

S’ils n’étaient qu’une poignée de windfoil à participer à l’événement en 2017 et seulement deux en SUP foil Foil #foil l’année dernière, cette édition 2020 marque le pas pour la discipline. En windsurf Windsurf #Windsurf ou en stand up paddle Paddle #standuppaddle #paddleboard , ceux qui avaient choisi le foil Foil #foil ont fait le bon choix et sont arrivés… loin devant les autres !

En SUP foil, dès le départ, Clément Colmas a pris les devants d’une course qualifiée par Fred Bonnef « d’épique ». Des bumps et de la glisse lui permettent de franchir la ligne d’arrivée avec plus de 5min d’avance sur les suivants… tout en étant parti 10 minutes après ! 40 min pour effectuer les 13km, il pulvérise le record Record #sailingrecord du parcours ! Au classement SUP foil, Alexandre Bicrel et Yann Quilfen complètent le podium.

Noïc Garioud, arrivé 2e hier, remporte la manche de la journée en SUP. Il se classe premier au général devant Joseph Guégen et Ethan Bry.

Chez les femmes, c’est une Olivia Piana heureuse de sa course qui remporte cette édition du Fort Boyard Challenge devant Sonni Hoenscheid et Anaïs Gyomarch.

En windfoil homme, de très belles conditions ont permis à Nicolas Goyard de confirmer son statut de champion malgré une avarie de matériel. Il rafle la mise devant Alexandre Cousin et Adrien Mestre. Le trio constitue le podium du week-end. La première place femme revient à Delphine Cousin-Questel au terme d’une « belle bataille » avec Manon Pianazza et Lucie Belbeoch. Julien Bontemps, vainqueur hier, décroche la 4e place au général du week-end.

Objectif Fort Boyard atteint pour les windsurfeurs !

En windsurf Windsurf #Windsurf , la montée sur le Fort Boyard a été facilitée par le vent. Les conditions météo de cette course Longue Distance donne Arnaud Montaud vainqueur de l’épreuve du jour. Il se classe 1er au général du week-end. Loïck Halle monte sur la 2e marche du podium suivi d’Emmanuel Mercier. Côté femmes, Cécile Grimbert devance Maëva Berther sur le général du week-end.

Direction la Charente pour les 22 pirogues engagées

Après 25km hier, aujourd’hui, les pirogues se sont dirigées vers la Charente pour un parcours moins exposé au vent. La première partie de la course, en plein océan, a donné l’occasion aux équipages de surfer, pour enchaîner sur une navigation fluviale, moins portante. Malgré un sprint final, le trio de tête reste inchangé par rapport à hier. Le club de Médoc VA’A remporte la course du jour et arrive en tête au général avec 3h39 de course en cumulé ! Il remporte donc la Coupe de France Longue Distance !

Le Club de CKCL (Sables d’Olonne) prend la 2e et la 3e place du podium au général de ces 2 jours de course. 50 km engloutis en 2 jours, les 132 rameurs saluent la qualité de l’événement et affirment une chose : ils seront là en 2021 ! A saluer la performance de l’équipage Jeunes qui boucle les 50 km des 2 jours en 4h50.

Démonstration et test de matériel, tyrolienne, danses et marché polynésiens, le Fort Boyard Challenge, c’est un rendez-vous sportif mais c’est aussi la balade du dimanche après-midi. Même s’il fallait être bien couvert pour venir encourager les sportifs, les charentais-maritime, fidèles au rendez-vous, étaient présents en nombre !

Au terme de la remise des prix, le rideau tombe sur cette 15e édition. Les sourires des organisateurs, des directeurs de course et des participants, en disent long. Profiter encore plus que les autres années de cet instant, car « ça a été un pari de maintenir, mais on l’a fait, et on l’a bien fait ! ». RDV en 2021 !



A la une