SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Extreme Sailing Series

Le Britannique Ben Ainslie et Franck Cammas sont de retour en Extreme 40

Un circuit en huit Acts entre l’Europe, le Moyen-Orient, l’Asie, et l’Océanie pour la huitième saison

mercredi 8 janvier 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

OC Sport, organisateur des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing ™, aux côtés de Land Rover, l’un des deux Partenaires Principaux des Series, a annoncé aujourd’hui au Salon Salon #Salonnautique Nautique de Londres le programme détaillé de la prochaine saison des Series. Le circuit mondial labelisé “ISAF Special Event” célèbre cette année sa huitième saison sur le calendrier international avec huit Villes d’Accueil emblématiques réparties sur trois continents, onze mois de compétition, et neuf équipes de haut niveau représentant sept nations différentes. A la clef : le très convoité trophée des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing .

Neuf équipes – sept nations – 45 marins de haut niveau

2014 sera une des saisons les plus compétitives de l’histoire Histoire #histoire du circuit, avec parmi les participants, des vainqueurs de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup , des médaillés Olympiques, des Champions du Monde et des Tourdumondistes. Tous s’affronteront sur des régates au format stade, qui ont la réputation d’être parmi les plus difficiles au monde. Et preuve de la durabilité de ces Series : les sept équipages de la saison 2013 seront de retour en 2014.

Parmi les nouvelles têtes cette année, l’un des plus grands régatiers olympiques, qui a joué un rôle clef dans la victoire d’ORACLE TEAM USA récemment dans la baie de San Francisco pour la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup  : Sir Ben Ainslie. Le Britannique fait son retour sur le circuit des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing après avoir couru trois Acts avec Oman Air en 2011, et sera à la tête de sa propre équipe, J.P Morgan BAR. Avec ses quatre médailles d’or olympiques, une médaille d’argent et d’innombrables titres mondiaux en Laser et en Finn, Ainslie dit avoir hâte de retrouver le caractère grisant des régates en Extreme 40 :

“Je me souviens que c’était de la folie sur le plan d’eau. Tous les gens qui ont assisté à ça ou qui y ont participé, vous diront qu’avec ce type de parcours, la vitesse Vitesse #speedsailing des bateaux et le nombre de bateaux sur le plan d’eau, tous les ingrédients sont réunis pour créer une épreuve passionnante, avec potentiellement de nombreuses collisions et accidents. Il faut donc être en permanence sur ses gardes”.

Malgré son expérience, Ben Ainslie ne prend rien pour acquis.

“Il y a parmi les concurrents de solides équipes qui sont sur le circuit depuis longtemps. Leigh (McMillan) par exemple. Lui et son équipe sont parmi les meilleurs depuis deux saisons. Il y a aussi Alinghi. Quand vous voyez les pointures qu’il y a ici et leur histoire Histoire #histoire dans ces Series, à côté, nous faisons un peu figure de débutants”.

Le tenant du titre Leigh McMillan sera se retour cette année à la barre de The Wave, Muscat et il a bien l’intention de défendre son trophée avec ardeur.

“J’adore cette épreuve. C’est intense, et c’est toujours surprenant. Rien n’est jamais pareil. Je suis extrêmement heureux de revenir en 2014 et je serais très fier de pouvoir réaliser un triplé. On s’attend à ce que cette saison soit très différente des autres. La flotte sera plus grande et encore plus compétitive. C’est passionnant, grisant. On ne peut pas imaginer meilleur endroit ni meilleur bateau qu’un Extreme 40 en 2014”.

Oman Sail aura cette année une deuxième équipe du Sultanat d’Oman, Oman Air, qui sera menée par le Britannique Rob Greenhalgh. Vainqueur de la première édition des Series en 2007, Greenhalgh n’est pas seulement l’un des marins les plus expérimentés en Extreme 40, il compte aussi sur son CV trois Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , sept traversées de l’Atlantique, trois titres mondiaux et plusieurs titres européens.

Au rang des skippers qui feront leur retour sur la grille de départ, Franck Cammas sera à la barre de Groupama Team France. Le vainqueur de la dernière Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , qui fait actuellement campagne pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 en Nacra 17, n’a pas encore accroché les Extreme Sailing Series à son tableau de chasse, malgré deux tentatives en 2009, où il a fini quatrième, et en 2010, cinquième.

“C’est très excitant pour nous de revenir sur ce circuit. Nous voulons y consacrer plus de temps, pour faire mieux que la dernière fois. C’est une épreuve hors du commun. C’est toujours la meilleure équipe qui l’emporte, donc c’est important”.

Cammas embarquera avec lui ses deux coéquipiers du Nacra 17, Sophie de Turckheim et Mathieu Vandame, champion du monde de F18 en 2012. L’équipage sera complété par deux anciens équipiers de l’Extreme 40, Devan Le Bihan et Tanguy Cariou.

Dauphin des Extreme Sailing Series 2013, l’équipage suisse d’Alinghi reviendra avec à sa tête Ernesto Bertarelli et le même équipage que l’année dernière, dont l’Américain Morgan Larson à la tactique, qui vise la plus haute marche du podium.

“En 2013 nous avons terminé deuxième avec le même nombre de points que le vainqueur, ce qui nous motive à nous battre une nouvelle fois pour le titre en 2014 !”, confie Bertarelli. “Ce circuit est un parfait mélange de monotypie et de petits parcours, avec cette année encore de très beaux plans d’eau, qui offrent à tous – équipages comme sponsors – une incroyable expérience. C’est la cinquième saison d’Alinghi sur ces Series et j’ai hâte de commencer”.

Une autre équipe suisse, Realteam, sera également de la partie, avec Jérôme Clerc dans le rôle de skipper pour leur deuxième participation sur ce circuit.

Les double médaillés d’or olympiques autrichiens, Hand Peter Steinacher et Roman Hagara, troisièmes en 2013 et grands habitués de l’épreuve, reviendront eux aussi pour leur cinquième saison à bord d’Austrian Red Bull Sailing Team, tandis que les Danois de SAP Extreme Sailing Team rempileront pour une troisième saison, avec Jes Gram Hansen à la barre, bien décidé à signer un podium cette année, après l’avoir raté de peu en 2013.

L’équipe de GAC Pindar est la plus ancienne sur le circuit, mais elle reviendra avec un tout nouvel équipage, alors que les challengers australiens pour l’America’s Cup feront leurs débuts sur les Régates en Stade. Leur skipper Seve Jarvin, 27 ans, sera le plus jeune de la flotte.


Voir en ligne : Press info www.extremesailingseries.com


Extreme Sailing Series ™ 2014 Host Venues :

  • Act 1 : Singapore, 20-23 February
  • Act 2 : Muscat, Oman 19-22 March
  • Act 3 : Qingdao, China 1-4 May
  • Act 4 : Saint Petersburg, Russia 26-29 June
  • Act 5 : Cardiff, UK 22-25 August
  • Act 6 : Istanbul, Turkey 11-14 September
  • Act 7 : Mediterranean 2-5 October
  • Act 8 : Sydney, Australia 11-14 December

Extreme Sailing Series™ 2014 Teams and skippers :

Team / Skipper

  • Alinghi (SUI) – Ernesto Bertarelli (SUI)
  • GAC Pindar (AUS) – Seve Jarvin (AUS)
  • Groupama Team France (FRA) – Franck Cammas (FRA)
  • J.P. Morgan BAR (GBR) – Ben Ainslie (GBR)
  • Oman Air (OMA) – Rob Greenhalgh (GBR)
  • Realteam (SUI) – Jérome Clerc (SUI)
  • Red Bull Sailing Team (AUT) – Roman Hagara (AUT)
  • SAP Extreme Sailing Team (DEN) – Jes Gram-Hansen (DEN) /Rasmus Kostner (DEN)
  • The Wave, Muscat (OMA) – Leigh McMillan (GBR)


A la une