SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

TROPHEE JULES VERNE

Le catamaran de Bruno Peyron en difficulté

Il risque de perdre son mât

mardi 23 avril 2002

Bruno Peyron indique dans son message au PC Course, que la boule sur laquelle est posé le mat est fissurée latéralement et que si elle casse, le bateau peut démater.

Bruno Peyron : "La boule en titane qui supporte le mat est fissurée sur 170 degres. Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que si elle casse , le mat tombe. Solutions ? pas beaucoup : 1) Arreter et rejoindre le port le plus proche, 2) Continuer en priant, 3) Essayer de renforcer la boule en strat carbone et continuer en espérant que cela tienne...

En raison du bon état actuel de la mer et de notre navigation au portant, nous avons pris la décision de continuer. Après consultation de nos architectes du chantier Multiplast, nous avons donc décidé d’installer autour de la boule un renfort en carbone, mais demain ? ... no comment !"

Dans sa conversation avec le PC Course Orange, Bruno Peyron indique que le problème est sans doute survenu il y a quelques jours et a été découvert lors de la phase d’entretien du pied de mat qui consiste à lubrifier la boule et permet au mat de pivoter sur son axe. L’inquiétude à bord du maxi-catamaran Orange réside dans le fait qu’après le passage de l’Equateur prévu pour demain (le bateau se trouve ce soir à 442 milles de la ligne séparant les hémisphères nord et sud), le bateau rencontrera dans sa remontée de l’Atlantique nord des vents contraires et une mer plus formée sollicitant le gréement avec plus de violence.

"C’est une épée de Damoclès que nous avons au dessus de la tête et qui ne nous quittera pas jusqu’à la ligne d’arrivée, si nous y arrivons..." explique le skipper d’Orange. " Nous avons donc pris la décision de naviguer autrement que prévu, afin de retenir les options météo nous permettant de naviguer le moins possible contre le vent et ainsi de moins solliciter le bateau".

Information PC Course Orange / Agence Mer & Média / Pierre Giboire


Dans la même rubrique

TROPHEE JULES VERNE : Orange repart enfin

TROPHEE JULES VERNE : Peyron espère entrer dans le pot au noir dans 4 jours

TROPHEE JULES VERNE : Orange dans l’antichambre de l’alizé...

Jules Verne Trophy : Orange looks for the escalator to the equator


A la une