SeaSailSurf®

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

Solitaire du Figaro

Porto et Gijón accueilleront les deux escales étrangères de la Solitaire 2013

Wednesday 13 February 2013Christophe Guigueno

Quand il y avait un skipper portugais (Francisco Lobato) sur le circuit Figaro-Bénéteau, la Solitaire boudait le Portugal. Francisco qui était venu sur ce circuit après avoir gagné la Transat 650 en série a, cette année, arrêté la compétition. Dommage! La nouvelle organisation Organisation #organisation de la course a enfin décidé d’aller y amarrer ses monotypes. Voilà donc une édition "sud" pour la 44e Solitaire qui partira de Bordeaux et boudera, cette année aussi, les Anglais alors qu’ils ont lancé un centre d’entraînement et enverront encore une armada d’espoirs sur l’épreuve si franco-française.

Extrait du communiqué : Le parcours de la 44e Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire – Eric Bompard cachemire 2013 dévoilé

Depuis le mois de décembre, le voile est levé sur les étapes françaises de l’édition 2013 de La Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire - Eric Bompard cachemire et les villes françaises de Bordeaux, Roscoff et Dieppe sont à pied d’oeuvre pour proposer aux marins le meilleur des accueils. Pour compléter ce casting de choix, Pen Duick, organisateur de l’épreuve, dévoile en ce début d’année les escales étrangères de la deuxième manche du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire 2013. Ainsi, pour la première fois de son histoire Histoire #histoire , la grande classique estivale se rendra au Portugal et plus précisément à Porto, port d’arrivée de la deuxième étape. La flotte célèbrera ensuite la fidélité de la ville espagnole de Gijón, en y faisant relâche pour la treizième fois. Deux étapes denses placées sous l’influence de la péninsule ibérique qui devraient donner au nouveau cru un caractère fort et piquant !

Revue des difficultés avec Gilles Chiorri, directeur de course : " Cette première étape est la plus longue des quatre et l’une des principales difficultés se présentera dès les 26 premiers milles qui pourront mettre à mal les espoirs ou apporter du bonheur aux marins. Pour sortir de l’estuaire, il faudra composer avec un plan d’eau réduit par les deux berges et un fort courant. Nous serons en mortes eaux mais il y aura quand même à jouer et tout ça dans un environnement Environnement que peu connaissent. Il faudra préserver le bateau et éviter d’aller s’échouer sur les bancs de sable et autres obstacles. Nous donnerons le départ à marée descendante pour assurer un maximum de sécurité, mais ça reste toutefois un estuaire et le départ de Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire attirera du monde. Ensuite les concurrents attaqueront le Golfe de Gascogne, qu’ils traverseront sur un axe est-ouest novateur. Au fur et à mesure de sa progression, la flotte va se retrouver sous l’influence des côtes ibériques et ses calmes redoutés puis contourner le Cap Finisterre. On sait que le vent et les courants peuvent être très fort le long des côtes espagnoles et portugaise et les derniers milles dans ces conditions seront certainement très exigeants. Enfin, dernier point, cette première étape ne pourra pas être raccourcie. Il n’y a pas d’adaptation possible, il faudra aller à Porto!".

Après quelques jours de répit, la flotte reprendra le large le 8 juin pour un chapitre de 452 milles le long des côtes ibériques pour gagner les Asturies aux environs du 11 juin. Pour la treizième fois et pour la deuxième année consécutive, Gijón accueillera donc La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire. C’est au cœur de la ville, dans le vieux port, que les Figaro Bénéteau 2 viendront s’amarrer au terme de la plus courte mais peut-être la plus piégeuse des étapes. "

Il y a deux parcours possibles sur cette deuxième étape, annonce Gilles Chiorri. Le premier, en route directe, long de 298 milles, soit une bouchée de pain en distance et le second, avec 452 milles si on va chercher la bouée ODAS Nord Gascogne. On reviendrait alors sur une distance habituelle de La Solitaire. Deux scénarios possibles donc, avec le premier exclusivement côtier, avec la présence de bateaux et d’engins de pêche, un jeu à la côte très piégeux au regard des calmes en fond des baies, et en règle générale une côte peu ventée le long des rivages espagnols".


44ème édition - Du 24 mai au 26 juin 2013

Distance totale : 1938 milles

Etape 1 : Bordeaux - Porto
- Départ le 02/06/2013 - 13h
- Distance : 536 milles
- ETA : 5 juin 2013

Etape 2 : Porto - Gijón
- Départ le 08/06/2013
- Distance : 452 milles
- ETA : 11 juin 2013

Etape 3 : Gijón - Roscoff
- Départ le 13/06/2013
- Distance : 436 milles
- ETA : 16 juin 2013

Etape 4 : Roscoff - Dieppe
- Départ le 20/06/2013
- Distance : 514 milles
- ETA : 23 juin 2013



Head news