SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Foiler

Voileavion : voile et avion, pas moins !

mardi 28 août 2012Christophe Guigueno

Voici un nouveau concept d’engin à voile destiné à battre des records de vitesse Vitesse #speedsailing qui a séduit les journalistes de France 3 (vidéo ci-dessous) et du Télégramme (voir le lien plus bas). Barré par Louis Burton, skipper du prochain Vendée Globe et "inventé" par Patrice Magnard, il est sensé représenter la voile de demain. Génial ?

Il s’agit en fait d’un catamaran de 5,70 mètres de long porté par deux foils en T inversés. Tel un double Moth (dont les championnats du monde viennent de se terminer en Italie (vidéo ci-dessous), il évolue au dessus de l’eau. L’idée intéressante, à l’opposition du fameux Hydroptère, consiste à exploiter la portance des foils en T. Mais est-ce nouveau ?

On peut voir sur la vidéo ci-dessous encore, le travail effectué par des Américains à partir de foils en L inversé. utilisant la propulsion d’une aile de kite, ils ont pointé à plus de 30 noeuds lors des premiers essais (mais il ne s’agit pas de leur premier prototype).

Le mode de propulsion est d’ailleurs un thème de recherche du "voileavion" qui compte bénéficier de l’effet de sustentation connu en planche à voile en l’adaptant à un gréement inclinable. Si cela est utilisé depuis quelques années sur les grands multicoques à de faibles incidences, les résultats n’ont jamais été probants à de grands angles.

Restera donc à voir si le tandem Burton / Magnard parvient à bien exploiter les foils en T et le gréement inclinable pour filer à plus de 23 noeuds, leur vitesse Vitesse #speedsailing actuelle.. et s’en servir pour développer un voilier de course au large plus rapide que les géants actuels...



A la une