SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Bol d’Or Mirabaud

Jérôme Clerc remporte haut la main la 74e édition du Bol d’Or Mirabaud en 10 heures et 52 minutes

samedi 16 juin 2012Redaction SSS [Source RP]

Après une domination quasi constante durant toute la course, RealstoneSailing a passé la ligne d’arrivée à 20h52, suivi de de Rham Sotheby’s 7 minutes plus tard, tandis que le reste de la flotte se situait encore loin derrière. Vers 22 heures, sept bateaux avaient franchi la ligne d’arrivée, avec dans l’ordre Zen Too, Alinghi, Ladycat, Romandie.com et Artemis Racing IV. Profitant de vents encore établis, le premier M2 se trouvait à cette même heure vers Anières. Dans la classe des monocoques, le Libera Raffica, menait à la hauteur de Thonon-les-Bains.

Cette 74e édition du Bol d’Or Mirabaud, courue dans des airs soutenus et sous un soleil radieux, permet à Realstone Sailing, barré par Jérôme Clerc de marquer cette course de son empreinte, tant la domination du jeune équipage du Centre d’entrainement de la régate (CER) de la Ville de Genève fut évidente tout au long de la régate. Realstone Sailing s’est démarqué très tôt, vers Versoix, en choisissant de suivre la côte suisse. Il fut le premier à rentrer sur le haut lac et n’a ensuite pratiquement plus lâché la tête de la course. L’équipage, dont la moyenne d’âge s’élève à 25 ans, est composé de Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bryan Mettraux, Cédric Schmidt, Denis Girardet et Nils Palmieri.

« C’est la récompense de près de quatre ans de travail et d’entrainement commun », confiait très heureux Jérôme Clerc, le skipper de Realstone Sailing. « Le seul moment long et chaud, fût le Bouveret, car nous avons mis 1h30 pour passer la barge. »

Cette victoire permet à Realstone Sailing de confirmer son leadership lors de cette saison vélique 2012. En effet, après avoir remporté l’Open de Crans, l’Open de Versoix et la Genève-Rolle-Genève, le week-end dernier, Realstone Sailing a réalisé aujourd’hui une magnifique performance. C’est effectivement le deuxième bateau, après Okalys en 2005, à avoir réussi le doublé Genève-Rolle-Genève et le Bol d’Or Mirabaud.

L’équipage de Rham Sotheby’s, skippé par Philippe Cardis, et composé, entre autres, du tacticien Christian Wahl, s’est également illustré durant toute la course, en étant le seul à pouvoir disputer la victoire à Realstone Sailing.

L’arrivée des M2 est attendue avec impatience, car le suspense demeure, entre KSR, en tête, suivi de Tilt, Team 21 et 75e Bol d’Or Mirabaud.

Dans les monocoques, le Libera Raffica, sur le retour du Bouveret, maintient sa position de leader dans sa catégorie. Il gagnerait alors le Bol de Vermeil. Une jolie récompense sachant que la bateau avait déjà remporté le challenge définitivement en le gagnant trois années de suite (1996, 1997, 1998).


Voir en ligne : Info presse www.boldormirabaud.ch



A la une