Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Europa Warm’Up

Vincent Riou : "Gagner, c’est évident que ça donne de la confiance"

dimanche 3 juin 2012Redaction SSS [Source RP]

Il aura fallu attendre la dernière nuit pour savoir qui serait le vainqueur final de l’Europa Warm’Up. Trente milles avant l’atterrage sur la chaussée de Sein, PRB et MACIF n’étaient séparés en distance au but que de moins d’un mille. C’est le moment que Vincent Riou choisissait pour attaquer sous grand spi. Rivé à la barre, il a réussi, malgré un bateau surchargé de toile, à creuser un écart conséquent qui permettait au vainqueur du Vendée Globe 2004-2005 d’inscrire une nouvelle ligne à son palmarès.

Pour Vincent Riou, cette victoire, à quelques mois à peine de la prochaine édition du tour du monde en solitaire, vient à point nommé. Elle valide tout le travail effectué sur son plan Verdier-VPLP depuis bientôt trois ans et vient récompenser la ténacité d’un navigateur qui, malgré de nombreuses places d’honneur, n’avait pas goûté le parfum de la gagne depuis un moment, à l’exception du Fastnet 2011 en compagnie de Jean Le Cam. C’est aussi la récompense de la fidélité d’un partenaire qui n’a jamais failli dans son soutien même dans les moments les plus difficiles.

François Gabart, en terminant deuxième de l’épreuve a confirmé tout le bien qu’on pouvait penser de lui. Talentueux, travailleur, le jeune navigateur élevé à l’école de son mentor, Michel Desjoyeaux et du centre d’entraînement de Port-la-Forêt, n’a pas mis longtemps pour se mettre au niveau des ténors de la classe IMOCA Imoca #IMOCA . Déjà auréolé d’une victoire dans la Transat B to B, il démontre avec cette deuxième place que l’exercice du solitaire est un domaine dans lequel il se sent parfaitement à l’aise. Petit à petit, François Gabart est en train de faire sa mue en passant du statut d’outsider à celui de favori du prochain Vendée Globe.

Ce n’est pas pour rien, que le navigateur de la baie de Morlaix s’est retrouvé affublé depuis quelques années du surnom du chacal. Sur l’eau, Armel ne lâche jamais rien. D’une courtoisie exemplaire dans la vie de tous les jours, il se transforme en compétiteur redoutable dès lors qu’il est sur l’eau. Il l’a encore démontré sur cette deuxième étape de l’Europa Warm’Up : aux prises avec des problèmes récurrents de hook de grand-voile (le crochet qui permet de la maintenir hissée en tête de mât), il a su faire face, trouver les solutions adaptées et repartir à la bagarre pour chiper la troisième place au nez et aux moustaches du chat de Cheminées Poujoulat.


Voir en ligne : Info presse www.europa-warmup.com


Classement à 18h

Rg Bateau Date Heure d’arrivée Temps de course

  • 1 PRB arrivé le 03-juin-12 11h 22mn 50s 7j 18h 22mn 50s
  • 2 MACIF arrivé le 03-juin-12 12h 33mn 58s 7j 19h 33mn 58s
  • 3 Banque Populaire arrivé le 03-juin-12 15h 11mn 15s 7j 22h 11mn 15s
  • 4 Cheminées Poujoulat arrivé le 03-juin-12 17h 16mn 17s 8j 00h 16mn 17s
  • 5 ACCIONA 100% EcoPowered
  • ABD Virbac-Paprec 3
  • ABD Groupe Bel


A la une