Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Monotypie

L’IMOCA à la sauce monotype vu par Owen Clarke Design

mercredi 21 mars 2012Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le cabinet d’architecture navale Architecture navale #Architecturenavale anglais Owen Clarke Design avait présenté au bureau de l’IMOCA Imoca #IMOCA (la classe des voiliers du Vendée Globe) une étude pour la réalisation d’un monotype Monotype #sportboats de 60 pieds. Comme la classe se pose la question de faire baisser les budgets pour les prochaines éditions du tour du monde, le cabinet anglais a pu apporter quelques réponses.

Owen Clarke Design a donc cherché à concevoir un monocoque de 18 mètres qui soit assez proche en performance des 60’ actuels tout en respectant des clauses particulières qui impactent le prix de la construction : interdiction du titane ou du nid d’abeille en kevlar (pour l’âme des sandwiches).

Caractéristiques du 60 pieds monotype Monotype #sportboats

  • construction en carbone pré-imprégné et Nomex
  • simplification des prises de mesures avec une quille inclinée à 40° au lieu de 10
  • Un unique ballast central de 1500 litres
  • Un unique ballast arrière de 1500 litres
  • Un mât carbone de 27 mètres à trois étages de barres de flèche
  • Tailles inférieures pour les SPL, J et I (mesures des voiles)
  • Pas de bout-dehors. Les voiles d’avant sont prises à l’étrave
  • Longueur hors tout 19.2 m
  • Tirant d’eau 4.0 m
  • Déplacement 8.9 t

Côté budget, Owen Clarke a consulté deux chantiers dont un en hémisphère sud afin d’évaluer le coût unitaire pour la production de 3 ou 4 bateaux issus de moules femelles.

Dans les budgets retenus, le coût d’un jeu Jeu #jeu de voile, de l’électronique et du transport pour les bateaux faits dans le Sud, sont inclus. Cela donne le tableau suivant :

Construction Coût monotype Monotype #sportboats Coût systership Acciona Coût nouveau prototype
Nouvelle Zélande 2,765,417 €  2,875,914 € 3,054,434
Europe 2, 967,759 €

Owen Clarke se base sur ses propres bateaux pour comparer le coût d’un monotype par rapport à un proto et en conclue qu’il y a peu de différence.

Mais il faut tenir compte du fait que les frais de calculs, que ce soit pour le bateau comme son gréement ne sont plus facturés à un client mais à l’ensemble des clients. C’est là le principal avantage du monotype, pour les skippers et sponsors. Mais pas pour les architectes et calculateurs qui perdraient pour l’occasion de nombreux marchés.

OC propose tout de même une alternative intéressante qui consisterait à imposer une quille identique à tous les bateaux ainsi que de la monotypie pour les safrans, les dérives et imposerait une règle concernant le centre de gravité des mâts.

A suivre…

- Etude plus complète ici : www.owenclarkedesign.com/IMOCA_Monotype_One_Design



A la une