SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Team Sanya

Teng Jiang He : "J’espère qu’à travers mon expérience, de nombreux chinois vont vouloir apprendre à naviguer"

lundi 29 août 2011Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Teng Jiang He, un ancien businessman de 37 ans, a commencé à naviguer l’an passé. Il vient d’être sélectionné par Team Sanya pour l’édition 2011-12 et s’apprête à devenir le premier marin chinois à disputer la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace .

Première équipe 100 % chinoise inscrite à la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , Team Sanya a annoncé sa participation à Pékin en juin dernier. Le skipper Mike Sanderson s’est alors immédiatement mis en chasse du Yoa Ming de la voile.

Teng, ou Tiger, est né dans un petit village dans le nord-est de la Chine, près de la frontière russe. Il a navigué pour la première fois en mai 2010 et s’entraînait pour la Clipper Round the World Race quand il a été contacté par Team Sanya.

Une période d’essais de cinq semaines et un baptême du feu - la Fastnet Race - plus tard, Sanderson est impressionné. Aujourd’hui, Tiger intègre officiellement l’équipage.

« La Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est une course très dure. J’étais à la recherche d’un équipier qui sache naviguer et qui ait une bonne attitude pour contribuer aux performances de l’équipe, » explique Sanderson, double vainqueur de l’épreuve dont une victoire avec ABN AMRO ONE 2005-06. « Tiger est cette personne.

« Il a impressionné tout le monde dès le premier jour. Il est déterminé et concentré. Il a une faim d’apprendre insatiable, aussi bien à bord qu’à terre. »

Pour se préparer à la course, Tiger fait deux heures de gym tous les matins et enchaîne avec dix heures de travail en groupe.

Le soir, il se relaxe en visionnant des vidéos des précédentes éditions de la Volvo Ocean Race. Les autres membres de l’équipage lui enseignent aussi un mélange d’anglais et de maori - "Kia ora mate !" (« Salut mon ami ! »).

« C’est vrai que naviguer ne faisait pas partie de mon plan de carrière et que je n’ai pas beaucoup d’expérience comparé aux autres, » admet Tiger, « mais j’adore le sport et je me suis toujours entretenu physiquement. Je suis prêt pour ce défi.

"Je suis également très fier de naviguer sur Team Sanya, qui est le premier inscrit chinois dans cette épreuve.

« C’est un jour très spécial pour moi - comme un rêve qui devient réalité. J’espère qu’à travers mon expérience, de nombreux chinois vont vouloir apprendre à naviguer. Notre bateau porte les couleurs de Sanya : j’espère que nous pourrons les encourager à visiter cette destination tropicale. »

Le départ de la course à Alicante en octobre 2011 sera une vraie première pour Tiger et pour la Chine : lors de la précédente édition, le Chinois Guo Chuan était déjà l’équipier média de Green Dragon, mais n’était pas compté comme un véritable navigant.

Team Sanya est l’un des six équipages confirmés pour cette Volvo Ocean Race 2011-12. S’y ajoutent Abu Dhabi Ocean Racing, CAMPER with Emirates Team New Zeland, Groupama Sailing Team, Puma Ocean Racing powered by Berg Propulsion et Team Telefónica.


Teng Jiang He alias Tiger

- Né dans le nord-est de la Chine le 21 juillet 1974

- Diplômé à 18 ans, il s’installe dans le sud de la Chine, à Guangzhou

- Créé une entreprise de construction qui emploie plusieurs centaines de travailleurs

- Marié, deux fils, de 3 ans et 6 mois

- Pilote de voiture de course et adepte de golf

- À commencé à naviguer en 2010 et possède une large expérience de navigation, inshore et offshore, sur des bateaux de tailles différentes

- Assure le poste très physique de wincher à bord de Team Sanya

- Affirme que disputer une Volvo Ocean Race est un rêve et espère inspirer son pays : « C’est comme un rêve qui devient réalité - une équipe de rêve, un grand skipper, un très bo n équipage et un bateau qui a l’air fantastique. »



A la une