SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Soöruz Lacanau Pro

Le Brésilien Gabriel Médina double la mise à Lacanau

lundi 22 août 2011Redaction SSS [Source RP]

Le prodige Brésilien Gabriel Médina, 17 ans, remporte la 32e édition du Soöruz Lacanau Pro en Gironde (33) face à l’Australien Mitch Crews, 21 ans. Le surfeur "Carioca", déjà vainqueur du Airwalk Lacanau Pro Junior en début de semaine, fait un véritable festival sur cette étape du Championnat du Monde de surf Surf #Surf professionnel, empochant les 20 000 $ de prix et 3500 points sur le classement mondial. Il devient un potentiel Champion du Monde pour l’année à venir, mais aussi un véritable "chouchou" du public Français.

DEMI-FINALE 1 : ANDINO S’AUTO-ELIMINE !

Avec de très précises prévisions sur l’arrivée de la houle, cette dernière présente des premières ondulations significatives vers midi sur la plage centrale de Lacanau Océan. A 14h00, après un premier "call" à 10h00 ce matin, directeur de compétition, chef juge et surfeurs décident de manière collégiale de lancer les demi-finales de cette édition 2011 du French Pro.

Attendue depuis 2 jours par les aficionados venus à Lacanau, la star brésilienne Gabriel Médina se présente au Beach Marshall pour récupérer son lycra de compétition en toute décontraction. Ce surfeur commence à déclencher vis-à-vis du public le même engouement que Kelly Slater dans les années 90 lors de sa venue à Lacanau.

Le surfeur "Carioca" et l’Américain de San Clemente Kolohe Andino se retrouvent dans cette première demi-finale. Entre ces deux surfeurs de 17 ans et affûtés pour les petites vagues, la lutte s’annonce rude. Mais dès la première vague, après 1 minute du début de la série, le match est tué avec une interférence d’Andino sur Médina : en effet, l’Américain part sur une vague, mais les juges estiment que Médina est plus proche du "peak" de la vague. Cette pénalité a pour effet de comptabiliser la meilleure vague de Kolohe avec la moitié des points de sa seconde meilleure vague, l’handicapant considérablement pour le reste de la série. Gabriel Médina, quant à lui, imperturbable, enchaîne ses vagues toujours ponctuées d’un Air Reverse. Dépité et ne sachant plus comment faire pour se sortir de cette emprise, Andino change même de planche à mi-série, mais rien ne peut ébranler la machine Médina. Il se qualifie logiquement pour la finale en ayant surf Surf #Surf é 15 vagues, dont ses deux meilleures retenues s’élèvent à 7,17 et 7,60 points, score largement supérieur à Andino, même si il n’avait pas fait l’interférence.

DEMI-FINALE 2 : CREWS SORT CALLINAN

La deuxième demi-finale est 100% Australienne avec le finaliste de 19 ans du Airwalk Lacanau Pro Junior, Ryan Callinan, auteur d’un très beau parcours pendant cette compétition. Son adversaire, Mitch Crews est un compétiteur plus expérimenté et surtout plus léger dans sa prestation qui attaque fort avec un 6,67 points alors que Callinan ne trouve pas de vague porteuse affichant des scores en dessous de 5 points. A mi-temps de la série, Crews attrape une vague qui s’avère longue sur laquelle il enchaîne beaucoup de figures et score un 7,43 qui, cumulé à sa première note, le propulse en tête. Son compatriote a alors besoin d’une combinaison de deux vagues qu’il ne trouve pas.

FINALE : LE KING MÉDINA CONCLUT AVEC LA MANIERE

La finale s’engage à marée basse devant près de 30 000 personnes passionnées par l’effet Médina. Alors que l’Australien décide de partir sur le spot Nord, Médina reste sur le banc de sable Sud où déroule la fameuse gauche qu’il connaît dorénavant par cœur. Et le show démarre avec un Médina qui monte crescendo, et ensuite étouffe son adversaire avec une succession d’Air Reverse et un taux de réussite de 100% sur les manœuvres aériennes. Après 10 minutes de surf Surf #Surf , Gabriel Médina affiche un score de 15,43 points, éloignant Crews de toute chance de rattrapage puisqu’il a désormais besoin d’une combinaison de deux vagues à 15,44 points.

A mi-série, comme à son habitude, Médina envoie le turbo et récolte un 9,23 et un 9 points sur de longues vagues ponctuées d’Aerial. Coup d’assommoir à quelques minutes de la fin, le Brésilien score un insolent 10/10 qui lui assure la victoire. Sur sa dernière vague et avec un goût du spectacle assuré, il signe sa sortie avec une multitude d’Air et une aisance déconcertante. Médina l’emporte sur Crews avec un score proche de la perfection de 19,23 points contre 15,36 pour l’Australien. "Je suis super content de l’emporter cette année, conclut Gabriel à sa sortie de l’eau. Même si j’étais déjà qualifié pour le World Tour, cette victoire me met encore plus en confiance pour mes prochaines compétition". Il rajoute : "Le public a été vraiment formidable toute la semaine, c’est certainement le meilleur public au Monde… avec le Brésil bien sûr !!!".

Rendez-vous en 2012, pour la 33e édition du French Pro du 9 au 19 août.

- Info presse L.X.iR / www.sooruzlacanaupro.com



A la une