SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Aleph Sailing Team

Bertrand Pacé : "La plupart des équipiers d’Aleph provient de la dernière génération de régatiers français"

jeudi 4 août 2011Redaction SSS [Source RP]

A 48 heures du coup d’envoi des premières régates des America’s Cup America's Cup #AmericasCup World Series (ACWS), ALEPH-Equipe de France a présenté son équipage aujourd’hui à Cascais. Mené par Bertrand Pacé, le vétéran du groupe, l’équipage d’ALEPH s’entraîne à bord de son nouveau AC45 AC45 #AC45 au Portugal depuis plus de deux semaines dans des conditions très variées.

Emmené par Bertand Pacé, le groupe de sept régatiers se compose de spécialistes du multicoque et du match racing de haut niveau qui ont déjà navigué sur le World Match Racing Tour World Match Racing Tour #WMRT et l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Les équipiers qui navigueront à bord du catamaran d’ALEPH sont âgés de 23 ans pour le plus jeune à 49 ans pour le plus âgé : Bertrand Pacé, le skipper, né en 1961.

Six des sept équipiers sont français et trois d’entre eux ont la vingtaine.

  • Arnaud Psarofaghis (23 ans, SUI),
  • Nicholas Heintz (27 ans, FRA),
  • Francois Verdier (29 ans, FRA),
  • Mikael Mergui (30 ans, FRA),
  • Fred Le Maistre (40 ans, FRA),
  • Alain Gautier (49 ans, FRA, barreur, tacticien et régleur de l’aile)
  • Bertrand Pacé (49 ans, FRA, directeur sportif, skipper et tacticien).

Pour ce projet, Bertrand Pacé a confié les responsabilités de barreur à Alain Gautier très expérimenté à la barre des multicoques ultra puissants. Outre son rôle de skipper et tacticien, Bertrand Pacé assurera le réglage de l’aile à bord de l’AC45 AC45 #AC45 numéro 9 .

Passage en revue de cet équipage tonique

Depuis sa victoire sur le Vendée Globe en 1992, Alain Gautier est passé d’une à trois coques en prenant la barre de trimarans de 60 pieds ORMA. Plus récemment, il a régaté en catamaran D35 sur les lacs suisses, un circuit majeur attirant de nombreux challengers de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Alain fut ensuite recruté par Alinghi en tant qu’entraîneur et conseiller technique pour le catamaran géant construit pour défendre la 33e America’s Cup.

Aussi présent sur le circuit des D35 et affecté au réglage de la grand-voile, le jeune régatier suisse Arnaud Psarofaghis, âgé de 23 ans, est un maître voilier de Genève habitué aux bateaux de haute performance. Aranud est un ancien double champion européen en Moth dont il fait toujours partie du top 10 mondial.

Également spécialiste du multicoque et du match racing, Fred LeMaistre, a navigué à bord de plusieurs 60 pieds ORMA ainsi que sur le Maxi Catamaran Gitana 13 pour plusieurs records battus. Fred a aussi participé à deux campagnes de l’America’s Cup et il est un habitué du circuit mondial de match racing.

Nicolas Heintz a régaté avec les stars françaises du Match Racing sur le circuit mondial ainsi que lors de deux saisons en Extreme 40.

Mikael Mergui est un touche à tout : de la course au large au match racing, en équipage et en solitaire et à bord de divers supports. Mikael est un ancien wincheur de China Team lors de la 32e America’s Cup à Valencia et membre du circuit international du match racing.

Francois Verdier, ex-équipier de la plage avant à bord de China Team pendant la 32e America’s Cup, a intensément pratiqué le match racing au cours des dernières années sur le circuit mondial. Il avait rejoint ALEPH lors des régates du Louis Vuitton Trophy.

Fabrice Levet, coach responsable de l’entraînement de l’équipage, est l’un des plus fidèles complices de Bertrand Pacé. Fabrice est un ancien champion de classe olympique, de match race et a participé à de nombreuses campagnes de l’America’s Cup.

A Cascais, aujourd’hui, Bertrand Pacé, expliquait ceci :

« Notre équipe est avant tout pluridisciplinaire, issue du multicoque, de la course en solitaire et en flotte. Elle est axée sur la connaissance du multi et de la forme physique, notre numéro un est rapide et performant, nous avons choisi de bons régleurs.

La plupart des équipiers d’Aleph provient de la dernière génération de régatiers français, ils sont tous en excellente forme et très expérimentés. Alain et moi-même, on rattrape la moyenne avec notre cinquantaine approchante !

Trois postes sont physiques à bord : celui du flotteur, du régleur et du numéro un qui doivent être rapides et forts car il faut de la force pour affaler le gennaker et se déplacer sur le bateau, pour virer, pour reprendre les bastaques ou repasser au vent. Ce n’est pas facile et cela demande une certaine agilité car il n’y a aucun appui sur le trampoline. L’aile est physique et le travail consiste surtout à border et à choquer rapidement, avec de la sensibilité et à communiquer avec le barreur.

L’équipage est homogène et c’est surtout un groupe solidaire qui s’entend bien et qui a hâte de naviguer. »

La course débute ce samedi 6 août, et vous pouvez la suivre sur le site www.americascup.com, à partir de 15h (heure française).

- Info presse Aleph – Equipe de France / www.ALEPH-france.fr



A la une