SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transgascogne

Le prologue pour Rogues en proto et Brasseur en série

samedi 23 juillet 2011Redaction SSS [Source RP]

12 ; 15 ; 18 ; 20 nœuds... la brise s’est renforcée progressivement au large de Port Bourgenay pendant le Prologue de la Transgascogne. Tout au long de ces deux heures de course, ça a joué serré en tête de flotte. Au final, Sébastien Rogues (Eole Génération - GDF Suez) en prototype et Pierre Brasseur (Voiles Océan) en bateaux de série réussissent à allonger la foulée sur le dernier bord et l’emporte devant d’autres favoris de l’épreuve. Au cœur du peloton, quelques dégâts matériels sont en revanche à déplorer.

Ce tour de chauffe de la Transgascogne fut fatal à l’italien Stefano Paltrinieri (Adrenalina). Victime d’une collision avec Pierre Cizeau (Masquhotel), son bateau, touché à l’étrave, est trop endommagé pour être réparé d’ici demain. C’est un coup dur pour le skipper transalpin et représentant de la Classe Mini en Italie. Il n’avait choisi de disputer que deux épreuves cette année, dont la Transgascogne... Bon courage à lui en espérant le revoir au départ de la prochaine édition en 2013.

D’autres dégâts matériels, moins graves, sont à déplorer. Les skippers ont l’après-midi pour reconditionner leur bateau avant le coup d’envoi demain matin, dimanche, de la première étape vers Ribadeo en Galice.

En tête de flotte pas de dégâts, des résultats. Victoire de Sébastien Rogues (Eole Génération-GDF Suez) en prototype et de Pierre Brasseur (Voiles Ocean) en bateaux de série.

« Ça a été super serré tout le temps, c’était des conditions météo parfaites, il y avait des coups à jouer tactiquement. Je suis bien sûr ravi de l’emporter !... c’est toujours ça de pris ! », sourit le skipper d’Eole Génération - GDF Suez, l’un des favoris de l’épreuve en prototype solitaire.

En bateaux de série, Pierre Brasseur (Voiles Ocean) lui aussi favoris dans sa catégorie, affiche la même satisfaction : « on a remonté régulièrement des places pour finalement s’imposer dans le dernier bord de spi. Le bateau est rapide, les manœuvres passent bien, il a fallu jouer tactiquement aussi... Une victoire de plus, c’est toujours bon à prendre ! Ça met en confiance... »

Dans le sillage de ces deux leaders on retrouve logiquement d’autres prétendants à la victoire de cette Transgascogne :
- Jorg Riechers (Mare.de) le tenant du titre, Nicolas Boidevezi (Défi GDE), David Raison (Teamwork Evolution), Thomas Normand (Financières de l’Echiquier) en prototype.
- Fabrice Sorin (Cartoffset), Aymeric Belloir (Tout le monde chante contre le cancer), Jean-Marie Oger (Brazil Forest - E. Leclerc), Renaud Chavarria (Béziers Méditerranée), Jonas Jerkens (Liège Expo 2017)... en bateaux de série

Demain, dimanche, les coureurs s’élanceront à 12h02 vers le joli port de Ribadeo en Espagne. La brise devrait s’être calmée un peu avec 10 nœuds de Nord Ouest annoncés le matin, se renforçant en début de soirée à 15 nœuds.

- Info presse www.transgascogne.com


Les vainqueurs de l’épreuve en proto/solo

- 2009 : Jorg RIECHERS
- 2007 : Yves LE BLEVEC
- 2005 : Corentin DOUGUET
- 2003 : Armel TRIPON
- n2001 : Yves LE BLEVEC
- 1999 : Lionel LEMONCHOIS
- 1997 : Thomas COVILLE
- 1995 : Yvan BOURGNON
- 1993 : Gwen CHAPALIN
- 1991 : Loïc BLANKEN
- 1989 : Philippe VICARIOT
- 1988 : Olivier HIVER



A la une