SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Les Sables – Horta

Bestaven et Bouvet premiers à Horta

dimanche 10 juillet 2011Redaction SSS [Source RP]

En franchissant la ligne à 3h 17mn 30s (TU), Yannick Bestaven et Christophe Bouvet ont concrétisé leur domination sur cette étape aller entre Les Sables d’Olonne et Horta. Ils possèdaient environ 25 milles d’avance sur leur poursuivant immédiat, Groupe Picoty de Jacques Fournier et Jean-Edouard Criquioche.

Yannick Bestaven (Aquarelle.com) : « C’est clair que les classements du début n’étaient pas en notre faveur, mais on savait ce qu’on allait chercher en allant au nord. On avait nos trajectoires clairement définies dès le départ. Après il fallait tenir. On a parfois chargé le bateau par moment, parce qu’on ne le connaissait pas encore très bien. On allait sur cette course pour apprendre à connaître le bateau, donc on ne peut qu’être satisfait. D’arriver ici, ça donne envie d’aller voir ce pays. On a quand même quelques bricoles à réparer avant l’étape retour. L’avantage d’être en double, c’est aussi la possibilité de mener le bateau à 100%. Sinon, ces bateaux sont exceptionnels : ils vont vite, sont légers et restent à taille humaine. »

Christophe Bouvet (Aquarelle.com) : « C’est la pure étape de bourrin comme en Figaro. C’est vrai que ce n’est pas la plus agréable des situations, mais c’est la course. Pour l’hydrogénérateur, je le connaissais par Yannick, je l’ai vu en fonctionnement et le résultat, c’est pas de moteur. A partir du moment où on l’a mis en route, on ne s’est plus préoccupé des questions d’énergie. Le double c’est vraiment bien. Même si le solitaire c’est top, parce que ça t’oblige à te dépasser. Le double offre la possibilité d’échanger, de confronter ses idées. Et puis avec un bon équipage, on va au bout du monde. »

- Info www.lessables-horta.com



A la une