SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Les Sables – Horta – Les Sables

Le prologue des Sables pour Bestaven & Bouvet

jeudi 30 juin 2011Redaction SSS [Source RP]

Comme prévu, la brise thermique s’est levée aux alentours de 14h, heure de départ du prologue de cette troisième édition des Sables – Horta. La flotte s’est donc affrontée sur un petit parcours côtier en baie des Sables d’Olonne, où il fallait faire montre d’un bon sens tactique, d’une certaine réactivité dans les manœuvres et témoigner d’une vitesse Vitesse #speedsailing correcte. A ce petit jeu Jeu #jeu , deux équipages ont dominé la course : Aquarelle.com et Mare.de2.

Quinze ou vingt nœuds ? Au vu des moutons qui se formaient sur les crêtes des vagues, la plus grande part des équipages avait joué la prudence et se présentait sur la ligne de départ avec un ris dans la grand-voile. Mal leur en prenait car, quelques minutes après le départ lancé à l’heure pile, deux voiliers prenaient le large, à savoir Aquarelle.com et Mare.de2, les seuls à avoir osé partir sous grand-voile haute. A la première marque l’équipage de Yannick Bestaven et Jörg Riechers possédaient déjà plusieurs minutes d’avance sur le peloton des poursuivants. Une marge qui ne cessera de s’accroître au fur et à mesure de l’avancement de la régate. Pour la troisième place, c’est finalement Gonzalo Botin à bord de Tales qui prendra le meilleur de quelques longueurs sur Exedra de Patrice Bougard.

On le sait, la vérité du prologue n’est que rarement celle de la course. Entre la superstition qui veut que le vainqueur du prologue soit écarté des prétendants à la victoire finale, la volonté de préserver le bateau pour certains et l’affinage des derniers réglages pour beaucoup, il faudra bien se garder de tirer des enseignements définitifs de ces quelques bords en baie des Sables d’Olonne. On retiendra néanmoins, que les deux premiers semblent avoir déjà pris en main leur monture. Ce n’est guère étonnant pour Jörg Riechers qui a déjà une Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum sous la quille, c’est d’autant plus méritoire pour Yannick Bestaven et Christophe Bouvet qui n’en sont qu’à leurs premiers milles de course à bord de leur Class40 Class40 #Class40 . Derrière eux, le Tales de Gonzalo Botin fait montre d’une belle vitesse Vitesse #speedsailing et confirme son gros potentiel déjà entrevu lors de l’édition 2009 des Sables – Horta où l’équipage ibérique avait tenu les avant-postes une grande partie de la première étape. Quoi qu’il en soit, la concurrence étrangère risque d’être forte avec un Allemand et un Espagnol sur les deuxième et troisième marches du podium.

Pour d’autres, les bateaux de plus ancienne génération, ce sera difficile de tenir le rythme que risquent d’imposer les premiers. D’autant que ce sont le plus souvent des équipages qui font leurs premières armes en Class40 Class40 #Class40 . Découvrir le fonctionnement très spécifique de ces bateaux, à mi-chemin entre la philosophie du Mini et celle du 60 pieds IMOCA Imoca #IMOCA , demande un peu de temps ou une faculté d’adaptation hors norme. Il risque donc bien d’y avoir deux courses dans la course. Celle des prétendants à la victoire finale devrait concerner la moitié de la flotte, sans qu’un grandissime favori ne se dégage… Il risque donc d’y avoir des retournements de situation et pour le grand bien du public, un possible suspens jusqu’à l’arrivée finale aux Sables d’Olonne. Pour les autres, se confronter aux bateaux de même génération permettra de tirer des enseignements profitables pour la suite et si, par bonheur, certains arrivent à mettre dans leur tableau arrière quelques gros bras de la course, ils n’en tireront que plus de satisfaction.

- Info presse www.lessables-horta.com


Classement du prologue

- 1er : Aquarelle.com, Yannick Bestaven – Christophe Bouvet
- 2e : Mare.de2, Jorg Riechers – Etienne David
- 3e : Tales, Gonzalo Botin – Pablo Santurde
- 4e : Exedra, Patrice Bougard – Gilles Dadou
- 5e : Wanted Partner, Lionel Régnier – Pierre-Yves Cavan
- 6e : Groupe Picoty, Jacques Fournier – Jean-Edouard Criquioche
- 7e : L’Express Sapmer, Denis Lazat – Rémy Aubrun
- 8e : Grassi Bateaux, Olivier Grassi – Jean-Baptiste Glin
- 9e : Hip Eco Blue, Andrea Fantini – Salvatore Merolla
- 10e : Spliff, Andrew Dawson – Jon Mac Coll
- 11e : Matetmat.com, Matthieu Galland – Mathis Prochasson
- 12e : Velevent, Stéphanie Alrand – Caroline Olagne-Vieille
- 13e : Bureau Veritas, Stéphane Le Diraison – Vincent Barnaud
- DNC Techneau, Arnaud Daval –Gilles Dutoit



A la une