SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Barcelona World Race

Kito de Pavant : "quinquagénaire et Cap Hornier !"

Premier Horn pour le skipper, 2e pour Audigane avant un pit-stop à Ushuaïa

mercredi 9 mars 2011Redaction SSS [Source RP]

« C’est magnifique, il fait un grand soleil ! En quelques jours, je suis devenu quinquagénaire et Cap Hornier ! » s’exclame Kito. Sauvage, hostile, ses falaises qui plongent dans l’Océan, les monts enneigés à l’horizon, la côte déchiquetée, la voix du gardien du phare tout d’un coup à la VHF… Pas de doute, c’est le Horn !

Il a beau avoir parcouru des milliers de milles dans sa vie, le mardi 8 mars 2011 marquait le premier Cap Horn de Kito de Pavant ! Et ce n’est pas rien ! A 22h 20 hier soir, Groupe Bel franchissait la longitude 67°16 W sonnant ainsi la porte de sortie du Pacifique et l’entrée dans l’Océan Atlantique. Pour Sébastien Audigane qui fête aujourd’hui ses 43 ans, c’est une deuxième, mais le mythique Cap avait cette fois-ci une saveur particulière…

Seb et Kito, après avoir traversé les Océans Atlantique, Indien et Pacifique, ont franchi celui que l’on surnomme communément le « Cap dur » ou le « Cap des Tempêtes ». Il n’aura jamais aussi bien porté son nom car pour les deux marins de Groupe Bel, les heures sont difficiles depuis qu’ils ont détecté lundi après-midi une avarie sur la tête de quille.

Le Cap Horn a une nouvelle fois offert à nos marins ses paysages qui demeurent inoubliables après des jours sans voir la terre. « C’est quand même incroyable, ces côtes sauvages vierges de tout ! C’est grandiose… Le Cap en lui-même c’est un gros caillou mais les îles derrière sont somptueuses, il y a de la neige Neige #snow partout et nous avons du soleil pour admirer cela, » décrit le skipper de Groupe Bel.

Alors, oui il s’en souviendra Kito de son premier Cap Horn qu’il a partagé avec le Grand Seb qui l’avait lui-même passé pour la première fois en 2005 lors de son Trophée Jules Verne avec Orange II de Bruno Peyron. « La première fois, je suis passé très loin et c’est toujours incroyable de voir cela de près. C’est très sauvage, j’ai du mal à trouver les mots. Nous sommes comme deux gamins devant un sapin de Noël, enfin surtout Kito d’ailleurs ! Il y a entre 18 et 25 nœuds de vent et du clapot donc on est vigilant pour le bateau. Nous profitons du paysage pour penser à autre chose ! On fait un super métier, ce parcours est merveilleux et on l’a vu, il y a toujours des aléas. Je retire de chaque navigation une grosse expérience, et de faire la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace en double sur Groupe Bel, cela va m’apporter beaucoup pour le Vendée Globe ! »

« On l’a bien mérité ! Je ne cesse de le répéter mais c’est vrai qu’elle est sacrément longue cette route vers le Horn ! Après tant de chemin, après cette bagarre intense qui nous avait permis de reprendre des milles sur Estrella Damm et Mirabaud et surtout avant cette belle course qui se préparait pour recoller sur Neutrogena et Renault dans l’Atlantique. » Expliquait Kito quelques heures avant de devenir à 50 ans, jeune Cap Hornier !

Après les conditions musclées de ces derniers jours c’est donc au près qu’ils sont passés au pied de la falaise. Désormais Kito et Seb laissent leurs camarades de jeu Jeu #jeu filer vers le Nord, tandis qu’ils font route vers Ushuaïa via le canal de Beagle pour inspecter leur quille à l’abri.

Décidemment, cette Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace réserve bien des surprises à nos deux marins qui devraient, ce mercredi en début de soirée, découvrir une autre terre énigmatique : Ushuaïa, la ville la plus australe du monde située par 54°48 S et 68° 18 W !

- Info presse team Bel / www.sharingsmilestour.com


CLASSEMENT DU MERCREDI 9 MARS A 15H00

  • 1 - Virbac-Paprec 3 / Jean-Pierre Dick & Loick Peyron à 5154 milles du but
  • 2 - Mapfre / Iker Martinez & Xabi Fernandez à 132 milles du leader
  • 3 - Renault / Pachi Rivero & Antonio Piris à 1243 milles
  • 4 - Neutrogena / Boris Herrmann & Ryan Breymaier à 1513 milles
  • 5 - Mirabaud / Dominique Wavre & Michèle Parret à 1656 milles
  • 6 - Estrella Damm / Alex Pella & Pepe Ribes à 1669 milles
  • 7 - Groupe Bel / Kito de Pavant & Seb Audigane à 1688 milles


A la une