SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Trophée Jules Verne

Banque Populaire V ne repartira pas avant novembre

Chantal Petrachi : "nous partions pour trois saisons pour tenter de battre le Trophée Jules Verne"

vendredi 25 février 2011Christophe Guigueno

La partie basse de sa dérivé ayant été arrachée dans un choc, le trimaran Banque Populaire V mené par Pascal Bidégorry a du interrompre sa tentative de record Record #sailingrecord autour du monde en équipage. Arrivé à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. , il s’avère qu’un "petit souci sur un bras de liaison arrière" impose au trimaran géant de passer plus de temps en chantier pour des réparations. L’armateur a donc décidé de repousser une prochaine tentative à novembre.

Extrait du communiqué officiel :

De retour à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. depuis dimanche dernier après une première tentative avortée dans le Trophée Jules Verne, le Maxi Banque Populaire vient de subir un check-up complet sous l’œil expert des techniciens du Team et des architectes du cabinet VPLP et du chantier CDK. Cette inspection minutieuse du trimaran géant a permis de détecter, malgré un état général très satisfaisant, un petit souci sur le bras arrière. Le temps nécessaire pour réparer ce dommage n’est pas compatible avec un départ rapide dès les premiers jours de mars. Face à ce constat et aux contraintes météorologiques, la Banque de la Voile, Pascal Bidégorry et l’ensemble de l’équipage décident de se donner le délai nécessaire pour mettre en œuvre tout le travail qui s’imposera afin d’envisager une nouvelle aventure Aventure autour du monde dès novembre prochain.

Plus précisément :

Après trois jours de vérifications minutieuses, un seul détail vient compromettre le temps de chantier fixé : un décollement sur la face supérieure du bras qui se prolonge d’une manière plus importante qu’ils le pensaient. Après expertise approfondie de la zone, il s’avère qu’un diagnostic plus poussé avec des analyses est à faire. Ce qui va nécessiter du temps avant d’acter une mode de réparation qui prendra également plusieurs jours.

Un constat confirmé par Pierre-Emmanuel Hérissé, responsable technique du Maxi Banque Populaire V en charge de l’examen de ces derniers jours : "Le bateau est revenu dans un super état général, mais le contrôle supplémentaire que nous devons faire sur ce bras, associé aux contraintes météos dues au début de l’hiver dans l’hémisphère sud ne va pas permettre de repartir dans les délais que nous nous étions fixés. On doit donc se laisser un peu plus de temps que prévu, c’est une décision collective prise avec les architectes."

Les décisions se prennent démocratiquement dans le team Banque Populaire. Techniciens, architectes et équipage ont donc donné leur avis. Un avis validé en haut du groupe bancaire, au service de communication Communication #Communication  :

Chantal Petrachi, directrice de la communication Communication #Communication  : " Ce qui caractérise Banque Populaire, ça a toujours été la ténacité et la combativité. S’il y avait eu une chance infime de repartir tout de suite, nous l’aurions évidemment saisie. Nous remercions vraiment tout le Team Banque Populaire de s’être mobilisé si rapidement pour pouvoir saisir la moindre opportunité d’un nouveau départ. 30 jours de mer ce n’est pas anodin et il est tout à fait normal de procéder à une vérification totale du bateau et il faut savoir entendre le verdict. Nous avons toujours respecté l’avis des équipes techniques et des navigateurs. A partir du moment où il faut calibrer la liste des réparations en fonction du temps imparti, cela devient déraisonnable. Nous avons toujours dit que nous partions pour trois saisons pour tenter de battre le Trophée Jules Verne. Cette première tentative a été très positive et nous en ressortons tous grandis. Nous avons pu voir les capacités du bateau, la gestion de l’équipage sur une longue période, l’engouement et la fascination que cela a suscité en interne et auprès du public et nous repartirons tous la saison prochaine avec une détermination encore renforcée ».

Mais qu’en pense Pascal Bidégorry, le skipper du trimaran Banque Populaire V ? Pas un mot dans le communiqué officiel où c’est la directrice de communication qui s’exprime en lieu et place du skipper du bateau. Même dans les communiqués de DCNS dans lesquels le responsable communication s’exprime quasiment toujours, ce dernier partage les commentaires avec le skipper du moment… Dans le cas de la Banque de la voile, s’agit-il d’une reprise en main du projet par le sponsor ? Ou bien le skipper est déjà en vacances ? En tout cas, on retiendra que Chantal Petrachi annonce trois années pour tenter de battre le record Record #sailingrecord . Il reste donc encore deux bonnes saisons pour Bidégorry et ses hommes pour faire mieux que Franck Cammas et les siens.

Ch.Guigueno

- Source communiqué de www.voile.banquepopulaire.fr



A la une