SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Barcelona World Race

Dick & Peyrons sont repartis de Wellington

Virbac-Paprec 3 garde 128 milles d’avance sur Mapfre

vendredi 18 février 2011Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron ont largué les amarres à 11h11 [2] (heure française) précises après 48h de pit-stop à Wellington. Cette escale technique non prévue a été menée dans le temps imparti, par l’équipe de Luc Bartissol sur place et supervisée par Nicolas Abiven, le directeur technique du Virbac-Paprec Sailing Team.

L’issue de cette escale est « spectaculaire » comme l’évoque le skipper. Virbac-Paprec 3 repart en course, en tête de la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace avec 128 milles d’avance sur leurs poursuivants Mapfre, le bateau est remis en état et les marins sont en forme. A midi, Virbac-Paprec 3 quittait la baie de Wellington toutes voiles dehors à 14 nœuds, direction l’Océan Pacifique et le Cap Horn.

Comment s’est déroulée cette escale technique, peux-tu résumer ces 48h de pit-stop à Wellington ?
- Jean-Pierre Dick : « Nous avons bien bossé. Les chariots ont été changés très rapidement. Il y a eu d’autres choses comme la bulle de roof, quelques éléments de gréement à changer. Nous avons fait toutes les vérifications nécessaires notamment les pilotes. Nous repartons prêts. »

Qu’avez-vous fait avec Loïck pendant cette escale ?
- « Nous avons bien mangé et nous nous sommes reposés. Nous ne pouvons pas dire que c’était un arrêt complètement cool car il y avait du boulot à faire. Nous avons suivi l’équipe technique qui travaillait sur le bateau. Nous avons quand même dormi dans un vrai lit et nous nous sommes rasés. Nous en avons profité pour embarquer quelques fruits à bord. »

Dans quel état d’esprit es-tu après ce break de 48h et ce retour en course aujourd’hui ?
- « Il faut gagner cette course. Nous allons tout faire pour atteindre cet objectif ! Nous allons essayer d’accroître notre avance sur nos poursuivants et continuer la belle course que nous avons commencée. »

Vous repartez avec de l’avance sur Mapfre, aviez-vous prémédité que les conditions météos seraient aussi favorables ?
- « C’est spectaculaire, nous avons eu un peu de réussite. Nous savions en nous arrêtant que nous avions une bonne fenêtre avec nous. Néanmoins, nous n’avions rien prémédité du tout. Cela ne me semblait pas une décision de bon marin de continuer sans pièces de rechange alors qu’une grosse partie de nos chariots de lattes de grand-voile a déjà cassé lors de la première partie du tour du monde."

- Info presse www.jpdick.com


Classement à 15h :

  • 1.Virbac-Paprec 3 à 11 510,2 milles de l’arrivée
  • 2. Mapfre à 127,8 milles du leader
  • 3. Groupe Bel à 298,6 milles du leader

[1heure autorisée par la direction de course. L’escale technique devait être obligatoirement durer 48h.

[2heure autorisée par la direction de course. L’escale technique devait être obligatoirement durer 48h.



A la une