SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Route du Rhum - La Banque Postale

Franck Cammas file tout schuss sous les Açores

Avarie pour Lemonchois, Gavignet, Monlouis • Thomas Ruyant mène les Class40

mercredi 3 novembre 2010

Après trois jours de course, les écarts se sont encore creusés entre Franck Cammas (Groupama 3) qui caracole en tête dans la flotte des multicoques Ultimes et Armel Le Cleac’h (Brit Air) en monocoques 60 pieds qui continue sur une route plus au nord à mener la danse face à Roland Jourdain (Veolia environnement Environnement ).

Incroyable 9e Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum -La Banque Postale ! Seulement trois jours après le grand départ de Saint-Malo, les 81 skippers encore en course après l’abandon de Bertrand Quentin en classe Ultime hier sur Côte d’Or 2 et le démâtage ce matin de Christine Monlouis (Un Monde Bleu tout en Vert) en catégorie Rhum, dessinent leurs options et creusent encore un peu plus les écarts. D’un côté, les tenants de la route sud, Franck Cammas (Groupama 3) en classe Ultime déjà en dessous des Açores qui laisse Francis Joyon (Idec), le deuxième de la flotte à plus de 225 milles derrière lui. De l’autre, les adeptes de la route nord Thomas Coville (Sodebo 4e au classement) et Sidney Gavignet (Oman Air Majan 5e) - qui aux dernières nouvelles aurait déclenché sa balise de détresse pour avarie majeure - ont fait le choix de fondre sur la Guadeloupe par le trajet le plus court. Même constat pour les monocoques 60 pieds avec Armel Le Cleac’h (Brit Air) qui a ravi la première place sur une option nord à Roland Jourdain (Veolia environnement Environnement ), lui-même suivi de près par Christopher Pratt (DCNS 1000). Le benjamin de la flotte Imoca Imoca #IMOCA conforte pour sa première transat en solitaire une magnifique troisième place. Parrainé par le navigateur Marc Thiercelin dans le cadre du projet sportif, pédagogique et social les Filières de Talent DCNS, le jeune skipper de 29 ans a été choisi parmi 40 candidats pour disputer la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en double avec Marc Thiercelin en 2009 et la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum -La Banque Postale en solitaire cette année. Résolument plus au sud, Michel Desjoyeaux (Foncia) ferme pour l’instant la marche du classement en attendant son heure.

Chez les Multi50 Multi50 #multi50 , le triple vainqueur de la Route du Rhum-La Banque Postale Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !) a repris la tête du classement devant Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne), victime d’une avarie et contraint de se dérouter vers l’Espagne. Relégué à la 9e place au dernier pointage, le Normand a dû réparer en urgence en jouant les équilibristes sur son mât la pièce qui maintient la grand voile sur son charriot afin de repartir à l’assaut de ses concurrents.

En Class40 Class40 #Class40 , on assiste à une véritable régate entre Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) à la première place, Samuel Manuard (Vecteur plus) et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), respectivement à 2 et 5,4 milles du leader. Pas de changement en catégorie Rhum, avec l’italien Andréa Mura qui garde sur Vento di Sardegna sa première place au classement général.

A l’occasion de la dernière vacation recueillie au PC Presse installé cette année à la Maison de la Bretagne à Paris, les marins ont pu donner leur sentiment sur cette première partie de course.

Armel Le Cleac’h (Brit Air), monocoque 60 pieds, actuellement en tête de la course dans cette catégorie, vainqueur de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en 2010.

« Je ne sais pas si c’est une performance, mais je suis content de ma trajectoire qui consiste à contourner au près et par le Nord l’anticyclone des Açores. Il a fallu barrer un peu, les sept premiers bateaux de la flotte étant assez groupés. J’essaye de bien gérer ma fatigue et de profiter de l’expérience accumulée cette année ».

Christopher Pratt (DCNS), monocoque 60 pieds actuellement 3e au classement.

« C’est toujours très cool de rester dans le match. C’est un rêve de gosse qui se réalise et je profite de chaque minute de navigation. J’ai toujours le bateau de Jean-Pierre Dick Vibrac-Paprec à vue. J’ai eu une grosse journée et demie de près où j’ai dû tirer des bords. Après ce sera normalement du portant ».

Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !), Multi50 Multi50 #multi50 , triple vainqueur de la Route du Rhum-La Banque Postale, actuellement premier au classement.

« Tout va très bien. Le bateau est comme neuf. Crêpes Whaou ! file à 18 nœuds par 13 nœuds de vent. Je pense que j’étais dans le coup dès le départ quand j’ai mis mon gennaker à Saint-Malo entre les ilots du Grand et du Petit Bé. J’ai la conviction qu’il est possible de descendre en dessous de 11 jours avec nos bateaux, même si les alizés ne semblent pas très bien établis. Nous aurons la réponse d’ici quelques heures ».

Lalou Roucayrol (Région Aquitaine-Port Médoc), Multi50 actuellement 3e de la catégorie.

« Il y a encore pas mal de milles devant et tout est possible, notamment pour Lionel Lemonchois. J’ai décidé de m’orienter vers l’option nord car je dispose plutôt d’un bateau à l’aise au près et dans la brise ».

Thomas Ruyant (Destination Dunkerque), actuellement 1er au classement dans la Class40 Class40 #Class40 , vainqueur de la dernière Transat 6.50 en 2009.

« C’est assez impressionnant de voir qu’il y a très peu de différences entre les premiers bateaux de la classe alors qu’ils n’ont pas été faits par les mêmes architectes. Bien en place sur cette route nord, je tire les meilleurs bords possibles. Sur la carte nous sommes assez proches les uns des autres mais nous ne sommes pas en vision ».

Christine Monlouis, victime d’un démâtage (Un Monde Bleu tout en Vert), catégorie Rhum, seule femme guadeloupéenne à avoir pris le départ du Rhum.

« Lorsque l’on m’a proposé de participer à cette course à 48 ans, il a fallu bien réfléchir. C’était vraiment un gros morceau. Depuis toujours, je travaille dans le développement des activités sportives puisque j’ai fait des études pour devenir professeur d’éducation physique et sportive. Ensuite, j’ai bifurqué en animation sportive et socioculturelle. Depuis toujours, je transmets des valeurs à travers le sport et d’autres activités. Cette participation avait pour but de pouvoir aider d’autres jeunes et notamment des femmes en Guadeloupe à s’engager sur la voie de la voile et de la course au large. Mon vœu le plus cher serait que je puisse par mon expérience aider une ou plusieurs jeunes femmes pour les accompagner ensuite dans la course ».

David RAYNAL


Dans la même rubrique

Route du Rhum-La Banque Postale : Match Cammas - Coville au large du Portugal

Route du Rhum-La Banque Postale : Franck Cammas et Franck-Yves Escoffier ouvrent la 9e Route

Route du Rhum-La Banque Postale : Choc des géants à St Malo

Route eu Rhum-La Banque Postale : Franck Cammas pense descendre "sous le temps de référence"


A la une