SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Luderitz Speed Challenge

Luderitz s’est offert un nouveau canal et vise les 100 Km/h

Sébastien Cattelan rouvre la session avec un canal de 700 m de long par 10 de large

mercredi 18 août 2010Redaction SSS [Source RP]

Tout est prêt pour la 4e édition du « Lüderitz Speed Challenge », la série de tentatives de record Record #sailingrecord du monde de vitesse Vitesse #speedsailing à la voile en kite et autres engins. En plus des kitesurfers, ces hommes les plus rapides du monde après ceux de L’Hydroptère, les windsurfers seront présents et on pourra apprécier en particulier le retour de Russell Long et de son son fameux Longshot. Avec un nouveau canal, plus long, plus large et plus profond, tout semble donc en place pour s’attaquer aux 100 Km/h encore inviolés...

Le 3 octobre 2008 à Lüderitz, en Namibie, le kitesurfer français Sébastien Cattelan était le premier homme à avoir passé la barre mythique des 50 nœuds (+ de 90 km/h de moyenne sur 500 m) à la voile. L’organisateur de cette tentative de record Record #sailingrecord du monde de vitesse Vitesse #speedsailing à la voile (épaulé de la speakerine et compétitrice Sophie Routaboul), il est celui qui avait découvert, en 2004, ce lieu improbable permettant d’inscrire le kitesurf Kitesurf #Kitesurf dans les annales.

Cette lagune naturelle est située au milieu du désert namibien. Elle recouvre toutes les qualités indispensables et jamais découvertes dans le monde entier pour devenir un endroit légendaire.

Une course contre la montre depuis 1975

La vitesse Vitesse #speedsailing représente un engouement international et interdisciplinaire. Depuis une trentaine d’années, différents engins dans le domaine de la voile se comparent sur l’eau, une course effrénée entre les kitesurfs , windsurfs et bateaux hydrofoils comme « l’hydroptère » emportent les médias dans cette bataille où les limites sont sans cesse repoussées.

- 1er Record Record #sailingrecord détenu : le bateau britannique le« Crossbow » en 1975 avec 31,80 nœuds ( 58,8 km/h de moyenne sur une distance de 500m).
- + de 30 ans après, le français Sébastien Cattelan franchit la barrière des 50 nœuds, (+ de 90 km/h de moyenne sur 500 m) en kitesurf Kitesurf #Kitesurf à Lüderitz en 2008.

Les Performances au rythme successif de Lüderitz, de 2007 à 2010

En 2007, lors de la 1re édition, les records des kitesurfers qui rentrent à peine dans la course s’imposent déjà à la 2e place du classement mondial (le windsurfer Finian Meynard des Iles Vierges occupant la 1re place).

C’est ensuite durant le « Lüderitz Speed Challenge » 2008, que le kitesurf est devenu rapidement et officiellement l’engin le plus rapide sur l’eau. Grâce aux travaux effectués sur le « run », ce parcours de 500 m (un « chop killer » : barrière de bois), afin d’améliorer la surface de l’eau pour permettre une meilleure glisse et augmenter l’angle d’accélération du vent, cela a permis une croissance des performances, de 3 nœuds : 2007 : 47.77 nœuds (env. 88.4 km/h) de moyenne sur 500 m 2008 : 50.57 nœuds (env. 93.5 km/h) de moyenne sur 500 m !

En novembre 2009, l’organisation Organisation #organisation prend la décision de creuser un canal le long du run afin d’optimiser le plan d’eau. Un mois plus tôt, L’Hydroptère venait de prendre aux kite le record absolu avec 51,36 nœuds (env. 95 km/h de moyenne sur 500 m). Lors de cette 3e édition, le résultat espéré fut presque troublant, les vitesses atteintes ont été supérieures avec pratiquement 2 fois moins de vent ! 50.98 nœuds (env. 94.3 km/h de moyenne sur 500 m) est le record officiel en kitesurf détenu par Alexandre Caizergues.

Après la performance très récemment établie par Sébastien Cattelan dont le GPS (outil de mesure) affichait pour la 1re fois dans le monde de la voile 53,06 nœuds (98 km/h de moyenne sur 500 m), cette prochaine tentative toujours sanctionnée officiellement par la commission qui régit tous les records mondiaux, la WSSRC (World Sailing Speed Record Council – www.sailspeedrecords.com), est très attendue : sur la route de ce nouveau challenge international : les 100 km/h !

Un nouveau canal pour 2010

Les tests favorables de l’année précédente qui offrait un tumultueux parcours pour nos sportifs s’élançant à + de 90 km/h sur un canal de 20-50 cm de profondeur, 500m de long et 2m de large, confirment cette initiative pour 2010. Ce nouveau canal permet donc d’améliorer les conditions de navigation avec 10 m de large, 700 m de long et de 1m de profondeur.

Niveau Technique : Le but cette année est d’élargir le plus possible le canal au départ de ces 500m pour permettre aux compétiteurs de se positionner plus efficacement. Le sable du canal sera placé « au vent », comme un mur, ce qui créera un abri pour le « clapot » (le relief de l’eau) à marée haute. Le canal créée un réservoir d’eau qui conserve une profondeur toujours favorable à la règle de la WSSRC qui est de 15 cm de profondeur d’eau minimum. Même à marée basse, quand l’eau se retire, le canal garde 50 cm d eau sur sa longueur. Un canal de cette dimension est le moyen le plus sûr au niveau de la sécurité, là où un « chop killer » en bois (barrière de bois stoppant le courant d’eau) reste potentiellement très dangereux.

Constat après ces 3 éditions : le « Lüderitz Speed Challenge » a gagné sa crédibilité et est un tournant dans le monde de la vitesse. En 2010, pour la 1re fois, les 3 engins engagés dans cette bataille poussant les limites toujours plus loin : foilers, kite et windsurfs se rassembleront sur le même événement.

Russell Long et son équipe prendra part cette année au « Lüderitz Speed Challenge » avec « The Longshot ». Rappelez-vous, en 1992, cet étonnant bateau a passé les 43,55 nœuds. Après avoir atteint cette vitesse incroyable il y a plusieurs années, nous pouvons donc imaginer le potentiel de « Longshot », de nos jours, avec les conditions parfaites qu’offre Lüderitz-Second Lagoon.

Des Windsurfers comme Anders Bringdal ou David Garrel doivent confirmer leur inscription. Célèbres figures du monde de la vitesse : David G. a obtenu en 2003 le Record de vitesse Français et l’a gardé durant plusieurs années (45,31Nœuds). Anders B., qui est maintenant engagé dans les performances de l’Hydroptère a, la même année, décroché le Record de vitesse Suédois.

- Info presse Laure Christolomme / www.luderitz-speed.com



A la une