SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Course au large

Les Anglais investissent dans 4 Figaro-Bénéteau

L’Artemis Ocean Racing lance une "académie" avec un mini et une bourse

jeudi 8 juillet 2010Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les Anglais veulent remporter le Vendée Globe et ils s’en donnent les moyens. Puisque les Français sont formés à l’école du Figaro-Bénéteau, le team Artemis managé par Offshore Challenges, l’entreprise de Mark Turner et Ellen MacArthur, a investi dans 4 monotoypes ! Oui quatre bateaux pour former des jeunes skippers au solitaire.

Communiqué :

Artemis Investment Management avait dévoilé son nouveau programme fin juin à Londres, programme qui fait la part belle au développement d’une Académie au service des futurs talents britanniques de la course océanique en solitaire - avec le Vendée Globe en ligne de mire, l’idée étant de permettre à un skipper britannique de se trouver en position de gagner en 2016 ou 2020. OC Group aura en charge la gestion de tous les aspects de cette campagne.

L’Artemis Offshore Academy représentera une filière d’excellence à disposition des jeunes talents méritants, les aidant à gravir les échelons. Mark Turner, PDG d’OC Group, a commenté : « A la différence de la France, dont les marins dominent la course océanique en solo et équipage réduit, la Grande-Bretagne n’a aucune structure d’entraînement, et l’Académie a été créée pour pallier ce manque. Nous n’avons que très peu de marins avec leurs propres bateaux, et encore moins avec des campagnes totalement financées. Dans un premier temps l’Artemis Offshore Academy dispose de 4 Figaro pour son équipe « développement », et des ambassadeurs, marins d’expérience, vont aider à lancer la machine. Nous espérons ensuite avoir plus de navigateurs associés, c’est-à-dire ceux dont les projets sont bouclés et qui sont néanmoins désireux de rejoindre le pôle pour s’entraîner, comme en France. De plus, l’Académie offrira deux bourses annuelles : une saison de Figaro financée, avec en ligne de mire la fameuse Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , à l’instar de la saison que réalise Jonny Malbon actuellement, et d’autre part, un Mini sera disponible pour un jeune motivé – ce qui permet au moins d’éliminer la barrière que représente trop souvent l’achat du bateau lui-même. »

« Artemis fournit le soutien qui fait actuellement défaut, et nous espérons contribuer à créer un héritage voué à perdurer. Nous sommes également en discussion avec d’autres partenaires et fournisseurs décidés à soutenir cette initiative », conclut Mark Turner.

Lundi, les quatre bateaux ont été mis à l’eau. On attend désormais les noms des skippers qui vont naviguer à leurs barres.

- Pour tout savoir de l’implication d’Artemis Investment Management dans l’univers de la voile, rendez-vous sur www.artemisoceanracing.com



A la une