SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mini 650

Nouveau record sur le Mini-Fastnet pour Le Brec & Riou

Troisième victoire consécutive pour Yann • Normand & Sineau raflent la 2e place

jeudi 17 juin 2010Redaction SSS [Source RP]

Guillaume Le Brec/Yann Riou (Eva Luna) ont décroché la victoire et offrent un record Record #sailingrecord de vitesse Vitesse #speedsailing millésime 2010 au Mini Fastnet. Après 3 j 16h 3’ et 10’’ d’une bagarre intense et stratégique ils pulvérisent le record Record #sailingrecord 2003 de 4h31’. Les 2e, 3e et 4e places se sont jouées dans un mouchoir : 3 minutes séparent ces trois là, tandis que la seconde place est accrochée in extremis par la paire Normand/Sineau (Financière de l’échiquier).

Etonné d’avoir gagné, notamment avec tant d’avance (50 minutes), mais surtout heureux d’avoir vécu une très belle tranche de vie de skipper, Guillaume Le Brec, skipper d’Eva Luna, essaie de mettre des mots sur ses sentiments : « super, merveilleux, génial… non vraiment, humainement, sportivement c’était top ! On était en confiance, on s’était bien entraîné, on connait le bateau par cœur, tout ça a joué. »

Yann Riou, qui enchaîne là sa 3e victoire consécutive du Mini Fastnet (en tant que co-skipper), un record Record #sailingrecord là aussi, affiche une satisfaction plus posée : « j’ai hâte de voir les tracés de la course, mais je pense que l’on n’a pas fait trop d’erreurs. »

Pendant les dernières 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures de course, Eva Luna n’a cessé de creuser l’écart, doucement mais sûrement, sur une trajectoire médiane, proche de l’orthodromie. « Ah bon ? On était au milieu ? On pensait qu’on étaient les plus à l’Est ! », s’étonnent Guillaume et Yann.

Au final, ils l’emportent haut la main, établissent un nouveau record Record #sailingrecord et cela n’a rien d’un hasard.

La victoire de Guillaume Le Brec et Yann Riou (Eva Luna), saluée par leurs pairs, s’est jouée sur une jolie trajectoire : « propre », comme on dit. En professionnels, ils ont également su gérer leur fatigue et leur matériel : « dès le début nous avons instauré des quarts. Nous avons toujours bien dormi, en moyenne 6 -7 heures par 24h. On a bien mangé aussi, en fait, nous n’avons jamais été fatigués », souligne la paire gagnante.

Trois minis en 3 minutes

Derrière eux, trois duos sont arrivés en 3 minutes : Thomas Normand/David Sineau (Financière de l’échiquier), seconds à 50 minutes des leaders, Sébastien Rogues/Matthieu Souben (Eole-Génération GDF Suez), troisièmes à 1 minute des seconds et Vincent Barnaud/Rémy Beauvais (Sex’nSun SystèmeD) quatrièmes, 2 minutes plus tard.

Thomas Normand et David Sineau (Financière de l’Echiquier) ont réussi un joli hold-up sur le final, pimenté d’une petite dose de prise de risque, maîtrisé bien sûr, appuyé aussi de la solide expérience de David Sineau (sur le circuit depuis 2005) : « on était un peu plus toilés que les autres sur toute la descente depuis le Fastnet, on était sous grand spi tout le temps, c’était chaud, mais ça valait le coup. On savait jusqu’où aller. Et puis sur la fin, on a gardé notre genak’ un peu plus longtemps et on passe Sébastien et Matthieu (Eole - Génération GDF Suez) à quelques milles de l’arrivée. En fait, on avait une grosse envie de revenir sur la tête de flotte ! »

Mine un peu contrariée du coup pour Sébastien Rogues : « on pensait être en tête. On a allumé tout le temps, on a cassé pas mal de petits trucs… mais c’était une superbe course !... Et puis, franchement, je préfère passer de 3e à 2nd que de 1er à 2nd ! »

Fait du hasard ou pas, les trois premiers de ce Mini Fastnet sont trois complices d’entraînement. Tous basés à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. , ils travaillent à l’année sous la houlette de celui qu’ils appellent sans hésiter le « magicien » Tanguy Leglatin. « Il vaut mieux s’entraîner avec Tanguy que de s’acheter un jeu Jeu #jeu de voiles neuf ! », résume Sébastien Rogues.

- Info presse C.Ecarlat / www.winchesclub.com/minis650/fastnet650/FR


Ordre d’arrivée des premiers protos

- 1 667 EVA LUNA Arrivé le 17/06/2010 à 03:03:10 en 3j 16h 03min 10s
- 2 787 FINANCIERE DE L’ECHIQUIER Arrivé le 17/06/2010 à 03:53:18 en 3j 16h 53min 18s
- 3 716 EOLE GENERATION-GDF SUEZ Arrivé le 17/06/2010 à 03:54:35 en 3j 16h 54min 35s
- 4 630 SEX N SUN- Système D Arrivé le 17/06/2010 à 03:56:53 en 3j 16h 56min 53s
- 5 753 MARE.DE Arrivé le 17/06/2010 à 04:24:14 en 3j 17h 24min 14s
- 6 754 PRATI’BUCHES Arrivé le 17/06/2010 à 04:30:28 en 3j 17h 30min 28s
- 7 719 DEFI G.D.E. Arrivé le 17/06/2010 à 04:51:06 en 3j 17h 51min 06s
- 8 198 KICKERS Arrivé le 17/06/2010 à 05:46:59 en 3j 18h 46min 59s
- 9 679 TEAMWORK Arrivé le 17/06/2010 à 06:26:46 en 3j 19h 26min 46s
- 10 265 REGION NORD PAS DE CALAIS Arrivé le 17/06/2010 à 06:32:44 en 3j 19h 32min 44s

Nouveau record en 3 j 16h 3’ et 10’’

- Le précédent record de vitesse en 2003 detenu par Samuel Manuard/Yannick Cano, sur le parcours Douarnenez - Fastnet - Douarnenez est battu de 04H31’39"
- Nouveau record 2010 : 3j 16h 03min 10s



A la une