SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Louis Vuitton Trophy

Francesco Bruni remporte la régate de Nice

Azzurra s’impose 2-0 shut face à Emirates Team New Zealand

dimanche 22 novembre 2009Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Dimanche, en finale du Louis Vuitton Trophy Nice-Côte d’Azur, l’équipe italienne de Francesco Bruni a vaincu celle d’Emirates Team New Zealand sur le score sans appel de 2-0. Dans le petit temps de la baie des Anges, la squadra Azzurra était visiblement imbattable… A la cérémonie de remise des prix, les Italiens, encore euphoriques de leur exploit, ont reçu la coupe de ce premier Louis Vuitton Trophy des mains d’Yves Carcelle, président de Louis Vuitton, et en présence des candidates à la toute prochaine élection de Miss France 2010.

Ils ont quitté le port dès 7h00 du matin, de nuit, dans une ambiance inhabituelle et un peu surréaliste pour des marins qui régatent à la journée entre trois bouées ! Côté kiwi, un équipage concentré et silencieux. Une machine froide d’efficacité quitte le ponton. Côté italien, ça rigole et parle fort. Une décontraction presque déconcertante. Mais sur l’eau, associée au talent, l’exubérance italienne a grippé les rouages de la machine kiwi.

Deux matchs, deux victoires

Francesco Bruni et sa squadra ont franchi toutes les bouées en tête. Parfois même de façon acrobatique, comme cette dernière marque de la seconde rencontre. Dans la manœuvre autour de la bouée, l’équipier d’avant Pietro Mantovani tombe à l’eau, et ressurgit à bord 15 mètres plus loin, repêché par les gros bras du wincheur Piero Romeo ! Passionnés et démonstratifs, les Italiens n’attendent même pas le passage de la ligne pour sauter de joie et se féliciter… Ils viennent de réaliser l’exploit de battre les redoutables Kiwis.

« C’est une sensation incroyable, s’est réjoui à son retour à terre Francesco Bruni, le barreur. Je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens. On savait qu’on pouvait bien faire. Nous nous étions bien entraînés. Mais nous n’aurions jamais imaginé battre Team New Zealand 2-0 en final ! Nous étions très détendus avant le départ, je pense que c’est une des clés de notre victoire. Le fait d’être une équipe 100% italienne est également une motivation supplémentaire pour nous. »

En face, la déception est à la hauteur de la déconvenue. « Je pense que nous avons bien navigué aujourd’hui, mais Azzurra était clairement meilleur que nous, a reconnu Dean Barker. Ils ont tout bien fait. Ils ont très, très bien navigué. C’est dur de terminer une année couronnée de succès sur ces deux défaites en finale. Mais cela nous motive à progresser pour le prochain événement. »

Le prochain événement se déroulera justement chez les Kiwis, à Auckland en mars, avant de faire escale au mois de mai en Sardaigne, dans les eaux italiennes du mythique Yacht Club Costa Smeralda, le club d’Azzurra. Un programme qui s’annonce déjà alléchant…

- Press info Louis Vuitton Trophy / www.louisvuittontrophy.com


Louis Vuitton Trophy Nice Cote d’Azur Final Standings

Team (Country) Skipper (Nationality) Won-Lost
- 1. Azzurra (ITA) Francesco Bruni (ITA), 11-5
- 2. Emirates Team New Zealand (NZL) Dean Barker (NZL), 11-4
- 3. Synergy Russia Sailing Team (RUS) Karol Jablonski (POL), 8-6
- 4. TeamOrigin (GBR) Ben Ainslie (GBR), 9-6
- 5. All4One (FRA/GER) Jochen Schumann (GER), 5-8
- 6. BMW Oracle Racing (USA) Hamish Pepper (NZL), 5-8
- 7. Artemis (SWE) Paul Cayard (USA), 5-7
- 8. TFS – PagesJaunes (FRA) Bertrand Pacé (FRA), 1-11


Dans la même rubrique

BMW ORACLE Racing : Et le monstre américain pris les voiles

BMW ORACLE Racing : DogZilla lève la voile

BMW ORACLE Racing : Les Américains dévoilent l’aile de DogZilla

33e Coupe de l’America : La Cour Suprême casse la Cup à RAK !


A la une