SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Trophée Jules Verne

Franck Cammas présente ses 9 équipiers

Honey, Jeanjean, Lemonchois et Coville à bord de Groupama 3

mercredi 21 octobre 2009Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Franck Cammas, skipper du maxi trimaran Groupama 3, a présenté mardi soir l’équipage qui s’élancera, à partir du premier novembre, à la conquête du record Record #sailingrecord du tour du monde à la voile détenu depuis 2005 par Bruno Peyron sur Orange 2 en 50 jours et 16 heures.

Le teint hâlé, la mine réjouie et le sourire franc, les équipiers de Groupama 3 étaient de retour d’une session de préparation de sept jours dans le massif du Mont Blanc sous la direction d’Eric Loizeau. Le skipper de Groupama 3 a présenté un à un ses équipiers au rang desquels on retrouve des champions de renommée internationale comme Stan Honey, Stève Ravussin, Lionel Lemonchois ou encore Thomas Coville.

- Franck Cammas : « j’ai constitué mon équipage en privilégiant la compétence bien sûr mais aussi la performance et la motivation. De ces trois qualités dépend la capacité à vivre ensemble pendant une cinquantaine de jours dans un espace réduit et dans un univers assez hostile. La réussite de notre tentative passe d’abord par là. Par rapport à notre précédente tentative, quatre nouveaux équipiers nous ont rejoints. Stan Honey remplace Yves Parlier à la navigation, Bruno Jeanjean remplace Yann Dekker qui est à bord d’Alinghi, tout comme Franck Proffit qui est remplacé par Lionel Lemonchois et Sébastien Audigane par Thomas Coville. Sur le papier mais surtout à bord lors de nos entraînements, c’est un équipage de rêve. Les six autres, que l’on pourrait qualifier d’anciens, sont sur Groupama 3 depuis sa mise à l’eau en 2006 : Stève Ravussin, Fred Le Peutrec, Loïc Le Mignon, Ronan Le Goff et Jacques Caraës ».

Avec, en moyenne, deux tours du monde victorieux par équipier, exception faite de Cammas, Ravussin et Jeanjean, l’équipage de Groupama 3 peut être qualifié d’expérimenté. Si l’on ajoute que trois d’entre eux sont encore détenteurs de ce Trophée Jules Verne, que trois ont également remportés la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , l’un la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace et qu’ils ont ensemble battu le record Record #sailingrecord de la traversée de la Méditerranée cette année, on peut dire qu’à l’expérience et la compétence s’ajoute la performance.

Reste maintenant deux choses à faire pour décrocher le Graal : bénéficier de conditions météorologiques favorables pour s’élancer d’Ouessant et doubler les trois caps mais aussi préserver Groupama 3 pour l’emmener jusqu’à l’arrivée après plus de 40.000 kilomètres de navigation à haute vitesse Vitesse #speedsailing dans des mers souvent difficiles, parfois à la limite des glaces, loin de toute terre habitée.

- « Par rapport à notre première tentative autour du monde, nous avons beaucoup progressé. En renforçant significativement les flotteurs de Groupama 3 mais aussi en parcourant beaucoup de milles avec deux objectifs : tester la structure pour gagner en confiance et mieux connaître le bateau pour aller plus vite. »

A dix jours du début du stand-by fixé au 1er novembre, le skipper de Groupama 3 peut compter sur Sylvain Mondon, expert à Météo France, pour analyser quotidiennement les prévisions et détecter suffisamment tôt une bonne fenêtre afin de laisser le temps à l’équipage de rejoindre le bord : « Pour s’élancer dans de bonnes conditions, il faut un vent de nord-est de 20 à 25 nœuds qui nous permette d’atteindre l’équateur en cinq à six jours. On ne peut malheureusement pas anticiper davantage, notamment sur la position de l’anticyclone de Sainte Hélène. Mais la règle est la même pour tous les challengers ».

Grâce au système des codes couleurs mis en place (rouge, orange, jaune et vert), l’équipage ne reste pas à attendre à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. ou à Brest Brest #brest l’heure fatidique. Basés aux Etats-Unis, au Brésil, en Suisse et en France, les équipiers sont prévenus au moins 72 heures à l’avance d’un probable départ. Avec l’obligation d’être à bord 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures avant le départ du quai pour le passage de la ligne à Ouessant.

- Franck Cammas : « Par expérience, les périodes de stand by sont délicates à vivre car on ne peut rien projeter, rien organiser sur plus de trois jours. Analyser les prévisions météo, c’est bien, mais nous préférons l’action. Alors, si une bonne fenêtre se présente rapidement, nous serons tous les dix très heureux de nous élancer dans cette difficile mais extraordinaire aventure Aventure qu’est un tour du monde à la voile. Nous avons, avec Groupama 3, un bateau exceptionnel. À nous d’en tirer le meilleur pour battre le record Record #sailingrecord établi par Orange 2 et Bruno Peyron il y a quatre ans ».

L’équipage et l’organisation Organisation #organisation à bord de Groupama 3 :
- Quart n° 1 : Franck Cammas / Loïc Le Mignon / Jacques Caraës
- Quart n° 2 : Stève Ravussin / Thomas Coville / Bruno Jeanjean
- Quart n° 3 : Fred Le Peutrec / Lionel Lemonchois / Ronan Le Goff
- Navigateur hors quart : Stan Honey monte sur le pont pendant les manoeuvres
- Chaque quart dure trois heures
- Un quart sur le pont, un quart en stand-by prêt à manœuvrer, un quart de repos total

Le record à battre : Détenu depuis 2005 par Bruno Peyron sur Orange 2 en 50 jours 16 heures 20 minutes à 17,89 nœuds de moyenne. Étaient à bord : Lionel Lemonchois, Ronan Le Goff et Jacques Caraës.

- Info presse Welcome Onboard / www.cammas-groupama.com



A la une