SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Martinez & Bekking dominent l’in-port race de Boston

Michel Desjoyeaux : "c’était vraiment une journée intéressante"

dimanche 10 mai 2009Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Hier soir, sur le plan d’eau de Fan Pier de Boston, Telefónica Blue, sur lequel naviguait en invité Michel Desjoyeaux, a imposé sa loi en remportant les deux régates de la journée. Avec Iker Martinez à la barre et Bouwe Bekking à la tactique, le Volvo Open 70 battant pavillon espagnol a largement dominé ses adversaires en menant les débats de bout en bout sur les deux parcours.

Faute de vent, le premier départ a du être repoussé de 40 minutes en attendant qu’une légère brise daigne peu à peu venir animer le plan d’eau. Dans la première manche, le concurrent hollandais, Delta Loyd, a su s’imposer devant le leader du classement général provisoire, Ericsson 4, en empochant une très belle 2e place. Le local de l’étape, Puma, terminant à une décevante 4e place devant son public, suivi par Telefonica Black, Ericsson 3 et Green Dragon.

Dans le court délai qui séparait les deux manches, un petit brouillard se levait enveloppant la flotte alors que la brise commençait à rentrer légèrement. Pour ce second parcours, il y eu de très nombreux rebondissements, notamment sur la ligne de départ où Telefonica Blue a évité de justesse un franchissement de ligne anticipé grâce à un rattrapage aux branches légèrement acrobatique, mais qui a permis l’équipage espagnol de s’élancer à pleine vitesse Vitesse #speedsailing , lui donnant pratiquement course gagnée dès les premières secondes. Trois autres bateaux furent moins chanceux sur ce départ mouvementé. Puma, Ericsson 4 et Ericsson 3 qui n’ont pu éviter la faute et ont du repasser la ligne, perdant de précieuses minutes que seuls les deux Ericsson ont su reprendre en terminant 2e et 3e de cette manche, dans le sillage d’un Telefonica Blue qui ne s’est même pas donné la peine de regarder derrière lui, tant son avantage était écrasant sur ce parcours.

Le verdict de cette 11e manche, sur les 17 que compte cette Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2008-2009, est sans appel. Ericsson 4 continue de caracoler en tête au classement général avec une belle avance sur le reste du peloton. Telefonica Blue conforte sa seconde place en ayant mis un peu de champ entre lui et Puma qui voit Ericsson 3 se rapprocher petit à petit du podium avec seulement 10 points de retard. On reteindra de cette journée la très belle performance de Delta Loyd, Volvo Open 70 de la génération précédente puisque baptisé ABN AMRO ONE lors de l’édition 2003-2004 qui, en terminant sur la 3e marche du podium de cet In Port, prouve que les anciens dessins de carène ont encore bien des choses à dire à leurs successeurs.

La prochaine régate In Port se déroulera en Irlande à Galway, terme de la 7e étape de large dont le départ sera donné de Boston samedi prochain, le 16 mai 2009.


- Michel Desjoyeaux – invité à bord de Telefonica Blue pour la régate In Port de Boston : « On voit que même s’il n’y a que 7 bateaux sur la course, il y a du niveau et que cela navigue vraiment bien. Notamment à bord de Telefonica Blue. On voit que cela tourne. Ils ont gagné les deux manches. Ils sont très efficaces. On voit qu’ils ont beaucoup travaillé. Mais c’est sûr que j’aurais aimé voir cela avec des conditions un peu plus ventées. Mais je crois que demain pour le Pro/Am cela va être un peu plus musclé, donc cela va être bien. Mais aujourd’hui c’était vraiment une journée intéressante. »

- Laurent Pagès – Chef de quart sur Telefonica Blue : « Il y a des jours où tout se déroule bien. Ou Presque car on a eu un tout petit souci dans la seconde course. On sait que ce sont des conditions qui nous vont bien. Mais malgré le potentiel de notre bateau dans le petit temps, on sait qu’il faut essayer de prendre un bon départ, aller du bon côté. On sait que dans ces petits parcours in shore, il faut que toutes les manouvres soient exécutées à la perfection et qu’elles sont importants en terme de points. C’est un ensemble. On a bien navigué et on se sent en confiance sur ce type d’épreuve. On fait une bonne opération vis-à-vis de Puma en consolidant notre 2e place. On prend un demi-point sur Ericsson 4. Il en reste encore pas mal devant, mais c’est toujours cela de pris. Cela va dans la bonne direction. C’est une bonne journée qui s’est passée comme on l’avait souhaité. C’est aussi une bonne journée pour Michel. En fait, c’était assez drôle de voir que cela le démangeait énormément de donner un coup de main, que ce soit pour empacter le spi ou toucher une écoute. On sent qu’il a vraiment cela dans la peau et que c’était extrêmement difficile pour lui de se retenir et de ne toucher à rien. Je crois qu’il a apprécié et c’était également un honneur pour nous d’avoir quelqu’un de ce calibre à bord avec nous aujourd’hui. »


Boston In-Port Race Results (Provisional)

- 1. Telefonica Blue : 4 points
- 2. Ericsson 4 : 3.5 points
- 3. Delta Lloyd : 3 points
- 4. Ericsson 3 : 2.5 points
- 5. Telefonica Black 2.0 points
- 6. PUMA : 1.5 points
- 7. Green Dragon 1.0 points

Overall Leaderboard

- 1. Ericsson 4 (Torben Grael/BRA) : 81 points
- 2. Telefónica Blue (Bouwe Bekking/NED) : 68.5 points
- 3. PUMA (Ken Read/USA) : 65.5 points
- 4. Ericsson 3 (Magnus Olsson/SWE) : 55.5 points
- 5. Green Dragon (Ian Walker/GBR) : 45.0 points
- 6. Telefónica Black (Fernando Echávarri/ESP) : 31.0 points
- 7. Delta Lloyd (Roberto Bermudez/ESP) : 24.0 points
- 8. Team Russia (Andreas Hanakamp/AUT) : 10.5 points



A la une