SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Trophée Jules-Verne

Deux jours d’avance sur l’équateur pour Geronimo

mercredi 27 février 2002

image 300 x 158A bord de Geronimo ce mercredi. Photo : Cap Gemini Ernest & Young - Schneider Electric http://www.grandsrecords.com
« Un peu plus de 9 jours pour franchir l’équateur, ce n’est pas un score qui restera dans les annales » constatait Olivier de Kersauson à la vacation du jour. « Avec un bateau comme Geronimo, sans fanfaronner, on peut prétendre passer dans l’hémisphère sud en 6 jours. On a vécu un Pot au Noir horrible.

C’était n’importe quoi, le vent pratiquement absent tournait sans cesse, il nous est arrivé d’empanner six fois en une heure. C’était incohérent. A bord, les quarts avaient plus ou moins disparu, il y avait toujours plus de monde que nécessaire sur le pont. Mais l’équipage était pressé de couper cette ligne. Nous allons pouvoir reprendre un rythme normal à présent. » Et les deux quarts, Cap Gemini Ernst &Young et Schneider Electric, vont reprendre leur course contre la montre.

Il y a neuf jours, Geronimo quittait Brest Brest #brest et descendait très rapidement jusqu’aux îles Canaries, qu’il atteignait en deux jours et demi. Peu après avoir doublé les îles du Cap Vert, le trimaran s’engluait dans un Pot au Noir particulièrement complexe et étendu. Hier, à 70 milles de l’équateur, Olivier de Kersauson déclarait « je ne peux pas vous dire quand nous allons y arriver, le système dans lequel nous sommes descend à la même vitesse Vitesse #speedsailing que nous. » Une situation qui, si elle a mis les nerfs des hommes d’équipage à rude épreuve, leur a permis de réaliser un check up complet du trimaran. « Les rapports de performance de Geronimo sont extraordinaires, avec 4 nœuds de vent, il avançait à 6 nœuds. C’est un bonheur de naviguer avec ce bateau, même dans des conditions médiocres, il est fin et maniable. »

Avec deux journées d’avance sur son propre record Record #sailingrecord , Olivier de Kersauson fait route au Sud : « devant il nous reste de belles choses à vivre ».

Information Rivacom pour Geronimo. A suivre sur http://www.grandsrecords.com

Voir la carte du tour du monde : Geronimo vs Orange


Dans la même rubrique

Trophée Jules-Verne : Possible feu vert pour Orange samedi

image 300 x 158Photo : Ch.Guigueno

Trophée Jules Verne : De kersauson patiente sous les orages

Trophée Jules-Verne : Geronimo peine au près vers l’équateur

Trophée Jules Verne : De Kersauson fait le Grosdos !


A la une