SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Aventure

Mike Horn est parti pour sa traversée de l’arctique en solitaire

mardi 26 février 2002

image 300 x 150
Mike Horn est parti aujourd’hui 26 février 2002 du Cap Arktichevsky, au nord de la Sibérie, pour la première partie de son expédition ARKTOS, qui le mènera à travers l’Arctique jusqu’au Pôle Nord. Sa marche jusqu’au Pôle devrait durer environ deux mois.

Mike Horn est parti aujourd’hui 26 février 2002 du Cap Arktichevsky, à l’extrême nord de l’archipel des Terres du Nord, au large de la Péninsule du Taymir. Avant de quitter la civilisation, l’aventurier s’est consacré aux derniers préparatifs de l’expédition à Golomiany, une des îles de l’archipel, habité par une seule station météo.

En plus de son équipe logistique, il était entouré, comme à son habitude, par de nombreuses personnes venues l’encourager jusque dans ces latitudes extrêmes : son épouse Cathy et ses filles Jessica et Annika, ses amis du Pays d’En-Haut, quelques journalistes et quelques représentants de ses sponsors.

Il a profité de faire les derniers contrôles de son matériel, le test de son système "bear-watch" qui le protège des animaux sauvages, et de son réchaud dans ces températures extrêmes. Le thermomètre indiquait - 31° C ce matin, mais le vent qui balayait l’île portait la température réelle à 50° C au-dessous de zéro environ. Mike a pesé une dernière fois chaque objet qu’il a mis dans son traîneau :

"Mon traîneau est plus lourd que ce que je pensais, il fait plus froid que ce que je pensais, mais ça ira", dit-il, un grand sourire aux lèvres, mais une grande émotion dans la voix.

Mike Horn est parti de la station météo à 11 heures, heure locale, en MI-8 jusqu’au Cap Arktichevsky. Avant de déposer Mike, l’hélicoptère a survolé l’océan et la banquise pour trouver le chemin de départ le plus favorable.

Mike tente aujourd’hui le premier exploit de son expédition : la traversée de l’Arctique par le Pôle, sans assistance. A raison de 6 à 7 km par jour dans un premier temps et 15 km ensuite, il devrait atteindre le Pôle dans 2 mois et le Canada au mois de juin, où il entamera son tour de l’Arctique par le Cercle Polaire.

Information Welcome Onboard


Dans la même rubrique

Aventure : Mike Horn met le cap autour de l’océan Arctique


A la une