SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Eurolymp d’Athènes

L’équipe de France revient d’Athènes avec six médailles

mardi 26 février 2002Information FF Voile

Ce premier tour de chauffe sur le plan d’eau des Jeux 2004 s’achève sur de belles performances tricolores. Le Finn, la Mistral ou l’Europe remportent leur lot de médailles. Les premiers enseignements sont très instructifs.

Le plan d’eau grec s’annonce « difficile techniquement ». C’est l’une des observations qui ressort de cette première eurolymp de l’année. « Les conditions seront certainement très différentes en été mais cette première épreuve donne une bonne idée du plan d’eau » remarque Alain Champy, entraîneur des 49er. « C’est avant tout un site méditerranéen, ce qui signifie que nous pouvons nous entraîner n’importe où en Méditerranée. Contrairement à Sydney où les conditions étaient vraiment uniques. Nous avons aussi pu faire un point sur la ville et nous préparer de manière logistique » rajoute le responsable de la filière double, Bertrand Dumortier.

Du côté des solitaires, deux médailles d’argent pour la France. La première vient de Blandine Rouille qui monte sur le podium des Europe. Un gabarit léger qui s’exprime parfaitement dans ces conditions de petits airs. Une médaille qui tombe bien après une année 2001 difficile pour les tricolores dans cette série. Chez les garçons, la bonne opération est effectuée en Finn par Mathieu Deplanque qui se place lui aussi en deuxième position, derrière le champion d’Europe Emilios Papathanasiou. « Nous avions Sylvain et moi un petit déficit technique dans le petit temps » remarque Pascal Rambeau, 13e. Pour les Lasers, le Finistérien Félix Pruvot, membre du Groupe France Jeune se place 21e dans le rond or.

La Mistral, domaine de prédilection des français ne faillit pas à sa réputation. C’est un podium entièrement tricolore que l’on peut observer chez les filles. Dans l’ordre, Lise Vidal, Sandrine Nuvolone et Jeanne Mailhos se distribuent les médailles. « Il n’y avait que dix inscrites chez les filles, il ne faut pas s’emporter » relativise Lise qui réalise un sans faute après une mauvaise première manche. Chez les garçons, c’est Julien Bontemps qui arrache l’or. La bataille est plus difficile que chez les filles, avec 29 inscrits. Le Nantais a su s’imposer devant le médaillé olympique d’Atlanta, le Grec Nikos Kaklamanakis qui termine troisième.

Chez les 470, le résultat est jugé « moyen, pas décevant » par Bertrand Dumortier qui regrette que les équipages du Groupe France Jeune ne soient pas montés plus près du podium. Il faut dire que le niveau était très élevé dans cette série. Chez les garçons, ce sont les numéros 1, 3 et 5 du classement ISAF qui occupent le podium. Dans ces conditions, la septième place de Benjamin et Romain Bonnaud est tout à fait honorable. Le duo Pallu de la Barrière / Chapellier termine neuvième. Nicolas Charbonnier et Stéphane Christidis n’ont pas pu courir en raison d’une foulure de la cheville de Stéphane lors du stage précédent l’épreuve. Les filles Ingrid Petitjean et Nadège Douroux se placent cinquième juste devant Anne Claire Le Berre et Marie Riou. Encore une fois, c’est Sofia Bekatorou, première au classement ISAF qui prend la tête.

Comme la plupart des séries tricolores, les 49er ne s’étaient pas fixé d’objectif de résultat. « Nous souhaitions avant tout faire du repérage et travailler des points précis » précise l’entraîneur. Le premier équipage tricolore termine cependant 10e. Emmanuel Dyen était accompagné exceptionnellement par Pierrig André et cet équipage d’une semaine peut être satisfait. « Ils ont eu un départ prématuré le dernier jour sinon ils auraient pu faire 5 ou 6 ». Vincent Joyeux et Frederic Moreau, plus à leur aise dans le vent médium que dans la pétole doivent se contenter d’une 14e place. L’équipage breton casse son étai le dernier jour et ne peux pas courir les deux dernières manches.

Matthieu Honoré


Europe (26 inscrites / 10 manches – les 2 + mauvaises)
- 1 NOR Sirene Sundby 2 2 13 1 1 1 1 4 1 5 : 13 pts
- 2 FRA Blandine Rouille 1 4 4 6 2 9 2 1 2 9 : 22 pts
- 3 ESP Neus GArriga Turon OCS 1 2 3 7 8 OCS 5 4 1 : 31 pts
- 12 FRA Turckheim Sophie 17 9 DNF 9 13 4 10 13 10 8 : 77 pts
- 17 FRA Borsi Manon 18 13 19 14 17 14 12 OCS 15 16 : 119 pts

Laser – flotte or (40 inscrits / 10 manches – les 2 + mauvaises)
- 1 GBR Goodison Paul : 1 6 11 2 2 1 5 2 1 4 : 18 pts
- 2 SWE Suneson Karl 2 4 1 2 9 3 18 8 DNF 1 :30 pts
- 3 SWE Birgman Daniel 1 1 6 5 2 4 13 15 6 10 : 35 pts
- 21 FRA Pruvot Felix 7 5 23 19 7 8 24 OCS 3 24 : 96 pts
- 27 FRA Mathieu Murati 9 13 24 20 DNF 1 8 DNF : 119 pts

Laser – Flotte argent (40 inscrits / 9 manches – la + mauvaise)
- 1. SWE Carlsson Gustaf : 2 OCS 27 DSQ 7 19 6 4 1 : 66 pts
- 2 FRA Henry Fabien 11 21 32 DSQ 14 16 11 2 14 : 89 pts
- 3 GER Tobias Schaaewelctt 14 22 25 23 24 19 4 3 4 : 89 pts
- 5 FRA Bruno Ismael 26 17 32 18 8 22 1 28 5 : 97 pts
- 6 FRA Le Breton Thomas OCS 14 26 26 11 24 7 7 9 : 98 pts

Finn (23 inscrits / 8 manches – la + mauvaise)
- 1 GRE Papathanasiou Emilios 2 2 1 6 1 1 1 1 : 9 pts
- 2 FRA Deplanque Mathieu 14 17 5 4 3 2 2 8 : 38 pts
- 3 ESP Rafael Trujillo Villar 4 1 9 12 9 7 8 2 : 40 pts
- 13 FRA Rambeau Pascal : 12 6 11 DNC 6 12 14 10 : 71 pts
- 16 FRA Chtounder Sylvain : 17 9 13 1 18 15 16 17 : 88 pts

470 hommes (31 inscrits / 11 manches – les 2 + mauvaises)
- 1 GRE Kosmatopoulos / Trigonis 2 3 4 3 9 3 3 5 2 9 1 : 26 pts
- 2 UKR Braslevets / Matvienko Igor 3 8 1 9 3 6 1 1 11 1 6 : 30 pts
- 3 SWE Molund Johan/Andersson Martin 1 1 2 8 11 5 5 3 6 7 2 : 32 pts
- 7 FRA Bonnaud Benjamin/Bonnaud Romain 9 7 8 14 5 9 13 6 3 8 4 : 59 pts
- 9 FRA Pallu De La Barreire Al./Chappellier Aymeric DNF 9 10 1 12 20 6 7 17 3 8 : 73 pts
- 15 FRA Peron Eric/Peron Jean Baptiste 15 15 7 12 18 23 12 19 12 DNF 9 : 119 pts

470 femmes ( 13 inscrites / 10 manches – les 2 + mauvaises)
- 1 GRE Bekatorou S/Tsoulfa E. 1 3 3 3 2 1 2 2 1 1 : 13 pts
- 2 GRE Mylona Dimitra/Kourkoulou Aliki 2 1 2 7 1 2 1 1 4 4 : 14 pts
- 3 SWE Therese Torgersson/Vendela Zachrisson 6 5 1 1 8 5 4 3 3 2 : 24 pts
- 5 FRA Petitsean Ingrid/Dourou Nadeje 5 7 6 2 5 5 3 5 9 6 6 : 38 pts
- 6 FRA Le Berre Anne-Claire/Riou Marie 3 4 10 OCS 7 4 6 8 2 9 : 43 pts

Mistral homme (37 inscrits / 8 manches – la + mauvaise)
- 1 FRA Bontemps Julien 3 1 1 1 3 4 5 3 : 16 pts
- 3 POR Joan Filipe Gaspar Rodrigues 5 4 3 3 4 2 2 1 : 19 pts
- 3 GRE Kaklamanakis Nikos 1 3 2 OCS 1 6 1 6 : 20 pts
- 4 FRA Beudou Nicolas 6 11 5 10 11 3 35 pts
- 10 FRA Hassen Fabrice 13 7 6 9 5 15 3 5 6 OCS : 61 pts
- 13 FRA Guyader Alexandre 18 6 OCS 14 9 12 9 7 : 75 pts

Mistral femmes (10 inscrites / 7 manches – la + mauvaise)
- 1 FRA Vidal Lise 7 1 1 1 2 1 1 1 : 7 pts
- 2 FRA Nuvolone Sandrine 1 2 3 4 1 2 5 : 13 pts
- 3 FRA Mailhos Jeanne 4 3 6 2 5 3 2 : 19 pts
- 6 FRA 3616 Raffin Eugenie 2 4 4 DNS DNF 5 9 : 35 pts

49er (29 inscrits / 15 manches – les 2 + mauvaises)
- 1 DEN Hansen P./Hansen S 7 1 1 1 12 11 2 1 4 8 11 3 2 10 7 : 58 pts
- 2 ESP Santiago L./Plaza J. 2 3 4 4 22 12 20 6 14 9 3 1 8 1 1 : 68 pts
- 3 GRE Pachoumas / Portosalte 4 7 19 12 7 5 1 5 3 3 2 7 6 17 6 : 68 pts
- 10 FRA Dyen Emmanuel/Andre Pierrig 15 5 10 DNF 10 18 5 16 8 6 7 OCS 12 11 5 : 129 pts
- 14 FRA Joyeux Vincent/Moreau Frederic 12 20 21 9 14 7 11 11 19 13 DNC DNS : 160 pts


Dans la même rubrique

Eurolymp d’Athenes : Test grandeur nature à Athènes pour l’équipe de France

Interligues Laser : Meilhat et Barrué s’imposent à Concarneau et Sainte Maxime

Equipe de France de voile olympique : Les FFV font du ski

SailingOne : Un circuit professionnel sur catamaran monotypes en 2003

image 300 x 158Les régates au couteau dans la rivière de la Trinité Sur Mer en 2001 lors du XIIe Trophée des Champions. Photo : Ch.Guigueno

A la une